Valoriser pour impacter, nouvel incontournable doctoral ?

622 vues

Partager

La valorisation de la recherche doctorale est selon nous une pratique importante mais sous-estimée. Nous considérons la valorisation comme étant liée étroitement à la question de l’impact ou plus précisément des différentes formes d’impact. Nous proposons de voir la valorisation comme un ensemble d’écosystèmes qu’il est nécessaire de saisir dès le début du parcours doctoral, avec une logique de progression prudente et progressive dans les différents espaces (académique, médiatique, voire politique). Nous donnons quelques conseils pour les doctorants qui souhaitent valoriser leur recherche doctorale pour clore notre propos.

Mots clés

Vidéos de la même institution

03:04
Le monde du travail se structure autour de deux façons de penser le travail et son organisation : le travail moderne, qui renvoie à l’organisation classique du travail, telle que définie durant l’ère industrielle et le travail expressif, qui est traditionnellement celui des artistes, des écrivains et des scientifiques. Le travail moderne est encore aujourd’hui le paradigme dominant, notamment avec le prédominance du salariat dans le monde du travail. Cependant, le travail expressif s’est développé depuis la fin des années 1990, notamment avec l’émergence d’une classe de travailleurs créatifs. C’est celle qui peuple aujourd’hui les startups, les espaces de coworking et encore les réseaux sociaux.
HUSSENOT Anthony - FNEGE |
03:47
Dans le champ de la consommation, la sobriété se définit comme « un changement volontaire vers un style de vie qui a moins d’impact environnemental . Aussi désirable soit-elle sur le long terme, elle peut provoquer à court terme une contraction des ventes et une baisse de revenu des entreprises. Aussi, est-il concevable qu’une entreprise porte dans la durée un discours visant à encourager la sobriété des consommateurs ? Si la plupart des entreprises communiquent activement sur leurs actions RSE, peu franchissent ce cap. S’appuyant sur des modes de gouvernance protégeant leur indépendance, elles sont fondées par des militants qui utilisent leur entreprise pour porter un discours alternatif sur la déconsommation.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
04:22
Le CEFAG, c’est un programme d’accompagnement doctoral en sciences de gestion. Il a été créé par la FNEGE il y a maintenant 35 ans et, depuis, il sert toujours les deux mêmes missions principales, celle d’aider des doctorants, qui sont sélectionnés à l’échelle nationale, à développer leur projet. Celle aussi de favoriser l’émergence de nouvelles générations d’enseignants-chercheurs ouverts à l’international qui dynamiseront demain la discipline.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
SCHMIDT Géraldine - IAE Paris-Sorbonne |
03:05
L’observatoire des thèses en sciences de gestion et du management analyse depuis 2010 les thèses de doctorat soutenues en France dans les écoles doctorales. Quelques faits majeurs sont mis en avant comme la baisse tendancielle du nombre de soutenances, la féminisation des docteurs et des directions de recherche mais également le poids de la discipline stratégie dans les recherches doctorales. Deux universités se dégagent dans le nombre de soutenances en 2022, Montpellier Université et Aix-Marseille Université, même si 54 universités différentes ont vu au moins une soutenance de thèse en sciences de gestion et du management. Le format des thèses montre également l’augmentation des thèses sur essais et des thèses rédigées en anglais tout particulièrement en finance.
DES GARETS Véronique - FNEGE |

Vidéos de la même thématique

Dans un contexte d’émergence des méthodologies de recherche de terrain en management et gestion, notre problématique porte sur un modèle de recherche-intervention faisant du conseil une technologie de la recherche. La vidéo vise à clarifier les principes de la recherche-intervention (son « comment ? »), ses apports discriminants pour la création de connaissances en management et gestion (son « quoi ? ») et sa dimension de consultance scientifique (« son pourquoi ? »).
CAPPELLETTI Laurent - LIRSA-CNAM |
Le CEFAG, c’est un programme d’accompagnement doctoral en sciences de gestion. Il a été créé par la FNEGE il y a maintenant 35 ans et, depuis, il sert toujours les deux mêmes missions principales, celle d’aider des doctorants, qui sont sélectionnés à l’échelle nationale, à développer leur projet. Celle aussi de favoriser l’émergence de nouvelles générations d’enseignants-chercheurs ouverts à l’international qui dynamiseront demain la discipline.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
SCHMIDT Géraldine - IAE Paris-Sorbonne |
L’observatoire des thèses en sciences de gestion et du management analyse depuis 2010 les thèses de doctorat soutenues en France dans les écoles doctorales. Quelques faits majeurs sont mis en avant comme la baisse tendancielle du nombre de soutenances, la féminisation des docteurs et des directions de recherche mais également le poids de la discipline stratégie dans les recherches doctorales.
DES GARETS Véronique - FNEGE |

S'abonner aux vidéos

Abonnez-vous à nos newsletters !

(*) Champs obligatoires