L’innovation verte : Un bien pour tous

205 vues

Les entreprises sont confrontées au défi de combiner objectifs économiques et environnementaux. Une question évidente, récurrente est de savoir si, et dans quelles circonstances, une amélioration de la performance environnementale d’une entreprise conduit à des bénéfices plus élevés. En examinant les données sur l’innovation, la présente étude aborde la question de savoir si l’innovation environnementale (IE) est synergique avec d’autres types d’innovation. Dans ce but, nous considérons séparément les gains de compétitivité liés à l’efficacité et des économies de coûts dues à différents types d’innovations environnementales (IE) affectant l’offre et la demande de l’activité d’une entreprise. Nous identifions les interactions synergiques entre l’IE et certains types d’innovation.

Mots clés

Médias de la même institution

Médias de la même thématique

La valeur n’existe pas en tant que telle, mais s’exprime dans une relation entre deux personnes, deux entités, deux acteurs au moins. Historiquement, la valeur dans l’entreprise est appréhendée par le prisme comptable ou économique. Depuis les années 2000, les parties prenantes aux entreprises ne se contentent plus de la valeur au singulier. Ces parties prenantes ont DES Valeurs, parfois contradictoires, qu’il s’agit d’expliciter.
VINOT Didier - iaelyon School of Management |
Comment font-elles face aux impératifs de croissance sans répercuter cette pression sur leurs employés ?
DENIS Lucie - iaelyon School of Management |
La théorie de l’acteur réseau s’inscrit dans les travaux en sociologie de la traduction. Elle met au cœur de l’analyse les relations entre sciences, technique et société. L’idée de réseau consiste ici rassembler des humains (direction, utilisateurs, prestataires…) et des « non-humains » (objets, technologies, outils, lieux, dispositifs) lesquels vont agir soit comme médiateurs ou intermédiaires les uns avec les autres au service de l’innovation et de la société.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
Les véhicules autonomes (VA) basés sur l’intelligence artificielle (IA) constituent l’une des avancées technologiques les plus attendues de notre époque, avec des implications sociales très importantes en termes de sécurité des conducteurs/passagers et d’aspects environnementaux. Cependant, la plupart des consommateurs sont réticents à l’adoption de ces VA.
MEYER-WAARDEN Lars - Toulouse School of Management |

S'abonner aux vidéos