FNEGE MEDIAS
FNEGE MEDIAS
Les effets politiques de la normalisation comptable sur le fonctionnement des organisations syndicales
/

4 écoutes

Les effets politiques de la normalisation comptable sur le fonctionnement des organisations syndicales

La loi du 20 août 2008 réformant la représentativité des syndicats français impose une “transparence financière”. Cette recherche exploratoire aborde la question des effets organisationnels et politiques de cette nouvelle règlementation, ce qui conduit à revenir sur le traditionnel débat en matière de démocratie syndicale : comment les rationalités administratives et représentatives s’articulent-elles au sein des organisations syndicales ? Sur la base d’entretiens menés avec les dirigeants et trésoriers aux différents niveaux des trois principaux syndicats français (CGT, CFDT et CGT-FO), la recherche montre les différentes manières dont les responsables syndicaux se sont appropriés ces nouvelles exigences comptables et les ont traduites en pratiques organisationnelles.

Mots clés

Médias de la même institution

Dans les années 1980, la CFDT et l’entreprise Axa ont décidé d’expérimenter le chèque syndical. Il s’agit d’un dispositif original permettant aux sections syndicales dans l’entreprise de faire face aux difficultés financières, d’élargir leurs bases syndicales et de générer de nouvelles ressources.
BOURGUIGNON Rémi - IAE Paris-Est |
Cet article étudie comment des dirigeants et des managers, à travers leurs interactions, matérialisent des relations d’autorité dans le cadre de pratiques de communication. Il cherche à comprendre comment ces processus donnent naissance à des relations de pouvoir dans les conversations.
ALLARD-POESI Florence - IAE Paris-Est |
LAROCHE Hervé - ESCP Business School |
Le capital-risque est un mode financement destiné aux jeunes entreprises innovantes à fort potentiel de croissance. Il s’agit d’un apport de fonds propres effectué par des investisseurs spécialisés qui interviennent dans les orientations stratégiques de l’entreprise pour participer à sa création de valeur.
DUBOCAGE Emmanuelle - IAE Paris-Est |
Il y a un siècle, en 1921, Franck Knight développait le concept d’incertitude radicale en opposition au risque. Le risque est mesurable par le calcul des probabilités alors que l’incertitude radicale ne l’est pas. La plupart des outils de gestion – par exemple en finance – ont été développés pour gérer le risque.
DUBOCAGE Emmanuelle - IAE Paris-Est |

Médias de la même thématique

La comptabilité d’engagement qui s’applique aux entreprises commerciales implique de comptabiliser, au titre d’un exercice, tous les engagements pris et donnés au cours de cette année sans tenir compte de la date de paiement. Ainsi ce n’est pas le paiement ou l’encaissement qui fait le rattachement aux charges et produits de l’année, ce qui explique les différences entre trésorerie et résultat.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
L’audit légal consiste à faire certifier les comptes d’une entité par un cabinet indépendant et extérieur. L’équipe d’audit va mener des contrôles, adaptés en fonction de l’entité auditée, pour déceler d’éventuelles anomalies significatives dans les comptes. A l’issue de la mission d’audit, soit l’équipe d’audit va certifier que les comptes sont réguliers et sincères, soit au contraire refuser de les certifier si des anomalies significatives ont été décelées.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
Les capitaux propres sont une notion clef en comptabilité. Ils incluent le capital social, c’est-à-dire les apports des associés, et les réserves, qui sont les résultats passés non distribués aux associés. Des capitaux propres élevés indiquent que la société a réalisé des bénéfices et n’a pas distribué l’intégralité de ces bénéfices. C’est donc un indicateur de bonne santé et de prudence.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
Prix FNEGE 2018 du meilleur ouvrage de management – Catégorie : Ouvrage de recherche collectif Cet ouvrage de recherche est une réflexion sur les liens entre comptabilités et Société. Il envisage la comptabilité, au sens large, comme mode de représentation et construction du Monde. La comptabilité est, tout d’abord, présentée comme étant le reflet du Monde.
CHAPELLIER Philippe - FNEGE |
NARO Gérald - Montpellier MANAGEMENT |
NEGRE Emmanelle - Toulouse School of Management |

S'abonner aux podcasts