Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Vidéos

Recherche par mots-clés

Recherche par mots-clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématique

Thématique

Formats

Formats

Types de média

Types de média
05:31
Cette vidéo présente les tendances de comportement des acheteurs B to B, c’est-à-dire d’employés qui achètent pour leurs entreprises. Elle éclaire les tendances des contacts vers l’extérieur : formulation des critères de choix, nouveaux modes de recherche d’information, exigences croissante de personnalisation, usage des places de marché et du référencement, et mise en place de plan de simplification des achats.
DIVINE Marc - FNEGE |
06:09
Cette vidéo présente les tendances de comportement des acheteurs B to B, c’est-à-dire d’employés qui achètent pour leurs entreprises. Elle indique cinq tendances des comportements internes vis-à-vis des décisionnaires ou des utilisateurs des produits achetés : nouveaux objectifs d’achats, indicateurs de performance, choix de stratégies, modes de collaboration, gestion des données inflationnistes et formalisation des processus.
DIVINE Marc - FNEGE |
03:20
L’innovation est publique est une expression de plus en plus utilisée par les organisations publiques sans que l’on sache toujours ce qu’elle recouvre. Pour dépasser les limites du Nouveau Management Public il s’agit d’inventer, de mettre en place et de diffuser outils et pratiques sur des champs relevant de l’intérêt général. Cette innovation publique peut être numérique ou managériale et vise à mieux répondre aux besoins des usagers. Elle passe par des dispositifs connus et impulsés par l’Etat comme des lab d’innovation ou des strat-ups d’Etat. Elle peut être également le fait d’initiatives locales témoignant de l’agilité des collectivités. Elle repose sur une implication et une acculturation très importante des agents du service public tout comme la participation des citoyens.
RIVAL Madina - LIRSA-CNAM |
02:29
La crise n’est pas un concept nouveau. Ce concept existe depuis longtemps dans la littérature sur les théories des organisations et le management, notamment en ce qui concerne les théories examinant la relation entre l’organisation et son environnement. Nous pouvons considérer la crise comme un événement soudain et imprévisible qui augmente l’incertitude et l’équivocité dans un contexte organisationnel donné. La gestion d’une crise constitue donc un défi majeur pour l’organisation en ce qu’elle provoque une mise en péril de ses activités voire une paralysie organisationnelle, si des capacités et des mécanismes ad hoc ne sont pas déployés.
BAHRI KORBI Fadia - LIRSA-CNAM |
02:59
Les marques ont continuellement besoin de s’adapter à un environnement fluctuant sans pour autant renier leur identité. La recherche sur le patrimoine de marque s'intéresse à ce phénomène de changements et continuités, mais comment s’assurer que les consommateurs perçoivent bien ces efforts ? Grâce aux résultats d’une étude qualitative et trois études quantitatives, nous proposons une échelle de mesure multidimensionnelle en 10 questions que les managers peuvent facilement intégrer à leurs études de marché. Cette échelle donne quatre scores (longévité, stabilité, adaptabilité et patrimoine de marque perçu), qui permettent de se situer par rapport aux concurrents ou encore de mieux piloter un repositionnement.
PECOT Fabien - Toulouse Business School |
03:54
Les institutions financières sociales ont pour objectif de financer des projets sociaux. Des exemples de telles institutions sont les fondations, les institutions de microfinance, les plateformes de financement participatif, les coopératives de crédit, ou encore les banques sociales ou éthiques. Leurs modes opératoires sont très variées : les fondations réalisent des dons, alors que les banques sociales octroient des crédits. Les institutions financières sociales prennent leurs décisions d’investissement et de financement en s’appuyant sur des critères sociaux, environnementaux et économiques.
COZARENCO Anastasia - MONTPELLIER Business School |
02:47
Jean-Dominique LARGEMAIN explique le concept de "Sursécurité" qu'il a développé lors de son mémoire de master qu'il a effectué à l'IAE de Paris, dont il est désormais diplômé. Un phénomène de sursécurité est observable quand le niveau de Sécurité réel est supérieur au niveau de Sécurité requis. Il est obtenu par l'application de moyens de prévention des risques disproportionnés par rapport aux objectifs attendus par l’ensemble des parties prenantes.
LARGEMAIN Jean-Dominique - IAE Paris |
06:12
L’objectif de l’OTE consiste à fournir, chaque année, un état des lieux en matière de prise en compte des défis et enjeux que pose la transition environnementale aux Ecoles de Management. L’Observatoire permettra à tous les responsables de faire un diagnostic et de mesurer les étapes qui restent encore à franchir pour que les étudiants deviennent demain des responsables engagés dans la transition environnementale. La seconde édition de l’OTE montre les progrès réalisés par les Écoles de management, mais aussi les pistes de progrès qui restent à approfondir. C’est également un outil pour l’ensemble des directions des établissements pour se positionner et intégrer les meilleures pratiques de leurs pairs.
IGALENS Jacques - Toulouse School of Management |
03:36
Avec plus de 2000 miliards d’encours, les banques restent en 2021, selon la Banque de France, les principales pourvoyeuses de crédit. Au regard des montants en jeu, elles placent la capacité d’un emprunteur à honorer ses dettes au cœur de leurs préoccupations. L’enjeu est en effet de réduire le coût du risque et de disposer d’un portefeuille de crédits le plus qualitatif possible. L’engagement, le contrat par lequel le client reconnait sa dette et s’engage à la rembourser, ne souffre de leur point de vue que très peu la prise de risque. Il spécifie les échéances de remboursement du débiteur ainsi que les droits et obligations réciproques des deux parties.
MAYMO Vincent - IAE Bordeaux |
03:25
La capacité des banques à octroyer des crédits repose sur la disponibilité et le partage d’informations objectives et subjectives entre les intervenants à la décision. La délégation, comprise comme le contrat qui autorise un collaborateur de la banque à décider en son nom, joue alors un rôle clé dans l’engagement financier de la banque et plus globalement dans la qualité du portefeuille de dettes.
MAYMO Vincent - IAE Bordeaux |
02:52
Par inclusion bancaire nous entendons un ensemble de pratiques et d’engagements des établissements bancaires visant à fournir un accès à des ressources ou des opportunités pour des populations qui, sans de tels engagements, risquent d’être discriminées ou marginalisées. Elle joue un rôle important dans l’inclusion des personnes dans la société, favorise leur rebond et contribue plus globalement au développement économique et social des territoires.
MAYMO Vincent - IAE Bordeaux |
04:19
Cette recherche combine deux études pour analyser comment les dimensions de l'expérience client dérivées de l'utilisation d'une borne interactive pendant la visite d’un magasin influencent la valeur d'achat, l'imagerie mentale de soi et les intentions comportementales. Les résultats confirment les effets des dimensions sensorielle, pragmatique, cognitive, sociale de l'expérience client de la borne interactive et permettent de présenter des recommandations sur la conception des bornes interactives et sur les spécifications de leur contenu. L’ancrage typologique utilisé permet la généralisation de certains résultats à des nouvelles technologies similaires.
LAO Aurely - IAE Lille |
MARTIN-SALERNO Annabel - IAE Lille |