Management de l'Innovation
Management de l'Innovation
Baby, you can drive my car : les antécédents qui poussent les consommateurs à adopter un véhicule autonome doté d’une IA
Loading
/

17 écoutes

Partager

Baby, you can drive my car : les antécédents qui poussent les consommateurs à adopter un véhicule autonome doté d’une IA

Les véhicules autonomes (VA) basés sur l’intelligence artificielle (IA) constituent l’une des avancées technologiques les plus attendues de notre époque, avec des implications sociales très importantes en termes de sécurité des conducteurs/passagers et d’aspects environnementaux. Cependant, la plupart des consommateurs sont réticents à l’adoption de ces VA. Nous analysons, à l’aide d’une enquête menée en France, l’adoption de VA basés sur l’IA, afin de comprendre les facteurs psychologiques, sociaux et cognitifs. Nous montrons qu’il existe une relation positive entre l’adoption de VA et les attentes en matière de performance, facilité d’usage, la reconnaissance sociale, le bien-être, l’hédonisme, la confiance dans la technologie, ainsi que la sécurité.

Mots clés

Médias de la même institution

oulouse School of management, l’IAE toulousain rattaché à l’université Toulouse-I Capitole, n’est que le 4e établissement public français - et le 2e IAE - à obtenir l’accréditation Equis, délivrée par l’EFMD, marque de qualité et de reconnaissance : Hervé Penan, son directeur, invité du podcast "Le Grand Oral AEF info/Fnege", explique sa stratégie et ce que cela va changer pour l’institution.
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne |
PENAN Hervé - Toulouse School of Management |
PIOVEZAN Sarah - FNEGE |
« Splendeurs et Misères de la RSE » présente l’histoire de lé réception de la Responsabilité sociétale des entreprises et explique pourquoi ce concept d’origine américaine a été aussi favorablement accueilli et mis en pratique en France. La reddition de comptes par les entreprises et le devoir de vigilance constituent des progrès importants mais la RSE échoue à résoudre les graves problèmes sociaux et environnementaux qui se posent aujourd’hui en lien avec les impacts de l’entreprise.
IGALENS Jacques - Toulouse School of Management |
Splendeurs et Misères de la RSE » présente l’histoire de lé réception de la Responsabilité sociétale des entreprises et explique pourquoi ce concept d’origine américaine a été aussi favorablement accueilli et mis en pratique en France. La reddition de comptes par les entreprises et le devoir de vigilance constituent des progrès importants mais la RSE échoue à résoudre les graves problèmes sociaux et environnementaux qui se posent aujourd’hui en lien avec les impacts de l’entreprise.
IGALENS Jacques - Toulouse School of Management |
Les parties prenantes font une entrée fracassante en gestion à partir de l’ouvrage qu’un philosophe (Ed. Freeman) publie en 1984 : « Strategic Management: A Stakeholder Approach ». Depuis ce concept est devenu un pilier de toute stratégie RSE. Une entreprise désirant se lancer en RSE doit identifier ses parties prenantes, s’informer de leurs attentes et en tenir compte dans sa stratégie RSE.
IGALENS Jacques - Toulouse School of Management |

Médias de la même thématique

Le co-branding désigne un partenariat entre marques pour valoriser une action commune de communication ou de marketing. L’opération de co-branding commence généralement par l’analyse de la clientèle-cible qui se doit être la même pour chaque marque. En second lieu, vient la contractualisation du partenariat qui indique de quelle façon, chacune des entreprises, va promouvoir son produit ou son service. La question peut aussi se poser de rajouter des référents : des célébrités comme des stars, des influenceurs ou toutes autres personnes pouvant avoir un impact sur l’acte d’achat des consommateurs. La décision de présenter ce co-branding, sous une même forme de support de communication ou de marketing est aussi essentielle. Enfin, il s’agit de décider d’un espace commun d’exploitation, le lieu où va s’afficher ce co-branding ou le contexte dans lequel vont se prendre les photographies immortalisant cet instant.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
Le personal branding permet de créer une image de marque personnelle visible. Travailler son image personnelle, on le fait toutes et tous volontairement ou pas. « Moi » est une marque, chacun d’entre nous est une marque unique qu’on peut mettre en avant et valoriser, particulièrement sur le numérique. C’est tout l’enjeu de l’e-reputation de soi sur les plateformes digitales.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
Saurel note que les BC marquent une disruption en cours (2020). L’épistémologue souligne les éléments de continuité et les ruptures qui s’en suivent. Son constat scinde nettement les pratiques et les connaissances scientifiques qui les génèrent, qui sont parfois des héritages d’algorithmes anciens, constat que ne partagent pas Iansiti et al. (2017) pour qui tout est nouveau dans la BC.
AZAN Wilfrid - FNEGE |
L'objectif de cette étude est de fournir aux investisseurs, aux décideurs politiques et autres des informations sur la manière dont les émissions de gaz à effet de serre (GES) et l'innovation verte affectent les performances financières des entreprises. Bien que les rapports des sociétés de capital-risque sur les émissions de gaz à effet de serre et les innovations vertes aient considérablement augmenté, en particulier au cours des deux dernières décennies...
SHUWAIKH Fatima - EMLV |

Découvrez nos podcasts