Les défis de la participation des patients âgés à la relation de soins

830 vues

Cet article propose un aménagement de la Service Dominant Logic (SDL) dans le cas des relations de service avec les publics vulnérables sur la base d’une étude qualitative menée dans un service gériatrique. Cette étude révèle d’une part, des pratiques de soins régies par des représentations du patient âgé « déficient », et d’autre part, des pratiques de soins irriguées par des représentations du patient âgé « en capacité ». Ces pratiques suggèrent des rôles différenciés endossés par les soignants, qui traduisent des niveaux gradués de participation des patients à la relation de soins.

Mots clés

Vidéos de la même institution

39:45
"Notre rôle n’est pas de briller, il est d’éclairer" La vidéo présente le parcours de la Professeure Julienne BRABET, Professeur émérite, Université Paris Est Créteil, IAE Gustave Eiffel, IRG. Interview réalisée par Géraldine GALINDO.
BRABET Julienne - IAE Gustave Eiffel |
GALINDO Géraldine - ESCP Business School |
03:20
Cette étude apporte une réponse au problème des erreurs dans les variables (errors in variables ou EIV) dans l’estimation des modèles d’évaluation des actifs. Nous mettons en lumière l’importance de la méthode d’estimation dans les régressions en séries chronologiques des rentabilités des actions. Nous comparons la méthode largement utilisée des moindres carrées ordinaires à un estimateur alternatif basé sur un algorithme génétique compact (compact genetic algorithms ou CGA) dans le cas du modèle d’équilibre des actifs financiers ou MEDAF et des modèles de trois et cinq facteurs de Fama et French (1993 et 2015).
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
DIYARBAKIRLIOGLU Erkin - IAE Gustave Eiffel |
DESBAN Marc - IAE Gustave Eiffel |
03:03
Les banques coopératives partagent un principe simple : il s’agit d’associer des personnes physiques ou morales volontairement au sein d’une entreprise pour mobiliser collectivement l’épargne et accorder des prêts à ses clients qui en sont les propriétaires, appelés sociétaires. La naissance des banques coopératives est issue d’un mouvement coopératif européen. Si chaque banque coopérative a sa propre histoire, elles opèrent aujourd’hui au sein de groupes bancaires généralistes et internationaux qui représentent près de 63% des parts de marché en France. Les banques coopératives se distinguent des banques dites capitalistes par leur statut juridique, leur mode d’organisation et leur engagement envers la société.
PALLAS Valérie - IAE Gustave Eiffel |
03:02
Les cryptomonnaies atteignent des records en termes de prix et sont la source de nombreuses innovations. La première cryptomonnaie est Bitcoin (2008) dont l’objectif est la création d’un système de paiement international sans tiers de confiance grâce à la technologie de la blockchain. Aujourd’hui, 17 000 cryptomonnaies sont comptabilisées proposant soit des améliorations techniques soit des buts très spécifiques (altcoins, tokens, NFTs…). Aucun consensus n’a été trouvé quant à la définition des cryptomonnaies, elles sont définies à la fois comme étant des « monnaies », des « matières premières » ou encore comme des actifs similaires aux « actions ». Un consensus est clair sur leur pouvoir de diversification qui attirent de nombreux investisseurs.
ALFIERI Elise - IAE Gustave Eiffel |

Vidéos de la même Thématique

00:00
Jouer pour enseigner, ce n’est pas nouveau. Mais transformer toute une séquence de formation en jeu, ou gamifier un cours, grâce aux technologies numériques, ça c’est plus « tendance ». Pour autant, la gamification est une démarche exigeante pour les pédagogues, et engageante pour les apprenants. Nous avons donc voulu comprendre comment tous ces acteurs perçoivent cette approche pédagogique, ce dont la littérature parle peu.
BRASSIER Pascal - FNEGE |
00:00
La réputation est un jugement social. C’est une catégorie de pensée, elle n’existe que dans notre esprit. Elle n’en a pas moins des effets puissants. Il s’agit d’une évaluation de la qualité, d’un produit, d’une entreprise ou même d’un individu comme un artiste ou un sportif. Elle vise à réduire l’incertitude du consommateur, du partenaire, de tous ceux qui peuvent vouloir travailler avec telle organisation ou tel individu.
DUBOIS Sébastien - NEOMA |
La créativité est une compétence de plus en plus recherchée par les recruteurs.
SADIK-ROZSNYAI Orsolya - ESSCA |
Composé du mot « marketing » et du préfixe « dé » qui donne à un mot le sens opposé, le terme démarketing a été utilisé pour la première fois en 1971 par Kotler et Levy. Il désigne la stratégie, adoptée par une organisation publique ou privée, qui consiste à décourager l’achat auprès de certains segments ou de tous les consommateurs, de manière temporaire ou durable.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
ELGAAIED-GAMBIER Leila - TBS Education |

S'abonner aux vidéos