Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématique

Thématique

Formats

Formats

Types de média

Types de média

Trier par

Trier par
03:21
Qu’est-ce que c’est ? Un processus conscient ou subconscient, dans lequel les gens tentent d’influencer les perceptions d’autres personnes au sujet d’une personne, d’un objet ou d’un événement en régulant et en contrôlant l’information dans l’interaction sociale • Auto-promotion • Image de marque Qui se soucie ? • Personnes ayant des interactions sociales • Recruteurs et demandeurs d’emploi • Entreprises Comment atteindre ? Tactiques individuelles d’auto-présentation : • En utilisant des histoires personnelles • Surmonter les obstacles • Se conformer aux opinions • Fournir des justifications • Auto-promotion Tactiques de la Société : • Annonces de recrutement • Rapports annuels
NAVAZHYLAVA Kseniya - EMLV |
01:59
Le managérialisme est l’accaparement du pouvoir par les managers, aux dépends des autres parties prenantes d’une organisation. Il se développe sur un affaiblissement de l’autorité professionnelle de ceux qui réalisent la mission de leur entreprise ou de leur administration, remplacée par le pouvoir de celui qui croit savoir et qui décide de tout en conséquence. Les managérialistes ont pour mission de fixer les objectifs collectifs et de décider des moyens à utiliser pour atteindre ces objectifs. Résister au managérialisme, c’est donc restaurer l’autorité de celui qui est capable d’expliquer, de justifier le pourquoi et le comment de ce qu’il fait ou propose de faire.
JOULLIÉ Jean-Étienne - EMLV |
06:23
La littérature existante a mis en lumière la pertinence de l’intelligence collective pour faire émerger une collaboration réussie entre outils d’Intelligence Artificielle (IA) et employés, et pour en faire ressortir des résultats valorisés par l’organisation. Malgré les nombreux bénéfices offerts par l’IA, tels que l’automatisation et l’optimisation des processus ou l’augmentation de l’intelligence humaine grâce à des capacités d’analyses supérieures, la majorité des entreprises échouent encore à anticiper ou exploiter ces derniers bénéfices. La principale difficulté observée dans les organisations est celle d’introduire les systèmes intelligents dans les pratiques des travailleurs, les processus de production et les stratégies commerciales.
ABADIE Amélie - TBS Education |
SOUMYADEB Chowdhury - TBS Education |
02:54
Pour choisir un candidat, les recruteurs se penchent sur son parcours. Les expériences passées sont interprétées comme des moments où des compétences ont acquises. Mais certaines expériences significatives ne peuvent pas être communiquées, par exemple, lorsqu’elles posent un problème moral ou éthique. Or certaines compétences acquises dans l’économie illégale pourraient parfaitement être transférées dans l’économie légale ce sont des compétences grises. Les revendeurs de drogue que nous avons étudiés savent gérer un stock, promouvoir leurs produits, négocier des ventes : autant de compétences qui pourraient être utiles aux entreprises de distribution.
PRALONG Jean - EM Normandie |
SORREDA Thomas - EM Normandie |
04:18
Prix du Meilleur Ouvrage de Management 2022 - Catégorie Essai Ce livre propose une façon radicalement nouvelle d’aborder la gestion. Pour les auteurs, elle ne saurait être réduite à une ingénierie conjuguant bonnes pratiques et outils standards, rangés dans une superposition de fonctions cloisonnées. Au contraire, la gestion, inscrite dans les sciences humaines et sociales, a pour objet la régulation instrumentée d’activités collectives finalisées que nous qualifions de « nouvelle sociotechnique ». Cette régulation s’appuie sur des dispositifs de gestion, médiateurs essentiels entre les acteurs et leur environnement économique et social, pour satisfaire cet objet.
GILBERT Patrick - IAE Paris |
RAULET-CROSET Nathalie - IAE Paris |
02:38
Prix du Meilleur Ouvrage de Management 2022 - Ouvrage de recherche collectif Soucieuses de contribuer à une société plus démocratique et écologique, un nombre grandissant d’organisations repensent le travail, la coopération, la consommation et leurs actes concrets de gestion. Elles expérimentent, renouvellent nos imaginaires politiques et ouvrent de nouvelles voies, plus désirables. Penser l’organisation alternative ne suffit pas : l’intention se confronte vite aux réalités concrètes. Comment organiser l’alternative ? Comment matérialiser l’idée d’une entreprise sociale et inclusive dans les outils et les actes de gestion concrets ? Comment s’assurer que les pratiques de l’organisation demeurent fidèles au projet initial de démocratie, d’égalité, d’émancipation ou d’intérêt général ?
BEJI-BECHEUR Amina - FNEGE |
HILDWEIN Fabien - FNEGE |
VIDAILLET Bénédicte - FNEGE |
02:58
La sémiotique et la sémiologie renvoient à l’étude des signes. Non seulement la production d’un signe mais aussi l’analyse de son sens, son système : sa relation dans différents contextes et aussi la façon dont on interprète ces signes. Chaque entreprise qui débute doit prêter attention à la sémiotique. Par exemple, le logotype, le logo qui va représenter la compagnie ou la marque peut être considéré comme un signe.
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
03:05
La gestion est une pratique instrumentée. Elle n’est donc pas seulement de l’ordre de la décision et de l’action. Elle ne peut exister sans la médiation d’une instrumentation de gestion. Cette notion regroupe l’ensemble des instruments (indicateurs, tableaux de bord, modèles formalisés, méthodes d’analyse, et autres outils) par lesquels les techniques de gestion sont mises en œuvre. Fondée sur des représentations collectives de l’action organisée, elle est dotée de propriétés structurantes, qui transforment l'information en données et contribuent à organiser les rapports de production.
GILBERT Patrick - IAE Paris |
03:01
La pratique du « Name and shame », en français, « Nommer et honnir », consiste à citer le nom d’une société pour en dénoncer publiquement les mauvaises pratiques. Il s’agit de désigner à la réprobation de l’opinion publique l’auteur d’un comportement tenu pour répréhensible.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
02:36
Le délit d’initié est une infraction pénale définit par le Code monétaire et financier comme le « fait, pour toute personne disposant, en connaissance de cause d’une information privilégiée sur les perspectives d’évolution de titres ou d’instruments financiers, d’en faire usage ou de tenter d’en faire usage, pour elle-même ou pour autrui, soit directement ou indirectement ».
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
01:56
Le terme de « fusion-acquisition » désigne une opération économique et financière par laquelle une société prend le contrôle d’une autre société pour, à terme, s’unir avec elle et ne plus former qu’une seule entité. La fusion-acquisition est aussi souvent appelée « M & A », pour Mergers and acquisitions.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |
04:13
Un code de gouvernance est un ensemble de recommandations permettant, selon ses auteurs, de garantir la mise en œuvre de bonnes pratiques en matière d’organisation et de fonctionnement du conseil d’administration. On compte aujourd’hui plusieurs centaines de tels codes par le monde, parfois plusieurs par pays. C’est le cas de la France aujourd’hui, où le régulateur des marchés financiers admet deux codes : le code AFEP-MEDEF et le code Middlenext. Ces codes de gouvernance relèvent de ce qu’on appelle en droit la soft law ou droit souple. En effet, le terme code peut paraître trompeur, dans la mesure où il ne s’agit pas d’une loi issue d’un processus législatif, mais d’un texte d’auto-régulation du patronat. Les recommandations des codes de gouvernance sont appliquées selon le principe du «
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |