Marketing, Vente et Communication
Marketing, Vente et Communication
Qu'est-ce que la perception de la valeur d'un produit ?
Loading
/

47 écoutes

Partager

Qu’est-ce que la perception de la valeur d’un produit ?

La valeur perçue du produit décrit l’évaluation globale d’un produit par les consommateurs. Elle prend en compte la mesure dans laquelle un produit répond aux besoins et aux attentes d’un consommateur. Elle prend en compte la mesure dans laquelle un produit répond aux besoins et aux attentes d’un consommateur. La perception de la valeur d’un produit peut être considérée comme un compromis entre la qualité et le prix. Toutefois, des définitions plus nuancées tiennent compte de la nature complexe de la valeur perçue des produits et font référence à ses dimensions : émotionnelle (sentiments générés), sociale (amélioration de l’image sociale de soi), qualité/performance (attentes en matière de qualité et de performance) et prix/valeur de l’argent (utilité et coût du produit).

Mots clés

Médias de la même institution

Comment les gestionnaires de fortune comprennent-ils et respectent-ils les normes sociales inscrites dans les codes de conduite des banques, et comment font-ils face aux dilemmes éthiques ? Pour répondre à ces questions, nous avons mené une enquête en ligne non incitative auprès d'employés de gestion de patrimoine de l'entité juridique suisse d'une grande banque multinationale.
LOMBARD Ewa - MONTPELLIER Business School |
L’expérience personnelle et subjective de la thèse reste un pan négligé des études existantes sur le sujet. La thèse reste encore une « boîte noire » difficile à ouvrir et à déchiffrer pour les néophytes. Dès lors, comment une thèse se construit en pratique ? Comment les doctorants articulent-t-ils des demandes souvent contradictoires ?
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
SENN Juliette - MONTPELLIER Business School |
Si la période du doctorat est largement documentée, l’après-thèse l’est beaucoup moins, et en particulier les mois - ou années - entre la soutenance de thèse et l’obtention d’un premier poste d’enseignant-chercheur. Ce chapitre vise donc à ouvrir la boîte noire de l’après-thèse en sciences de gestion, en discutant l’expérience des deux auteurs.
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
SENN Juliette - MONTPELLIER Business School |

Médias de la même thématique

Chaque année en France, le nombre de sites marchands augmente en moyenne de 5 à 10 %. Il est actuellement de 220000. Face à une telle croissance, comment réussir à se différencier durablement ?
LEMOINE Jean-François - ESSCA |
La notion de cadre est utilisée en sciences de gestion pour comprendre comment se forme le sens d’une situation. Les cadres de l’expériences forment à partir de normes, des règles, de cultures communes, la base à la construction du sens dans les situations. Les acteurs y font référence en jouant des rôles qui renforcent le sens qu’ils veulent donner à la situation. Lorsqu’un cadre n’est plus adapté pour faire sens de la situation les acteurs en choisissent un nouveau dont ils confèrent de la crédibilité en modifiant les rôles qu’ils y jouent.
SZPIRGLAS Mathias - IAE Paris-Est |
Le 28 mars 1979, l’accident nucléaire de Three Mile Island en Pennsylvanie a marqué un tournant dans la gestion des risques majeurs. En 1984, le sociologue Charles Perrow en a tiré une analyse montrant que les organisations complexes et fortement couplées seraient inévitablement sujettes à des « Accidents Normaux » majeurs. Cependant, des chercheurs de l’université de Berkeley ont montré que ces mêmes organisations présentaient aussi un taux extrêmement faible d’accidents ou d’incidents. Ils les appellent « Organisations à Haute Fiabilité ».
SZPIRGLAS Mathias - IAE Paris-Est |
Les 4 activités du management peuvent être résumées selon l’acronyme PODC (Planifier, Organiser, Diriger, Contrôler) établi par Henri Fayol en 1916. Planifier implique de définir des objectifs et de tracer un chemin cohérent pour les atteindre. Organiser concerne la coordination de l’action collective et la mobilisation des ressources. Diriger consiste à donner une direction et à réorienter l’action en cas d’imprévu. Contrôler vérifie la réalisation des plans et favorise l’apprentissage pour progresser. Ces activités, interagissent souvent simultanément dans la pratique du management.

Découvrez nos podcasts