Thèse par articles ou thèse monographique ?

711 vues

Partager

Cette vidéo invite les doctorants à se positionner face à trois canons de la recherche en gestion : le format, le squelette de l’argumentation et la langue de recherche. En encourageant un processus réflexif autour de ces formats imposés, cette vidéo cherche ainsi à inciter les doctorantes et doctorants à questionner ces normes pour mieux se les approprier, afin de trouver ensuite sa voie dans ce vaste champ qu’est la recherche en sciences de gestion. Les formes de la recherche sont multiples, chacune suivant ses propres canons de beauté.

Mots clés

Vidéos de la même institution

03:49
Cette vidéo vient présenter l’étude de cas lauréate du prix CCMP/FNEGE 2024 de la Meilleure étude de cas liée à une recherche en RSE. Notre cas pédagogique s’intéresse à l’épreuve pionnière française du trail running, le Festival des Templiers, qui a vu le jour en 1995 dans un territoire Millau Grands Causses, fortement impliqué dans le développement des sports de nature. Nous interrogeons le développement soutenable de cet évènement sportif patrimonial, dans ses dimensions économiques, sociales et environnementales
RIMAUD Marie-Noëlle - Excelia Business School |
03:27
Prix de la Meilleure Thèse Transdiciplinaire - 2024. Entreprise libérée, démocratie au travail, management participatif, ... Le dilemme autonomie-contrôle continue aujourd’hui d’obnubiler chercheur·e·s comme praticien·ne·s. Ma thèse tente d’ouvrir une « troisième voie » pour gérer ce « vieux couple » en théorie des organisations, qui ne chercherait ni à l’évacuer « simplement » (contrairement aux initiatives centrées sur le design organisationnel, comme l’holacratie, pouvant aller jusqu’à préconiser l’abolition de la ligne managériale) ni à le « diaboliser » (en écho à une littérature critique foisonnante qui pointe du doigt le risque de manipulation derrière le recours à des leviers d’identification pour « libérer » les salarié·e·s) mais bien à le (ré)concilier. En croisant les champs de la philosophie et de la gestion, elle propose un modèle empirico-normatif de l’autonomie au travail, par l’articulation de deux niveaux d’analyse : le plancher moral à respecter en matière de justice relationnelle (les garde-fous institutionnels de l’autonomie) et les fins bonnes au-delà de la justice relationnelle (l’horizon d’une organisation auto-déterminante ou SDO pour self-determining organisation en anglais). Elle débouche sur une lecture plus collective de l’autonomie, autour du triptyque suivant : l’autonomie pour les autres, par les autres, avec les autres.
DUBEY Anne-Sophie - |
04:43
Vous venez d'être engagé(e) comme brand content manager avec pour principale mission de créer un contenu éditorial pour la marque Voisin, chocolatier lyonnais, qui répond à la problématique suivante : comment réussir la transition digitale du chocolatier Voisin en capitalisant sur son héritage lyonnais ? Vous devrez répondre à cette problématique en trois temps, ces derniers correspondants aux trois stades de la communication de marque : construire un prisme d'identité, établir un diagnostic digital et proposer une stratégie éditoriale à l'aide des nombreux outils conceptuels et méthodologiques fournis dans le cas.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
BEN ARFI Wissal - |
HALLEM Yousra - OMNES Education |
03:01
Ce livre étudie les liens entre stéréotypes de genre et inégalités professionnelles entre femmes et hommes en Europe. Plus précisément, il se fonde sur des données européennes pour étudier la prévalence des stéréotypes de genre, en France comme dans d’autres pays européens, et la manière dont ces stéréotypes de genre contribuent aux inégalités entre femmes et hommes dans la sphère professionnelle. Il s’intéresse aussi aux pratiques de gestion des ressources humaines et aux fonctionnements organisationnels qui favorisent ou au contraire portent atteinte à l’égalité. Cet ouvrage cherche ainsi à préciser le rôle des entreprises dans l’atteinte de l’égalité femmes-hommes, dans un contexte où les stéréotypes de genre constituent des facteurs explicatifs des inégalités professionnelles.
CORON Clotilde - FNEGE |

Vidéos de la même thématique

On « a trouvé un terrain », « on est sur le terrain », « on revient du terrain » ! Le terrain, tous les chercheurs qualitatifs en parlent. Et c’est aussi le cas en sciences de gestion et du management. Il reste malgré tout entouré d’une aura de mystère. Qu’est-ce qu’un terrain ? Qu’est-ce qu’une enquête de terrain ? Comment conduire une enquête de terrain en management ? Voilà les trois questions auxquelles notre livre s’efforce de répondre.
RAULET-CROSET Nathalie - IAE Paris-Sorbonne Business School |
GILBERT Patrick - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Le rapport pour la FNEGE sur le « Devenir des docteurs en management en France » révèle des points clés sur la mobilité géographique des docteurs en gestion. Il montre par exemple qu’un tiers des docteurs trouvent un poste dans leur ville de soutenance, et qu’au total, les deux tiers s’établissent à moins de 250 km de leur lieu de thèse. A l’international, il montre l’existence d’un axe de mobilité entre la France et les pays du Maghreb, reflétant des liens historiques forts avec les universités françaises. Le rapport révèle aussi une attente moyenne de 1,43 années pour décrocher ce premier poste, différente selon les sous-disciplines de gestion. Découvrez dans cette vidéo un focus sur les aspects de mobilité, et les autres aspects en lisant le rapport !
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
GAILLARD Hugo - FNEGE |
La rapport sur le Devenir des docteurs en Management de la FNEGE les tendances actuelles de la thèse en management à partir des données de l’Observatoire des thèses en sciences de gestion et management et de plusieurs collectes complémentaires. Il met en lumière des évolutions majeures telles que le partenariat entre les écoles et les universités, la progression de l’anglicisation, et le renforcement de la thèse sur essai. Il passe également en revue quelques tendances en matière de mobilité nécessaire et de durée moyenne d’accès au premier poste académique. En complétant les résultats par des encadrés d’experts, ce travail aboutit à des recommandations, notamment une plus grande sensibilisation aux choix du format et de langue des thèses, souvent opérés en début de parcours, le renforcement des formations pour les doctorantes et doctorants dans la valorisation de leur travail de recherche, la nécessité d’approfondir la compréhension des finalités de la thèse en management, et la création de postes supplémentaires, en particulier dans le secteur public, pour répondre à la croissance des effectifs étudiants et soutenir la structuration de notre discipline.
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
GAILLARD Hugo - FNEGE |
Bien que la pratique du coaching ait fait l’objet d’une attention soutenue dans la littérature, aucun cadre théorique n’existe pour guider le langage des conversations visant à améliorer la performance des dirigeants. Cet article répond à cette omission. À la suite de Richard Weaver, il ressuscite une ancienne distinction entre langage noble et ignoble et combine cette distinction avec une hiérarchie linguistique. Le langage noble culmine et donne voix à une performance exécutive optimale ; en tant que tel, c’est le langage idéal du coaching.
JOULLIÉ Jean-Étienne - EMLV |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS