Prospective stratégique : une longueur d’avance sur l’improbable

Prospective stratégique : une longueur d’avance sur l’improbable

Le Dieselgate, la crise de 2007-2008, la crise du Covid-19… . Autant d’événements a priori improbables. Peut-on se préparer à ce que l’on appelle les « Cygnes noirs » ? Oui. La prospective stratégique aide les entreprises à imaginer l’inimaginable, à concevoir tous les scénarios pour y faire face et à détecter les « signaux faibles » qui les précèdent. Explications.

À propos de l'auteur

Nom(s) MICHAUX Valéry;
Institution(s) NEOMA Business School;
Fonction(s) Directrice de la recherche
Tags
  • prospective stratégique