Les mutations du secteur de la formation continue

797 vues

Partager

Etude FNEGE 2023 : « La formation continue non-diplômante en management à l’ère du numérique »

Le secteur de la formation professionnelle est en pleine mutation. La transformation numérique se traduit par une explosion des offres de solutions technologiques, et par une évolution forte de la demande des individus et des besoins des entreprises comme des acteurs en présence sur ce marché. Cette étude offre un éclairage sur les grandes tendances qui s’installent, en mettant l’accent Sur les formations en management. Quels sont les impacts pour la préparation des managers et dirigeants d’aujourd’hui et demain ? Quels besoins traiter, y compris en termes d’expérience apprenant ? Et quel positionnement retenir pour les acteurs de l’Enseignement Supérieur ?

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:46
Étude FNEGE Le secteur de la formation professionnelle est en pleine mutation. La transformation numérique se traduit par une explosion des offres de solutions technologiques, et par une évolution forte de la demande des individus et des besoins des entreprises comme des acteurs en présence sur ce marché. Cette étude offre un éclairage sur les grandes tendances qui s’installent, en mettant l’accent Sur les formations en management. Quels sont les impacts pour la préparation des managers et dirigeants d’aujourd’hui et demain ? Quels besoins traiter, y compris en termes d’expérience apprenant ? Et quel positionnement retenir pour les acteurs de l’Enseignement Supérieur ?
VIALA Pascale - SKEMA Business School |
04:00
Pour réussir les épreuves écrites des grandes écoles de commerce, les étudiants doivent répondre à des questions types et chronométrées. Et dans la plupart des prépas, ça passe par… du bachotage, des cours magistraux, des tests à répétition… et encore du bachotage !
VILLARS Mathieu - SKEMA Business School |
04:28
Deux fois par an, les étudiants du mastère spécialisé « Manager Marketing Data & Commerce Électronique de SKEMA Business School participent à la Digital Consulting Week : un challenge de consulting proposé par une entreprise partenaire. Pour les étudiants à mieux cadrer leur problématique, leur parcours de réflexion et à passer de l’idée à l’action, le directeur du programme Jean-François Detout a fait appel à Patrick Bédigis, créateur d’une méthode asynchrone qui regroupe des outils utilisés par des start-ups. Une méthode en 7 étapes qui s’appuie à chaque sur un spécialiste en la matière. Cette co-construction avec les étudiants, éprouvée par la pratique, a permis à ces derniers d’obtenir d’excellents retours des entreprises.
BEDIGIS Patrick - SKEMA Business School |
DETOUT Jean-François - SKEMA Business School |
06:16
Le Chapitre des écoles de management favorise l’échange de bonnes pratiques entre ses membres et met en place des actions visant à valoriser l’excellence des formations et obtenir une meilleure reconnaissance internationale des 39 écoles membres.
GUILHON Alice - SKEMA Business School |

Vidéos de la même thématique

Entreprise libérée, démocratie au travail, management participatif, ... Le dilemme autonomie-contrôle continue aujourd’hui d’obnubiler chercheur·e·s comme praticien·ne·s. Ma thèse tente d’ouvrir une « troisième voie » pour gérer ce « vieux couple » en théorie des organisations, qui ne chercherait ni à l’évacuer « simplement » (contrairement aux initiatives centrées sur le design organisationnel, comme l’holacratie, pouvant aller jusqu’à préconiser l’abolition de la ligne managériale) ni à le « diaboliser » (en écho à une littérature critique foisonnante qui pointe du doigt le risque de manipulation derrière le recours à des leviers d’identification pour « libérer » les salarié·e·s) mais bien à le (ré)concilier. En croisant les champs de la philosophie et de la gestion, elle propose un modèle empirico-normatif de l’autonomie au travail, par l’articulation de deux niveaux d’analyse : le plancher moral à respecter en matière de justice relationnelle (les garde-fous institutionnels de l’autonomie) et les fins bonnes au-delà de la justice relationnelle (l’horizon d’une organisation auto-déterminante ou SDO pour self-determining organisation en anglais). Elle débouche sur une lecture plus collective de l’autonomie, autour du triptyque suivant : l’autonomie pour les autres, par les autres, avec les autres.
DUBEY Anne-Sophie - |
Vous venez d'être engagé(e) comme brand content manager avec pour principale mission de créer un contenu éditorial pour la marque Voisin, chocolatier lyonnais, qui répond à la problématique suivante : comment réussir la transition digitale du chocolatier Voisin en capitalisant sur son héritage lyonnais ? Vous devrez répondre à cette problématique en trois temps, ces derniers correspondants aux trois stades de la communication de marque : construire un prisme d'identité, établir un diagnostic digital et proposer une stratégie éditoriale à l'aide des nombreux outils conceptuels et méthodologiques fournis dans le cas.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
BEN ARFI Wissal - |
HALLEM Yousra - OMNES Education |
Ce livre étudie les liens entre stéréotypes de genre et inégalités professionnelles entre femmes et hommes en Europe. Plus précisément, il se fonde sur des données européennes pour étudier la prévalence des stéréotypes de genre, en France comme dans d’autres pays européens, et la manière dont ces stéréotypes de genre contribuent aux inégalités entre femmes et hommes dans la sphère professionnelle. Il s’intéresse aussi aux pratiques de gestion des ressources humaines et aux fonctionnements organisationnels qui favorisent ou au contraire portent atteinte à l’égalité. Cet ouvrage cherche ainsi à préciser le rôle des entreprises dans l’atteinte de l’égalité femmes-hommes, dans un contexte où les stéréotypes de genre constituent des facteurs explicatifs des inégalités professionnelles.
CORON Clotilde - FNEGE |
Cette recherche s’appuie sur la théorie de l’identité sociale et le concept de sale boulot pour étudier les stratégies de défense identitaire des soignants en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Face à un travail dévalorisé, nous analysons les stratégies mobilisées par les soignants pour trouver ou redonner du sens à leur travail. Six stratégies de défense identitaire sont identifiées : 1) défendre et recommander le métier, 2) souligner l’utilité et le sens du métier, 3) accepter l’image négative, 4) valoriser le métier en parlant des EHPAD comme de lieux de vie, 5) faire connaitre la richesse relationnelle du métier, 6) mettre en avant la difficulté à la fois physique et psychologique du métier. Ces résultats permettent de mieux comprendre comment les soignants en EHPAD remédient à une perte de sens au travail et d’identifier des leviers d’action pour une véritable revalorisation de ce métier à un niveau organisationnel mais aussi sociétal.
GUILLOT-SOULEZ Chloé - iaelyon School of Management |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS