Pour une finance sociétalement utile

203 vues

Partager

Les Objectifs de Développement Durable édictés par les Nations-Unies en 2015 dans le cadre de l’Agenda 2030 représentent une feuille de route pour les populations, la planète, la prospérité et la paix. Ils s’inscrivent dans une vision de transformations du monde pour assurer sa transition vers un développement durable en éradiquant la pauvreté. Mais à mi-parcours, en septembre 2023, les Nations-Unies révèlent le retard pris : 15% seulement de ces ODD sont atteints, il manque entre 5 400 et 6 400 milliards de dollars pour satisfaire l’Agenda 2030. Dès lors, la sphère financière doit orienter et tracer l’épargne vers ces ODD grâce aux instruments qui existent (ISR, impact investing…) mais à cette fin, la volonté politique est indispensable pour (re)mettre la finance de la société et de la planète.  

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:22
We all construct identities according to situations. Our study examines identity construction in liminal contexts, taking the case of daily press journalists on Twitter. It shows that journalists play with their identities, creating a personality at the intersection of their professional and personal identities. Thus, identity construction in a liminal context can be enjoyable as long as it is voluntary and autonomous.
LE Patrick - NEOMA Business School |
03:23
L'autorité, définie comme le pouvoir légitime et accepté, a trois sources distinctes, selon Max Weber. Tout d'abord, l'autorité charismatique émane de leaders exceptionnels inspirants, comme un fondateur charismatique dirigeant une start-up. Ensuite, l'autorité traditionnelle repose sur des normes transmises de génération en génération, illustrée par une entreprise manufacturière avec une culture façonnée par des pratiques anciennes. Enfin, l'autorité rationnelle-légale, fondement des organisations modernes, s'appuie sur des règles formelles, avec un exemple concret d'un employé obéissant à son supérieur hiérarchique en vertu de la position de ce dernier. Ces sources d'autorité peuvent se chevaucher et un manager aura tout intérêt à faire appel à ces différentes sources pour assoir son autorité.
LE Patrick - NEOMA Business School |
04:00
La politique monétaire, menée par la banque centrale, a pour objet de fournir des liquidités au système bancaire nécessaires à la croissance de la zone monétaire avec l’objectif principal de stabilité des prix. La banque centrale oriente alors l’économie en mouvementant ses taux directeurs (à la hausse pour juguler l’inflation ou à la baisse pour relancer l’économie).
KARYOTIS Catherine - NEOMA Business School |
03:22
La capitalisation boursière représente la valeur marché ou boursière des capitaux propres d’une entreprise. Elle est égale au nombre total d’actions en circulation multiplié par le cours de bourse. Le nombre total d’actions en circulation équivaut au total du nombre d’actions émises moins le nombre d’actions auto-détenues. La capitalisation boursière permet de classer les entreprises cotées ou les bourses entre elles ; elle sert également de base pour le calcul du Price Earning Ratio.
KARYOTIS Catherine - NEOMA Business School |

Vidéos de la même thématique

Les définitions académiques des fintechs sont basées sur des recherches antérieures ou sur des rapports d’organismes de régulation et de cabinets de conseil. En interrogeant directement 10 acteurs de la fintech et de la banque, cette étude compare la perception des fintechs par les chercheurs avec la réalité vécue par les professionnels interrogés. Notre définition est fortement inspirée de la perception des fondateurs de fintechs. Elle met davantage l’accent sur la notion d’innovation d’usage centrée sur le client (vs innovation technologique) et sur une vision entrepreneuriale des fintechs, plus indépendants des acteurs en place.
ELABIDI Houda - ISTEC Business School |
La valeur actuelle nette (VAN) évalue la rentabilité d’un investissement en comparant les flux de trésorerie actuels et futurs, ajustés pour le coût du capital. Basée sur la valeur temporelle de l’argent, elle permet une comparaison rigoureuse des avantages et coûts des investissements. Malgré sa capacité à fournir une mesure claire de rentabilité et à faciliter la prise de décision, la VAN dépend fortement des estimations de flux de trésorerie futurs et du choix du taux d’actualisation, ce qui peut entraîner des décisions sous-optimales. En outre, elle ne prend pas en compte des considérations stratégiques ou qualitatives. Pour autant, la VAN est un outil essentiel dans la prise de décision financière des entreprises.
BESANGER Serge - OMNES Education |
L’EBITDA, ou excédent brut d’exploitation (EBE), est un indicateur financier évaluant la performance opérationnelle d’une entreprise en excluant certains éléments comme l’amortissement, la dépréciation, les intérêts et les impôts. Il permet des comparaisons de rentabilité entre entreprises, produits ou business units, et est utilisé dans les fusions et acquisitions pour évaluer la rentabilité opérationnelle. Les multiples d’EBITDA, des ratios financiers, comparent la valeur d’une entreprise à son EBITDA, facilitant l’évaluation des entreprises dans un même secteur ou lors de transactions. Bien qu’utile, l’EBITDA présente des limites, ne tenant pas compte des investissements en capital et pouvant être manipulé pour donner une fausse impression de rentabilité.
BESANGER Serge - OMNES Education |
La MDBC e-hryvnia : une monnaie banque centrale en projet Dans un contexte international marqué par un attrait croissant pour la technologie blockchain, de nombreux projets de monnaies digitales de banques centrales (MDBC) ont vu le jour. Le projet de MDBC e-hryvnia engagé par la banque centrale d’Ukraine (NBU) est l’un des plus avancés d’Europe. Après avoir défini la notion de MDBC, cet article fait le point sur les attentes de la NBU, les conclusions du projet pilote de MDBC e-hryvnia lancé en 2018 et les obstacles qui restent à lever pour lancer définitivement cette monnaie banque centrale de nouvelle génération.
SLIM Assen - ESSCA |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS