Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Recherche par mots-clés

Recherche par mots-clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématique

Thématique

Formats

Formats

Types de média

Types de média

Trier par

Trier par
02:09
Les compétences interculturelles font partie des soft skills recherchées par les entreprises. Selon Ang et Van Dyne, les compétences interculturelles sont ce qui vous permet de « fonctionner de manière efficace dans des situations de diversité culturelle ». En somme de vous y adapter et de savoir ajuster votre comportement à ce que vous comprenez de ces situations. On parle des compétences interculturelles au pluriel car elles comportent 4 dimensions : métacognitive, cognitive, motivationnelle et comportementale. Être capable de comprendre depuis quel univers culturel, l’autre me parle, comprendre quelles valeurs et quelles normes de comportements influencent ses pratiques est utile pour pour travailler dans des contextes multiculturels au sens large.
FAUST Catou - emlyon business school |
05:17
La procrastination est un terme utilisé en psychologie qui trouve une application concrète et directe dans le champ de la gestion. Elle renvoie à l'habitude pour une personne, de reporter à plus tard des tâches ou des activités considérées comme essentielles, et de les remplacer par des activités de moindre importance. Face à une échéance imminente, l'individu va ainsi adopter un comportement étrange et inadapté, qui peut par exemple se traduire par une fuite en avant ou de l'impulsivité dysfonctionnelle.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
03:14
Comment les leaders obtiennent-ils leur pouvoir par le langage ? La réponse à cette question est que le langage du leadership est un langage particulier qui peut être qualifié précisément. En parlant de manière à être écouté et cru. Tout manager qui aspire au statut de leader doit apprendre à parler noblement !
JOULLIÉ Jean-Étienne - EMLV |
03:10
L’intelligence collective a toujours existé... C’est un concept innovant dans sa mise en œuvre mais ancien dans sa pratique… La dimension collective du concept d’intelligence en Sciences de Gestion est relativement récente (les années 90). C’est une construction pluridisciplinaire, protéiforme et multidimensionnelle. Ce concept est appréhendé en GRH comme un nouveau champ de compétences (comportementales et méthodologiques). L’intelligence collective se définit comme un processus dynamique et collaboratif de production de savoirs réflexifs et actionnables face à une situation de travail complexe. Plusieurs entreprises l’ont intégrée dans leur ADN comme Ubisoft.
GRESELLE-ZAÏBET Olfa - LIRSA-CNAM |
04:43
Nous proposons la définition suiante : « l’Intelligence Collective émerge lorsqu’il y a production par un collectif de personnes qui sont issues de différents collectifs et créent ensemble librement (en collaboration et en coopération) un livrable matériel ou immatériel qui a de la valeur ». Généralement, L’Intelligence Collective est animée par un ou plusieurs managers ou leaders qui alignent les étoiles, c’est-à-dire qui font émerger, animent, organisent et font connaître les livrables et leurs valeurs ajoutées. De nombreux managers ont l’intuition que l’Intelligence Collective est un levier à activer pour fédérer, changer les modes de travail et gagner en performance et les recherches montrent que c’est bien le cas.
DEJOUX Cécile - LIRSA-CNAM |
01:24
La justice organisationnelle est le champ d’étude des sentiments de justice dans les organisations. Ce terme désigne aussi les sentiments de justice et d’injustice eux-mêmes des salariés.
NADISIC Thierry - emlyon business school |
05:31
Cette vidéo présente les tendances de comportement des acheteurs B to B, c’est-à-dire d’employés qui achètent pour leurs entreprises. Elle éclaire les tendances des contacts vers l’extérieur : formulation des critères de choix, nouveaux modes de recherche d’information, exigences croissante de personnalisation, usage des places de marché et du référencement, et mise en place de plan de simplification des achats.
DIVINE Marc - FNEGE |
06:09
Cette vidéo présente les tendances de comportement des acheteurs B to B, c’est-à-dire d’employés qui achètent pour leurs entreprises. Elle indique cinq tendances des comportements internes vis-à-vis des décisionnaires ou des utilisateurs des produits achetés : nouveaux objectifs d’achats, indicateurs de performance, choix de stratégies, modes de collaboration, gestion des données inflationnistes et formalisation des processus.
DIVINE Marc - FNEGE |
02:47
Jean-Dominique LARGEMAIN explique le concept de "Sursécurité" qu'il a développé lors de son mémoire de master qu'il a effectué à l'IAE de Paris, dont il est désormais diplômé. Un phénomène de sursécurité est observable quand le niveau de Sécurité réel est supérieur au niveau de Sécurité requis. Il est obtenu par l'application de moyens de prévention des risques disproportionnés par rapport aux objectifs attendus par l’ensemble des parties prenantes.
LARGEMAIN Jean-Dominique - IAE Paris |
03:12
Sommes-nous à l’aube d’une crise qui viendrait accélérer la transformation de l’exercice sacro-saint de la thèse? La thèse en management telle que nous la connaissons est-elle en train de vivre ces derniers jours, face à cette crise du critère ? Quels sont les impacts de ces bouleversements sur l’entrée dans la carrière d’enseignant chercheur des docteurs français ? Dans le cadre d’un partenariat avec la FNEGE, lancé au début de 2021, nous menons cette réflexion en considérant la thèse comme le témoin de ces évolutions, et posons ici 3 constats préliminaires.
CLOAREC Julien - iaelyon School of Management |
GAILLARD Hugo - FNEGE |
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
SENN Juliette - Montpellier MANAGEMENT |
Cet article analyse les effets des dispositifs de gestion publique de la crise de la Covid-19 sur les associations du spectacle vivant. Comment les acteurs perçoivent-ils la gestion de la crise sanitaire ? Nous basons notre recherche sur l’analyse d’entretiens et les témoignages recueillis dans l’enquête Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle Vivant.
DEMEYERE Caroline - iaelyon School of Management |
HAVET-LAURENT Stéphanie - iaelyon School of Management |
03:15
Cet article analyse les effets des dispositifs de gestion publique de la crise de la Covid-19 sur les associations du spectacle vivant. Comment les acteurs perçoivent-ils la gestion de la crise sanitaire ? Nous basons notre recherche sur l’analyse d’entretiens et les témoignages recueillis dans l’enquête Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle Vivant. La mobilisation du modèle SLAC (Abord de Chatillon et Richard, 2015) permet de proposer des pistes de réflexion pour la co-construction des dispositifs publics visant non seulement la survie organisationnelle des associations mais aussi le maintien du bien-être au travail.
DEMEYERE Caroline - iaelyon School of Management |
HAVET-LAURENT Stéphanie - iaelyon School of Management |