Qu’est-ce que la « théorie des paradoxes » ?

207 vues

La théorie des paradoxes permet de mettre en lumière les tensions liées aux situations et aux injonctions paradoxales auxquelles font face les individus dans les organisations. Elles sont créées par les organisations elles-mêmes et les évènements extérieurs ne font que mettre en lumière des phénomènes internes. Elles ont des effets positifs sur les organisations dans la mesure où elles les aident à rester en alerte et à se développer. La théorie des paradoxes constitue une grille de lecture pertinente pour appréhender et comprendre la complexité actuelle du monde et des organisations.

Mots clés

Médias de la même institution

02:08
Les stratégies de coopétition consistent pour une entreprise à coopérer avec des concurrents. Si elle peut sembler contre-nature dans une économie de marché fondée sur la concurrence, elle se révèle efficace pour partager des expertises et financer des projets de développement… même si certaines entreprises craignent surtout que la coopétition permette à des concurrents de les copier. Les travaux de recherche sur la coopétition tentent notamment de mieux comprendre les liens entre coopétition et performance et entre coopétition et innovation. Ils s’interrogent également sur l’équilibre entre coopération et compétition que revêt ce type de stratégie et sur les formes de gouvernance qu’elle peut prendre pour être efficace.
GUYOTTOT Olivier - OMNES Education |
03:17
Selon une étude du Cabinet Deloitte, 60% des entreprises sont confrontées à davantage de crises aujourd’hui qu’il y a 10 ans. Ces crises peuvent être anticipées avec des plans de crise intelligemment construits. La communication y joue un rôle clef et fait appel à des stratégies, des techniques mais aussi à des comportements spécifiques, auxquels il est essentiel de former de futurs managers. Pour cela, l’INSEEC Grande école propose aux étudiants un format innovant de jeu de crise, sur deux jours. Le premier jour, les étudiants sont formés à la gestion de crise par un professionnel qui leur présente plusieurs situations de crises. Les étudiants doivent identifier le problème à résoudre, puis proposer une solution. L’enseignant explique alors comment la situation a été gérée en réalité.
BORNARD Fabienne - OMNES Education |
GRANAT Jean-François - FNEGE |
HAVET-LAURENT Stéphanie - OMNES Education |
RICHARD Damien - OMNES Education |
03:48
Le design visuel d’un site d’e-commerce est un vecteur de différenciation pour les entreprises cherchant à acquérir un avantage compétitif sur des marchés de plus en plus concurrentiels. Bien que certaines études montrent que le design visuel exerce une influence positive sur les réactions des consommateurs, d’autres études ne confirment pas cette influence. Cette recherche vise à apporter un nouvel éclairage sur ces résultats contrastés en montrant que les effets du design visuel dépendent du moment d’évaluation du site et de la capacité des consommateurs à y naviguer. Ces résultats conduisent à formuler des recommandations sur la manière dont les sites d’e-commerce peuvent créer des expériences en ligne plus engageantes.
DAMPERAT Maud - FNEGE |
Eline JONGMANS - FNEGE |
JEANNOT Florence - OMNES Education |
03:30
Cet article s’inscrit dans un programme de recherche international et multidisciplinaire intitulé « Journalisme à l’heure du numérique (JADN) » qui réunit des chercheurs en communication et en sciences informatiques d’une dizaine d’institutions en France, au Brésil, au Liban, en Roumanie, en Italie et au Canada. L’objectif de ce programme est de mesurer l’impact du numérique sur les pratiques et les représentations du journalisme sous l’angle du fonctionnement concret des rédactions. The HuffPost constitue un support idéal pour cette recherche car il est à la fois international et doté de plusieurs éditions locales. Il permet de comprendre les modes de fonctionnement des pure players, leurs stratégies managériales, leur modèle économique et leur offre éditoriale.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |

Médias de la même thématique

Les mécanismes de gouvernance ont potentiellement différentes fonctions et exercent, à travers ces fonctions, une influence sur la performance de l’organisation et la satisfaction de ses différentes parties prenantes. La fonction qui a historiquement retenu le plus d’attention dans les analyses de la gouvernance est la fonction dite disciplinaire.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Selon l’approche cognitive, « gouverner la conduite du dirigeant » peut aussi s’opérer sur le mode d’un soutien dans l’acquisition de connaissances et de compétences, au lieu de simplement s’assurer que le dirigeant ne lèse pas les intérêts des autres parties prenantes, même si cette dernière fonction reste évidemment très importante.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Un code de gouvernance est un ensemble de recommandations permettant, selon ses auteurs, de garantir la mise en œuvre de bonnes pratiques en matière d’organisation et de fonctionnement du conseil d’administration. On compte aujourd’hui plusieurs centaines de tels codes par le monde, parfois plusieurs par pays. C’est le cas de la France aujourd’hui, où le régulateur des marchés financiers admet deux codes : le code AFEP-MEDEF et le code Middlenext.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Les transformations numériques et digitales de ces 20 dernières années ont totalement chamboulé les pratiques de ventes et les comportements des consommateurs. Face à ces bouleversements, la fonction de prescription, d’aide au choix des clients, a dû se réinventer et trouver de nouvelles formes plus en phase avec les enjeux d’aujourd’hui.
PIOVESAN David - iaelyon School of Management |

S'abonner aux vidéos