Management Stratégique
Management Stratégique
Mythe et réalités de l’entreprise libérée
/

5 écoutes

Mythe et réalités de l’entreprise libérée

Un mouvement émerge en faveur d’entreprises qualifiées de «libérées » auxquelles ses partisans associent performance économique et bonheur au travail. Porté par le succès de quelques talentueux promoteurs et d’ouvrages à succès, il suscite un fort engouement médiatique. Nous invitons à former un jugement raisonné sur la base des informations disponibles, en interrogeant les pratiques plutôt qu’en prenant position a priori sur les discours. A la suite d’une recherche de terrain portant sur trois ETI – le fondeur Favi, pionnier du mouvement, le biscuitier Poult et le dépanneur de flexibles hydrauliques, Chrono Flex -, nous répondrons successivement à quatre questions : Qui sont les « Entreprises libérées » ? Qu’est-ce qui distingue ces entreprises des autres ? Où est la nouveauté ?

Mots clés

Médias de la même institution

Dans les années 1980, la CFDT et l’entreprise Axa ont décidé d’expérimenter le chèque syndical. Il s’agit d’un dispositif original permettant aux sections syndicales dans l’entreprise de faire face aux difficultés financières, d’élargir leurs bases syndicales et de générer de nouvelles ressources.
BOURGUIGNON Rémi - IAE Gustave Eiffel |
La loi du 20 août 2008 réformant la représentativité des syndicats français impose une “transparence financière”. Cette recherche exploratoire aborde la question des effets organisationnels et politiques de cette nouvelle règlementation, ce qui conduit à revenir sur le traditionnel débat en matière de démocratie syndicale : comment les rationalités administratives et représentatives s’articulent-elles au sein des organisations syndicales ?
BOURGUIGNON Rémi - IAE Gustave Eiffel |
Portrait du Professeur Gérard HIRIGOYEN par Jérôme CABY La vidéo présente le parcours du Professeur Gérard HIRIGOYEN, Professeur des Universités, ayant marqué sa discipline par ses recherches et ses enseignements. Jérôme CABY présente la carrière de ce grand Professeur, puis interview Gérard HIRIGOYEN sur son plus grand succès, son plus grand regret, ses conseils aux doctorants, aux enseignants-chercheurs, aux étudiants…
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
HIRIGOYEN Gérard - IAE Bordeaux |
L’idée de la chaire Expérience Client repose sur un constat simple. Il n’existe pas d’entreprise qui ne délivre d’expérience à ses clients quel que soit son secteur d’activité. Mais pour autant toutes les entreprises ne mettent pas à profit la perspective expérientielle pour construire des avantages concurrentiels.
ROEDERER Claire - EM Strasbourg |
SCHMIDT Géraldine - IAE Paris-Sorbonne Business School |

Médias de la même thématique

Les mécanismes de gouvernance ont potentiellement différentes fonctions et exercent, à travers ces fonctions, une influence sur la performance de l’organisation et la satisfaction de ses différentes parties prenantes. La fonction qui a historiquement retenu le plus d’attention dans les analyses de la gouvernance est la fonction dite disciplinaire.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Selon l’approche cognitive, « gouverner la conduite du dirigeant » peut aussi s’opérer sur le mode d’un soutien dans l’acquisition de connaissances et de compétences, au lieu de simplement s’assurer que le dirigeant ne lèse pas les intérêts des autres parties prenantes, même si cette dernière fonction reste évidemment très importante.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Un code de gouvernance est un ensemble de recommandations permettant, selon ses auteurs, de garantir la mise en œuvre de bonnes pratiques en matière d’organisation et de fonctionnement du conseil d’administration. On compte aujourd’hui plusieurs centaines de tels codes par le monde, parfois plusieurs par pays. C’est le cas de la France aujourd’hui, où le régulateur des marchés financiers admet deux codes : le code AFEP-MEDEF et le code Middlenext.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Les transformations numériques et digitales de ces 20 dernières années ont totalement chamboulé les pratiques de ventes et les comportements des consommateurs. Face à ces bouleversements, la fonction de prescription, d’aide au choix des clients, a dû se réinventer et trouver de nouvelles formes plus en phase avec les enjeux d’aujourd’hui.
PIOVESAN David - iaelyon School of Management |

S'abonner aux vidéos