SLAC : une modélisation des conditions du bien-être au travail

542 vues

Partager

La formation présentera en premier lieu le bien-être au travail et comment il trouve sa place dans les questions de santé au travail. Cela permettra de comprendre comment sensibiliser et former aux problématiques relatives au management de la santé au travail.

Puis dans un second temps, il s’agira de présenter le jeu et ses utilisations pédagogiques et scientifiques en séquençant le processus de manière à mettre en évidence chaque étape.
Les différentes utilisations seront mises en évidence et testées par les participants. L’utilisation pédagogique comme celle de construction d’un plan d’action pour une équipe de
travail seront détaillées.

Chaque participant pourra tester et mettre en œuvre les différentes applications et s’emparer des outils pédagogiques à sa disposition.

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:54
La compétence collective résulte d’une alchimie complexe, et il ne suffit pas de rassembler des compétences individuelles pour y parvenir. Pourtant, les managers ont encore du mal à la considérer, et surtout à la mettre en pratique. Alors, pour la comprendre et la gérer, une image peut aider : construire une compétence collective, c’est comme construire un mur, avec certes des briques, mais aussi des fondations et du mortier.
DEFELIX Christian - IAE Grenoble |
03:17
Une entreprise qui veut innover doit forcément se poser la question de ses pratiques de gestion des ressources humaines. Cela a toujours été vrai, mais c’est une prise de conscience qui s’est renforcée ces dernières années. Aujourd’hui, contribuer à la politique d’innovation est un véritable mandat pour les DRH des organisations. La recherche et l’observation des pratiques nous apprennent qu’il y a trois grandes perspectives pour y parvenir : la gestion des experts, l’engagement de tous les salariés vers l’innovation, et l’innovation managériale.
DEFELIX Christian - IAE Grenoble |
03:34
Selon Baines et Lightfoot, la servicisation peut être considérée comme la transformation de la simple vente de produits à la vente d'une combinaison intégrée de produits et de services qui apporte de la valeur aux clients. Ces services associés aux produits peuvent être des services classiques et basiques (comme le service après-vente, la maintenance ou le financement) et des offres avancées plus complexes (comme la disponibilité de composants, la personnalisation de produits, la visibilité sur des niveaux de stocks). La servicisation doit s’envisager comme un continuum, entre un produit pur et un service pur. La servicisation devient essentielles pour les entreprises industrielles françaises.
AGERON Blandine - IAE Grenoble |
LAVASTRE Olivier - IAE Grenoble |
03:03
Le SCM (Supply Chain Management ou Management de la Chaîne Logistique) couvre l’ensemble des activités liées au macro-processus industriel de l’entreprise. Il englobe ainsi toutes les activités qui participent à la création et à la fabrication des produits commercialisés par l’entreprise (achats, approvisionnement, production, ADV, distribution, logistique). En utilisant des systèmes d’informations adéquats, il prend en charge des flux physiques (matières, composants, produits finis, etc.) mais également des flux d’information (commandes, prévisions, niveaux de stock, délais, etc.). Intra et interorganisationnel, le Supply Chain Management nécessite de la coordination entre tous les partenaires internes (marketing, R&D, achats, commercial, etc.) et externes à l’entreprise.
AGERON Blandine - IAE Grenoble |
LAVASTRE Olivier - IAE Grenoble |

Vidéos de la même thématique

Based on institutional theory and the dynamic capability view, this study delves into the relationship between a firm’s climate change adaptation (CCA) capability and its performance, with a focus on the mediating influence of business-to-business (B2B) marketing capability. The study poses two main research questions: RQ1: What role do institutional pressures play in fostering CCA capability among B2B firms in both developed and developing countries? RQ2: How does the CCA capability of B2B firms impact their performance? To validate the theoretical model developed, data is collected through surveys conducted in a developed country (Australia) and a developing country (South Africa). The study holds significance on two fronts: (a) being among the first to examine the influence of institutional pressures on CCA capability development, and (b) uncovering the mediating role of marketing capability in enhancing B2B firm performance through CCA capability. The study’s novel contribution lies in identifying pivotal elements for driving exceptional B2B firm performance amidst climate change, while employing institutional theory and the dynamic capability view to elucidate underlying mechanisms.
BAG Surajit - EMLV |
Conceptualized by John Dewey in the 1930s, valuation can be defined as a social practice whereby actors reflexively reframe the inherited unsatisfactory values. Values are not considered as abstract properties, predetermined benefits, private preferences or undebatable statements, but as observable facts, practices and judgements, that everyone can see in our attitudes, relations and gestures. Valuation is thus a process where ends and means always interact, and where “ends-in-themselves”, transform into provisional “ends-in-view”. Finally, valuation implies an ethical and political dimension as the pragmatists only embrace values that enable emancipation, and help democratic processes flourish.
PANJETA Alvin - IAE Paris-Est |
Le conseil d’administration est une structure de gouvernance collégiale chargée de superviser les activités d’une organisation. Composé de membres choisis pour leurs compétences, il agit en tant que représentant des actionnaires et veille à l’efficacité, à l’éthique et à la conformité de l’organisation. Ses responsabilités comprennent la définition de la stratégie et des objectifs, la surveillance des risques ainsi que la nomination et la supervision de la direction. Ses réunions permettent d’examiner les rapports et de prendre des décisions stratégiques. Cette structure est cruciale pour le succès à long terme de l’organisation, favorisant la transparence et la confiance.
BESANGER Serge - OMNES Education |
L’actif circulant, essentiel pour une entreprise ou une organisation, peut être rapidement converti en espèces pour soutenir les opérations courantes. Il comprend la trésorerie, les placements à court terme, les créances clients et les stocks, jouant un rôle vital dans la liquidité et la stabilité financière. Un équilibre entre liquidités et minimisation du capital immobilisé est crucial, nécessitant une gestion efficace avec des stratégies telles que l’optimisation des politiques de crédit et la rotation des stocks. Une gestion adéquate de l’actif circulant permet d’améliorer les performances et l’efficacité de l’entité considérée.
BESANGER Serge - OMNES Education |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS