Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématique

Thématique

Formats

Formats

Types de média

Types de média

Trier par

Trier par
02:54
Prix du Meilleur Ouvrage de Management 2022 - Prix Spécial du Jury Discipline fondamentale de la finance, l’analyse financière est le principal outil de compréhension, de financement et d’évaluation des entreprises. De prime abord parfois aride, l’analyse financière est en réalité un métier passionnant qui met en œuvre des techniques auxquelles recourent les plus grands financiers et investisseurs du monde. Elle constitue une véritable enquête au cœur du fonctionnement des entreprises.
JENY Anne - FNEGE |
ONILLON Julien - FNEGE |
02:56
La solvabilité de l’entreprise est la capacité de celle-ci à faire face à ses engagements, ses obligations, c’est-à-dire payer ses salariés, ses fournisseurs, ses impôts, rembourser ses emprunts et assurer le service de la dette et plus généralement rembourser toutes ses dettes. On distingue deux types de solvabilité, la solvabilité à court terme, désignée sous le terme de liquidité, c’est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements au jour le jour et la solvabilité à long terme, c’est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements de façon structurelle. L’analyse financière propose de nombreux outils pour en faire le diagnostic, mettre en œuvre des décisions de remédiation et éviter la faillite.
CABY Jérôme - IAE Paris |
02:59
La rentabilité de l’entreprise est à la fois un concept, l’aptitude de l’entreprise à dégager des excédents qui procèdent de moyens matériels et financiers qui ont été investis dans l’entreprise et une mesure qui prend la forme de ratios qui permettent de la qualifier. Elle est indispensable à la pérennité de l’entreprise en assurant le maintien du capital de production, le remboursement des emprunts et une rémunération suffisante du capital investi par les actionnaires.
CABY Jérôme - IAE Paris |
03:03
L’OPA, offre publique d’acquisition, est l’opération par laquelle une personne, physique ou morale, propose publiquement aux actionnaires d’une société cotée en bourse d’acquérir leur titre à un prix déterminé. Ce prix doit évidemment être suffisamment attractif par rapport au cours actuel pour inciter à les actionnaires à apporter leurs titres à l’initiateur de l’offre.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
02:13
La manipulation de cours est une manœuvre d’intoxication d’un marché financier : il s’agit d’en fausser le bon fonctionnement par des procédés qui permettent d’agir artificiellement sur le cours d’un instrument financier.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
03:20
Cette étude apporte une réponse au problème des erreurs dans les variables (errors in variables ou EIV) dans l’estimation des modèles d’évaluation des actifs. Nous mettons en lumière l’importance de la méthode d’estimation dans les régressions en séries chronologiques des rentabilités des actions. Nous comparons la méthode largement utilisée des moindres carrées ordinaires à un estimateur alternatif basé sur un algorithme génétique compact (compact genetic algorithms ou CGA) dans le cas du modèle d’équilibre des actifs financiers ou MEDAF et des modèles de trois et cinq facteurs de Fama et French (1993 et 2015).
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
DIYARBAKIRLIOGLU Erkin - IAE Gustave Eiffel |
DESBAN Marc - IAE Gustave Eiffel |
02:36
Le délit d’initié est une infraction pénale définit par le Code monétaire et financier comme le « fait, pour toute personne disposant, en connaissance de cause d’une information privilégiée sur les perspectives d’évolution de titres ou d’instruments financiers, d’en faire usage ou de tenter d’en faire usage, pour elle-même ou pour autrui, soit directement ou indirectement ».
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
01:56
Le terme de « fusion-acquisition » désigne une opération économique et financière par laquelle une société prend le contrôle d’une autre société pour, à terme, s’unir avec elle et ne plus former qu’une seule entité. La fusion-acquisition est aussi souvent appelée « M & A », pour Mergers and acquisitions.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
03:02
Les cryptomonnaies atteignent des records en termes de prix et sont la source de nombreuses innovations. La première cryptomonnaie est Bitcoin (2008) dont l’objectif est la création d’un système de paiement international sans tiers de confiance grâce à la technologie de la blockchain. Aujourd’hui, 17 000 cryptomonnaies sont comptabilisées proposant soit des améliorations techniques soit des buts très spécifiques (altcoins, tokens, NFTs…). Aucun consensus n’a été trouvé quant à la définition des cryptomonnaies, elles sont définies à la fois comme étant des « monnaies », des « matières premières » ou encore comme des actifs similaires aux « actions ». Un consensus est clair sur leur pouvoir de diversification qui attirent de nombreux investisseurs.
ALFIERI Elise - IAE Gustave Eiffel |
03:30
Cette étude examine l'impact de l'incertitude de la politique économique (EPU) et des cycles économiques sur le marché des vins fins. Nous utilisons un modèle de retard distribué autorégressif non linéaire pour mesurer l'influence de ces deux variables sur trois principaux indices Liv-ex sur la période 2005–2020. Nos résultats sont multiples. Premièrement, les prix des vins fins ne sont relativement pas affectés de manière asymétrique par l'EPU, tandis que le cycle économique a un effet asymétrique plus prononcé, en particulier à court terme. Deuxièmement, l'incertitude en Europe et aux États-Unis affecte davantage les prix des vins fins qu'en Chine. Troisièmement, à court terme, les prix des vins fins réagissent plus fortement aux variations des cycles économiques qu'à l'incertitude.
PILLOT Julien - OMNES Education |
04:20
La finance entrepreneuriale s’intéresse à la levée de ressources financières pour les jeunes entreprises. Outre les proches (les anglo-saxons parlent de love money) qui, pour des raisons affectives, sont souvent les premiers contributeurs aux jeunes aventures entrepreneuriales et les divers programmes d’aides publiques, on trouve surtout des investisseurs en fonds propres. Ceux-ci peuvent se classer en trois catégories : le capital risque (ou venture capital), les business angels, et la foule qui peut intervenir à travers des plateformes de equity-based crowdunding. Il est à noter que, compte tenu de leur expérience, de leur compétences et connaissances spécifiques, certains de ses acteurs contribuent davantage que simplement de l’argent aux jeunes entreprises.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
03:11
L'Investissement Socialement Responsable - dit ISR – est apparu aux Etats-Unis dans les années 1980 puis en Europe une dizaine d’années plus tard. Il correspond à l’application du principe du développement durable à l'investissement. Il s’agit, autrement dit, d’investir dans des entreprises qui intègrent les dimensions sociales et environnementales dans leur modèle de développement et, ce, quel que soit leur secteur d’activité.
DUBOCAGE Emmanuelle - IAE Gustave Eiffel |
ROUSSELET Evelyne - IAE Gustave Eiffel |