Management de l'Innovation
Management de l'Innovation
Exploration de 6 communautés épistémiques autour des Blockchains
Loading
/

27 écoutes

Partager

Exploration de 6 communautés épistémiques autour des Blockchains

Saurel note que les BC marquent une disruption en cours (2020). L’épistémologue souligne les éléments de continuité et les ruptures qui s’en suivent. Son constat scinde nettement les pratiques et les connaissances scientifiques qui les génèrent, qui sont parfois des héritages d’algorithmes anciens, constat que ne partagent pas Iansiti et al. (2017) pour qui tout est nouveau dans la BC. Cette contribution, grâce à une méthodologie originale, propose de comprendre comment s’organisent les connaissances scientifiques à l’œuvre, de tester le concept d’objet frontière à propos des BC et avance quelques faits saillants pour les décideurs économiques.

Mots clés

Auteur.e(s)

Institution(s)

Médias de la même institution

L'homme le plus riche d'Allemagne, Klaus-Michael Kühne, propriétaire de l'entreprise de logistique Kühne + Nagel, 80000 employés, a aussi sa "grande école" : c'est la KLU (Kühne Logistics University), une université privée reconnue par l'État basée à Hambourg, qui est depuis l'année dernière dirigée par Andreas Kaplan. Ancien cadre de l'ESCP, Andreas Kaplan est l'avant-dernier invité du podcast "Le Grand Oral AEF info x Fnege" cette saison : il nous parle du paysage allemand des business schools, de KLU, mais aussi de son dernier livre, un "guide de survie à l'usage des business schools". 
KAPLAN Andreas - FNEGE |
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
PIOVEZAN Sarah - FNEGE |
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse de l’ARIMHE Présentation par Christian Makaya de sa thèse soutenue à l’université de Paris-Nanterre sous la direction du Professeur Céline Barrédy. Titre de la thèse : Incidence de la posture interactionnelle de l’enseignant en entrepreneuriat sur la soutenabilité de la génération de connaissances : une approche écosystémique.
MAKAYA Christian - FNEGE |
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse AIRMAP Les collectivités territoriales françaises sont gérées par les Directeurs Généraux des Services (DGS). Ces DGS, nommés par les maires, coordonnent les services sans garantie d’emploi et font face à de nombreuses contraintes. Ma thèse explore ce qui motive ces managers, en s’appuyant sur le concept de « Motivation de Service Public » (MSP). Une enquête quantitative menée auprès de 308 DGS et une enquête qualitative sur la base de 23 entretiens ont permis de souligner l’importance du parcours scolaire et universitaire dans le développement des valeurs publiques. Les managers décident de rejoindre le service public pour participer au processus de décision. Plus un DGS est motivé, plus il améliore l’esprit d’équipe ce qui contribue au bon fonctionnement du service public. Pour attirer et retenir ces talents, il faut cultiver l’éthique du service public, au-delà des simples incitations financières.
COLIN Pauline - FNEGE |
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse RIODD Cette thèse porte sur les difficultés de certains ménages à accéder à l’énergie. La précarité énergétique est définie en France depuis loi Grenelle II de 2010 mais s’enracine dans un ensemble institutionnel plus ancien qui se structure dans les années 1970-1980 et qui est l’un des symptômes du passage du capitalisme fordiste au capitalisme néolibéral. La précarité énergétique est-elle une catégorie particulière d’action sociale ou une nouvelle catégorie au croisement des questions sociale et écologique ? À partir d’une méthode mixte de recherche articulant analyse statistique et analyse d’entretiens semi-directifs, cette thèse interroge les processus par lesquels les difficultés d’accès à l’énergie des ménages sont qualifiées sur les plans social et écologique et engendrent, en même temps, une variété de formes de prise en charge.
SEBERT Adèle - FNEGE |

Médias de la même thématique

Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse AIMS Cette thèse explore les enjeux de la convergence numérique dans l’industrie automobile. Nous y analysons la stratégie du constructeur automobile français Renault dans le domaine de l’électronique et des logiciels automobiles afin de comprendre le rôle des architectures produit dans la reconfiguration d’un écosystème confronté à la convergence numérique. Nos résultats montrent qu’une architecture modulaire peut être à l’origine de contraintes techniques et organisationnelles qui brident la capacité des acteurs en place à saisir pleinement les opportunités portées par la convergence numérique. Une transition progressive vers des architectures modulaires en strates est nécessaire pour surmonter ces contraintes et reconfigurer les mécanismes de création et capture de valeur du constructeur. Notre analyse de ces transformations éclaire les mécanismes à l’œuvre dans cette transition, souligne le rôle ambigu de la modularité dans la reconfiguration des écosystèmes et participe à une meilleure articulation des apports respectifs des théories de la modularité et de la littérature sur les écosystèmes.
AZOULAY Alexandre - FNEGE |
Cet article explore les défis rencontrés par les acteurs socio-économiques dans la mise en pratique de l’économie circulaire, un modèle prometteur qui vise à concilier création de valeur économique et préservation de l’environnement. En se concentrant sur le secteur de la construction au niveau territorial, l’article propose une réflexion sur la transition vers l’économie circulaire, en tenant compte des imaginaires, des pratiques organisationnelles et des dispositifs mobilisés par les acteurs publics et privés. Il présente un modèle d’ingénierie politique articulé autour de quatre axes : la conception de nouveaux imaginaires, le développement d’innovations circulaires, la mise en place de méthodes pour guider l’action collective, et la structuration d’écosystèmes favorisant l’émergence de nouvelles pratiques. Ce modèle vise à stimuler l’innovation et à accompagner la transition des territoires vers l’économie circulaire en mobilisant les acteurs socio-économiques.
NTSONDE Joel - ISTEC Business School |
L’innovation responsable vise à résoudre la question de la conciliation entre innovation, progrès sociétal et respect de l’environnement. Ce concept découle des réflexions du philosophe Hans Jonas sur la responsabilité de l’Humanité face au pouvoir technologique. Dans les années 2010, l’Union européenne a soutenu des recherches sur l’innovation responsable pour réduire les risques liés aux nouvelles technologies. Ces travaux ont mis en avant quatre dimensions clés : anticipation, réflexivité, inclusivité et réactivité. Cependant, l’innovation va au-delà de la technologie, affectant divers aspects de la société. A présent, le concept d’innovation responsable est abordé de manière plus large, incluant des axes comme les innovations sociales et écologiques, l’amélioration des méthodes d’innovation, une vision systémique et des stratégies de gouvernance adaptées. L’enjeu principal est de transformer l’approche stratégique et organisationnelle de l’innovation pour la rendre plus responsable envers la société et l’environnement.
NTSONDE Joel - ISTEC Business School |
Curious about the intricate dance top-tier firms perform as they navigate between exploring new horizons and exploiting existing strengths? This delicate balance isn't just vital—it's the secret ingredient driving sustainable success in today's fast-paced business world.
SHUWAIKH Fatima - EMLV |

Découvrez nos podcasts