La transmission des pratiques culinaires : quel rôle pour les objets ?

1137 vues

Cette étude qualitative explore la fonction de la matérialité dans la transmission culinaire intergénérationnelle, en s’attachant aux objets utilisés dans la préparation et la consommation des repas. Des entretiens ont été réalisés avec 20 personnes de 3 générations différentes au sein de 4 familles. Les résultats mettent en évidence le rôle joué par les objets par rapport à six significations attribuées à la transmission des pratiques culinaires : l’établissement d’un lien affectif, la transmission d’un capital social, l’extension symbolique d’une identité (ou de celle de ses parents), la manifestation d’une créativité, l’expression d’un rôle maternel et la transmission d’une appartenance régionale. Les résultats révèlent aussi le rôle joué par les objets par rapport aux différentes modal

Mots clés

Médias de la même institution

39:45
"Notre rôle n’est pas de briller, il est d’éclairer" La vidéo présente le parcours de la Professeure Julienne BRABET, Professeur émérite, Université Paris Est Créteil, IAE Gustave Eiffel, IRG. Interview réalisée par Géraldine GALINDO.
BRABET Julienne - IAE Gustave Eiffel |
GALINDO Géraldine - ESCP Business School |
03:20
Cette étude apporte une réponse au problème des erreurs dans les variables (errors in variables ou EIV) dans l’estimation des modèles d’évaluation des actifs. Nous mettons en lumière l’importance de la méthode d’estimation dans les régressions en séries chronologiques des rentabilités des actions. Nous comparons la méthode largement utilisée des moindres carrées ordinaires à un estimateur alternatif basé sur un algorithme génétique compact (compact genetic algorithms ou CGA) dans le cas du modèle d’équilibre des actifs financiers ou MEDAF et des modèles de trois et cinq facteurs de Fama et French (1993 et 2015).
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
DIYARBAKIRLIOGLU Erkin - IAE Gustave Eiffel |
DESBAN Marc - IAE Gustave Eiffel |
03:03
Les banques coopératives partagent un principe simple : il s’agit d’associer des personnes physiques ou morales volontairement au sein d’une entreprise pour mobiliser collectivement l’épargne et accorder des prêts à ses clients qui en sont les propriétaires, appelés sociétaires. La naissance des banques coopératives est issue d’un mouvement coopératif européen. Si chaque banque coopérative a sa propre histoire, elles opèrent aujourd’hui au sein de groupes bancaires généralistes et internationaux qui représentent près de 63% des parts de marché en France. Les banques coopératives se distinguent des banques dites capitalistes par leur statut juridique, leur mode d’organisation et leur engagement envers la société.
PALLAS Valérie - IAE Gustave Eiffel |
03:02
Les cryptomonnaies atteignent des records en termes de prix et sont la source de nombreuses innovations. La première cryptomonnaie est Bitcoin (2008) dont l’objectif est la création d’un système de paiement international sans tiers de confiance grâce à la technologie de la blockchain. Aujourd’hui, 17 000 cryptomonnaies sont comptabilisées proposant soit des améliorations techniques soit des buts très spécifiques (altcoins, tokens, NFTs…). Aucun consensus n’a été trouvé quant à la définition des cryptomonnaies, elles sont définies à la fois comme étant des « monnaies », des « matières premières » ou encore comme des actifs similaires aux « actions ». Un consensus est clair sur leur pouvoir de diversification qui attirent de nombreux investisseurs.
ALFIERI Elise - IAE Gustave Eiffel |

Médias de la même thématique

Les transformations numériques et digitales de ces 20 dernières années ont totalement chamboulé les pratiques de ventes et les comportements des consommateurs. Face à ces bouleversements, la fonction de prescription, d’aide au choix des clients, a dû se réinventer et trouver de nouvelles formes plus en phase avec les enjeux d’aujourd’hui.
PIOVESAN David - iaelyon School of Management |
Les commerces de proximité subissent depuis vingt ans la concurrence de la vente en ligne et des grandes chaînes. Ils ont su s’adapter à cette nouvelle donne concurrentielle par diverse stratégies, principalement la stratégie phygitale et l’action collective. Cette agilité stratégique et cette plasticité organisationnelle leur ont donné les moyens de se renouveler.
PIOVESAN David - iaelyon School of Management |
Le concept de marque employeur renvoie à l’ensemble des avantages associés à un emploi et permettant d’identifier une entreprise en tant qu’employeur (employer brand) mais aussi à l’activité de management de la marque employeur (employer branding) qui vise à expliciter la marque employeur de l’entreprise afin d’apparaître comme un employeur à la fois attractif et distinct des employeurs concurrents.
GUILLOT-SOULEZ Chloé - iaelyon School of Management |
Les principes du mouvement coopératif (ouverture – démocratie – répartition des bénéfices – engagement dans le milieu) peuvent-ils fonder le capital de marque coopératif ? Sur la base d’une étude par questionnaires menée auprès de 984 répondants dans 10 pays et 5 continents, cet article montre que l’engagement dans le milieu et la démocratie sont deux arguments forts pour différencier le modèle coopératif de ses concurrents.
CAPELLI Sonia - iaelyon School of Management |
SABADIE William - iaelyon School of Management |

S'abonner aux vidéos