Retour d’expérience sur le dispositif Deep Dive into Leadership en partenariat avec FERRERO

876 vues

Le dispositif Deep Dive Into Leadership offre aux étudiants du Programme Grande Ecole une occasion unique : observer pendant deux jours le travail d’un membre du comité de Direction de FERRERO France. Ce projet a pour objectif de créer un échange entre les étudiants et les membres de la Direction Générale sur les pratiques et postures managériales et les valeurs associées, au-delà des expertises liées aux métiers.

Mots clés

Auteur(s)

Institution(s)

Vidéos de la même institution

01:49
Le travail de service correspond aux activités s’exerçant en interaction avec les clients. Cette forme de travail s’est développée au fur et à mesure que nos économies sont devenues des économies de service, et a contribué de façon décisive à renouveler les questionnements en matière d’organisation du travail. Il s’agit d’un travail orienté vers et avec le consommateur. Il a fait sortir l’agent au contact de son affrontement dual avec le management, faisant de lui un acteur incontournable des organisations de service.
SUQUET Jean-Baptiste - NEOMA |
03:23
Le collectif de travail est un enjeu important dans l’histoire de la gestion.  De Taylor à Mintzberg, en passant par la réorganisation des modèles productifs dans l’automobile dans les années 70, il ne cesse de revenir hanter la gestion : un collectif de travail est utile au fonctionnement d’une organisation de par ses fonctions de régulation, de socialisation, de protection, d’apprentissage et d’innovation ; et il interpelle une posture de management hiérarchique traditionnelle en tant qu’objet délicat à identifier, observer et contrôler, appelant ainsi à un management indirect.
SUQUET Jean-Baptiste - NEOMA |
03:46
La frustration est une expérience émotionnelle négative très courante au travail dans un environnement client qui peut survenir dans diverses circonstances, généralement présentes lorsque nos objectifs sont bloqués, que l’on a un certain degré d'incertitude sur les causes du problème, que l’on pense que cette situation est injuste, et que l’on ne peut pas contrôler les choses. Ce qui se passe une fois que l’on se sent frustré, c'est que l’on peut soit « laisser tomber », soit persévérer, et ce que l’on fait en termes d'actions à entreprendre peut dépendre de facteurs personnels et environnementaux.
GONZÁLEZ-GÓMEZ Hélena - NEOMA |
03:26
La honte est une expérience émotionnelle qui survient lorsque vous ne répondez pas aux attentes des autres et que vous vous retrouvez avec une image négative de vous-même qui vous fait percevoir que vous paraissez inférieur ou faible aux yeux des autres. La honte ne survient pas uniquement lorsque nous faisons une action devant les autres, mais elle peut également survenir lorsqu'une personne de notre groupe agit d’une façon qui donne une mauvaise image de nous-même. La honte peut survenir pour des actions individuelles ou collectives.
GONZÁLEZ-GÓMEZ Hélena - NEOMA |

Vidéos de la même Thématique

00:00
Jouer pour enseigner, ce n’est pas nouveau. Mais transformer toute une séquence de formation en jeu, ou gamifier un cours, grâce aux technologies numériques, ça c’est plus « tendance ». Pour autant, la gamification est une démarche exigeante pour les pédagogues, et engageante pour les apprenants. Nous avons donc voulu comprendre comment tous ces acteurs perçoivent cette approche pédagogique, ce dont la littérature parle peu.
BRASSIER Pascal - FNEGE |
00:00
La réputation est un jugement social. C’est une catégorie de pensée, elle n’existe que dans notre esprit. Elle n’en a pas moins des effets puissants. Il s’agit d’une évaluation de la qualité, d’un produit, d’une entreprise ou même d’un individu comme un artiste ou un sportif. Elle vise à réduire l’incertitude du consommateur, du partenaire, de tous ceux qui peuvent vouloir travailler avec telle organisation ou tel individu.
DUBOIS Sébastien - NEOMA |
La créativité est une compétence de plus en plus recherchée par les recruteurs.
SADIK-ROZSNYAI Orsolya - ESSCA |
Composé du mot « marketing » et du préfixe « dé » qui donne à un mot le sens opposé, le terme démarketing a été utilisé pour la première fois en 1971 par Kotler et Levy. Il désigne la stratégie, adoptée par une organisation publique ou privée, qui consiste à décourager l’achat auprès de certains segments ou de tous les consommateurs, de manière temporaire ou durable.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
ELGAAIED-GAMBIER Leila - TBS Education |

S'abonner aux vidéos