NEOMA

NEOMA Business School affiche l’ambition d’être le challenger innovant des plus grandes Business Schools internationales. Guidée par son plan stratégique, NEOMA Business School construit l’Ecole de demain et repense ses pratiques en matière d’international, de pédagogie, d’approche du digital et d’aménagement des campus. L’Ecole, à travers ses 3 campus (Reims, Rouen et Paris), propose un large portefeuille de programmes depuis le Bachelor et le Programme Grande Ecole jusqu’à l’Executive Education, regroupant plus de 9 500 étudiants. Sa faculté rassemble plus de 185 professeurs permanents, enseignants-chercheurs, dont plus de 72% d’internationaux. NEOMA Business School compte plus de 65 700 diplômés basés dans 127 pays. Présidée par Michel-Edouard Leclerc, l’Ecole bénéficie du statut d’Etablissement Enseignement Supérieur Consulaire (EESC). Sa Directrice Générale est Delphine Manceau. Plus d’informations : www.neoma-bs.fr

Vidéos de cette institution

03:16
Le dispositif Deep Dive Into Leadership offre aux étudiants du Programme Grande Ecole une occasion unique : observer pendant deux jours le travail d’un membre du comité de Direction de FERRERO France. Ce projet a pour objectif de créer un échange entre les étudiants et les membres de la Direction Générale sur les pratiques et postures managériales et les valeurs associées, au-delà des expertises liées aux métiers.
BEAUJOLIN Rachel - NEOMA |
02:24
Le modèle damped trend est une référence solide pour la prévision de séries chronologiques dans les entreprises et l'industrie.Ce modèle est généralement estimé en utilisant l'approche des innovations plutôt que l'approche structurelle, car cette dernière est plus complexe.
GIACOMO Sbrana - NEOMA |
02:11
Les technologies digitales (le big data, Analytics, la robotique et l’intelligence artificielle) sont en train de bouleverser les pratiques au sein des entreprises et ceci touche quasiment tous les secteurs d’activité et tous les métiers y compris ceux de la Direction financière, du conseil et de l’audit. État des lieux et analyse prospective sur les mutations à venir.
MANITA Riadh - NEOMA |
02:17
Suite au déconfinement du printemps 2020, nous avons assisté à une priorisation du retour à l’école, privilégiant les enfants d’infirmièr·e, enseignant·e, policier·e ou ayant des difficultés scolaires. Dans cet article, nous montrons que ce choix, bien que moralement acceptable et difficilement contestable, n’en demeure pas moins une violence symbolique faite aux femmes cadres exerçant à des postes bénéficiant d’une grande autonomie. La priorisation mène à une “invisibilisation spatio-temporelle” du travail des femmes cadres. Devant prendre en charge leurs enfants, elles exercent leur activité professionnelle à la marge du temps professionnel - le soir ou les week-ends - et des lieux professionnels puisqu’elles ne peuvent se mêler à la société qu’à moins que leur mari n’assume le foyer (dans les couples hétérosexuels).
CLAVIJO Nathalie - NEOMA |

Podcasts de cette institution