Entrepreneuriat
Entrepreneuriat
Créer l’entrepreneuriat de territoire pour un développement local durable
Loading
/

14 écoutes

Partager

Créer l’entrepreneuriat de territoire pour un développement local durable

Ce numéro double de la revue Entreprendre & Innover montre comment l’entrepreneuriat de territoire – à savoir des dynamiques entrepreneuriales portées par les acteurs locaux et pour leur territoire – permet d’adresser les enjeux d’un développement local soutenable. Une douzaine de cas différents par les échelles territoriales et les enjeux adressés, permettent de saisir la façon dont (1) les acteurs du territoire, individus, privés, publics ou associatifs, peuvent s’engager dans des actions locales, (2) comment se créer des dynamiques de coopération entre acteurs, et (3) l’apparition de pratiques d’accompagnement des acteurs locaux, via des actions sur la gouvernance, la création de structures ad hoc, ou de dispositifs d’accompagnement. Un état des lieux de l’entrepreneuriat de territoire en ressort, qui permet d’en cerner les leviers, ainsi que les difficultés et écueils à éviter.

Mots clés

Médias de la même institution

"Web Crash, le jour où le Web a fait faillite" analyse le modèle économique du Web, dépendant de la publicité, face aux défis imminents technologiques et éthiques nécessitant une réinvention. Le livre dépeint une dystopie où l'effondrement du Web provoque une anarchie sociale et une crise économique, avec une prise de pouvoir par des IA. Il critique les pratiques trompeuses du marketing numérique et l'opacité du traitement des données, soulignant les effets déstabilisateurs des modèles économiques dominés par les GAFAM sur l'économie et la société. L'ouvrage aborde l'impact des technologies persuasives sur le bien-être mental et plaide pour des législations strictes pour protéger les utilisateurs. Envisageant l'avenir, il explore les transformations potentielles du Web par les IA génératives, de l'automatisation complète à un Web favorisant les libertés individuelles.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Parmi les tendances internationales qui façonnent nos modes de vie urbains, la notion de proximité polycentrique et de proximité heureuse s’est répandue à travers le globe, incarnée par la ville du quart d’heure et le territoire de la demi-heure. Ce mouvement est porté par une coalition comprenant des maires, des gouvernements locaux, des associations municipales et des institutions internationales. Il constitue une réponse systémique aux défis climatiques, économiques et sociaux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Dans le contexte des récentes tensions géopolitiques, telles que celles en Ukraine et le Moyen Orient, ce concept offre une approche axée sur la relocalisation, le développement des économies locales, la création d’emplois et la consolidation des territoires grâce à des chaînes d’approvisionnement en circuits courts. Il favorise également les interactions sociales, une utilisation optimale de l’espace public et une meilleure intégration sociale et fonctionnelle. Nous sommes fiers d’être à l’origine de cette initiative et nous nous engageons à en faire une source d’inspiration pour les politiques publiques à l’échelle mondiale.
MORENO Carlos - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Cette étude examine l’impact de la décentralisation et des transformations post-Covid sur la qualité de vie en métropole, focalisant sur la diminution de l’usage des bureaux et la proximité durable. Utilisant des méthodes mixtes, elle montre que ces tendances améliorent l’adaptation urbaine aux besoins locaux, diminuent la congestion et facilitent l’accès aux services. Les résultats indiquent l’importance de ces évolutions pour une urbanisme flexible et durable. Elle apporte une contribution scientifique à un sujet d’actualité et suggère des stratégies pour intégrer ces dynamiques dans le développement urbain du XXIème siècle. Pour les villes, ce travail propose des recommandations managériales pour intégrer la décentralisation et la transformation du travail dans le développement des villes, visant à construire des environnements urbains plus résilients et propices au bien-être.
MORENO Carlos - IAE Paris-Sorbonne Business School |
La notion de notoriété de marque indique si les consommateurs ont entendu parler de votre marque et s’ils sont capables de la reconnaître. Il existe 2 types de mesure de la notoriété : notoriété spontanée et notoriété assistée. Lorsqu’une personne interrogée ne cite pas spontanément une marque, l’enquêteur proposera alors au consommateur une liste dans laquelle se trouvera la marque qui souhaite mesurer sa notoriété. Si la marque est reconnue, elle sera considérée comme reconnue en notoriété assistée. La question pour mesurer la notoriété assistée peut-être : Dans cette liste de marques lesquelles connaissez-vous ?
BOUCHER Ronald - ISTEC Business School |

Médias de la même thématique

This article explores the contribution of psychological entrepreneurial support, based on same-gender group mentoring, to the strengthening of female entrepreneurial intention in the specific context of a women-only incubator. According to the literature on female entrepreneurship, women entrepreneurs are faced with specific challenges that influence their entrepreneurial intention such as a lack of self-confidence, caused by gender stereotypes, and conflict between family life and entrepreneurial career. More precisely, our research aims to determine how psychological entrepreneurial support is implemented in the incubation process to overcome these specific challenges, and the mechanisms for strengthening female entrepreneurial intention analyzed at both intrapersonal and interpersonal levels. We discuss the implications of our findings on related research into business incubators and the design of mentoring programs adapted to the needs of women entrepreneurs.
DUCHEMIN Marie-Hélène - EM Normandie |
BUENO MERINO Pascale - EMLV |
Curious about the intricate dance top-tier firms perform as they navigate between exploring new horizons and exploiting existing strengths? This delicate balance isn't just vital—it's the secret ingredient driving sustainable success in today's fast-paced business world.
SHUWAIKH Fatima - EMLV |
Previous research examining the link between board attributes and ecological strategies such as green innovation has primarily focused on structural board attributes, yielding mixed findings. Moreover, the critical contextual grounds that shape the relationship between board attributes and green innovation have often been overlooked, leading to potential biases in empirical investigations. Considering that competence drives outstanding performance, we developed a unique measure of board competence that represents the board's intrinsic ability to perform in corporate strategies.Drawing on a holistic perspective of agency, resource dependence, and stakeholder theories, we posit a strong relationship between board competence and green innovation.Furthermore, we contend that this association is moderated by external governance mechanisms, namely audit quality, media coverage, and imitative pressure.Through our analysis of publicly traded Chinese companies, we found compelling evidence to support our assertions. These findings have important implications for policymakers, practitioners, and managers.
TAUNI Zubair - EM Normandie |
Certaines des pratiques managériales issues du secteur privé ont progressivement irrigué les organisations publiques : définition de standards et de cibles, déploiement de systèmes d’évaluation de la performance focalisée sur l’efficience, l’économie et l’efficacité, mise en place de nouvelles règles de financement… Cette colonisation des structures publiques par un contrôle de gestion issu de l’industrie pose question. En particulier, les finalités de l’action publique autour de l’intérêt général et la notion de bien commun sont-elles compatibles avec une logique de contrôle par les résultats financiers ? Quelle est la place du contrôle de gestion dans le secteur public ? Faut-il y renoncer ou envisager des alternatives ? Cet ouvrage offre les regards croisés de praticiens de structures publiques et d’universitaires français, belge et canadien. Il propose des pistes pour repenser le management public sous le prisme du contrôle de gestion.
BOLLECKER Marc - FNEGE |
RENAUD Angèle - FNEGE |

Découvrez nos podcasts