Seconde édition de l’Observatoire de la Transition Environnementale

1273 vues

L’objectif de l’OTE consiste à fournir, chaque année, un état des lieux en matière de prise en compte des défis et enjeux que pose la transition environnementale aux Ecoles de Management.
L’Observatoire permettra à tous les responsables de faire un diagnostic et de mesurer les étapes qui restent encore à franchir pour que les étudiants deviennent demain des responsables engagés dans la transition environnementale.

La seconde édition de l’OTE montre les progrès réalisés par les Écoles de management, mais aussi les pistes de progrès qui restent à approfondir. C’est également un outil pour l’ensemble des directions des établissements pour se positionner et intégrer les meilleures pratiques de leurs pairs.

Mots clés

Médias de la même institution

04:58
Le dispositif BSIS a été conçu pour déterminer l’étendue et la nature de l’impact d’une Ecole de Management sur son territoire local – la ville ou la région dans laquelle elle est située.
BONVALET François - FNEGE |
03:48
Le design visuel d’un site d’e-commerce est un vecteur de différenciation pour les entreprises cherchant à acquérir un avantage compétitif sur des marchés de plus en plus concurrentiels. Bien que certaines études montrent que le design visuel exerce une influence positive sur les réactions des consommateurs, d’autres études ne confirment pas cette influence. Cette recherche vise à apporter un nouvel éclairage sur ces résultats contrastés en montrant que les effets du design visuel dépendent du moment d’évaluation du site et de la capacité des consommateurs à y naviguer. Ces résultats conduisent à formuler des recommandations sur la manière dont les sites d’e-commerce peuvent créer des expériences en ligne plus engageantes.
DAMPERAT Maud - FNEGE |
Eline JONGMANS - FNEGE |
JEANNOT Florence - OMNES Education |
04:10
L'objectif de cet article est d'explorer comment un certain nombre de processus se sont combinés pour créer les stratégies et procédures de micro-niveau qui ont abouti à l'incendie de forêt le plus meurtrier et le plus tragique de l'histoire du Portugal.
ABRANTES Antonio - TBS Education |
03:45
Deux grands échantillons de prix indiquent que les prix juste en dessous d'un chiffre rond (par exemple 1495 € contre 1500 €) sont utilisés dans le luxe. Une analyse des terminaisons de prix suggère que les managers de marques de luxe s'appuient moins sur le mécanisme d’arrondi inférieur (i.e. drop-off) que sur le mécanisme de connotation, deux mécanismes qui ont été utilisés pour montrer que les prix juste en dessous influencent les consommateurs dans l'industrie des biens de grande consommation. En s'appuyant sur l'effet de justification des prix juste en dessous, une analyse conjointe, indiquant qu'une grande partie des consommateurs de produits de luxe préfèrent les prix juste en dessous, souligne le rôle de la déculpabilisation dans la fixation des prix des produits de luxe.
MACE Sandrine - ESCP Business School |
PARGUEL Béatrice - FNEGE |
FRACCARO Annalisa - TBS Education |

Médias de la même thématique

La valeur n’existe pas en tant que telle, mais s’exprime dans une relation entre deux personnes, deux entités, deux acteurs au moins. Historiquement, la valeur dans l’entreprise est appréhendée par le prisme comptable ou économique. Depuis les années 2000, les parties prenantes aux entreprises ne se contentent plus de la valeur au singulier. Ces parties prenantes ont DES Valeurs, parfois contradictoires, qu’il s’agit d’expliciter.
VINOT Didier - iaelyon School of Management |
Comment font-elles face aux impératifs de croissance sans répercuter cette pression sur leurs employés ?
DENIS Lucie - iaelyon School of Management |
00:00
Cette vidéo présente les trois modes de raisonnements scientifiques, à savoir l’induction, la déduction et l’abduction. Repérer le type de raisonnement utilisé dans un article ou un rapport de recherche permet de mieux comprendre les présupposés du chercheur et sa stratégie argumentative.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
La planète brûle et nous regardons ailleurs. Il y a 18 ans, le Président Chirac a dit cela au sommet de la Terre à Johannesburg et depuis rien a été fait pour éteindre l’incendie. Le réchauffement climatique s’accélère avec son cortège d’épisodes dramatique. La biodiversité s’effondre, notre planète est au bord de l’épuisement. Nous savons tous, qu’un changement profond de nos modes de produits et de consommation peut ralentir cette course vers l’abîme.
IGALENS Jacques - TBS Education |

S'abonner aux vidéos