Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Qu’est-ce que la « rentabilité » ?

246 vues

La rentabilité de l’entreprise est à la fois un concept, l’aptitude de l’entreprise à dégager des excédents qui procèdent de moyens matériels et financiers qui ont été investis dans l’entreprise et une mesure qui prend la forme de ratios qui permettent de la qualifier. Elle est indispensable à la pérennité de l’entreprise en assurant le maintien du capital de production, le remboursement des emprunts et une rémunération suffisante du capital investi par les actionnaires.

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:18
Prix du Meilleur Ouvrage de Management 2022 - Catégorie Essai Ce livre propose une façon radicalement nouvelle d’aborder la gestion. Pour les auteurs, elle ne saurait être réduite à une ingénierie conjuguant bonnes pratiques et outils standards, rangés dans une superposition de fonctions cloisonnées. Au contraire, la gestion, inscrite dans les sciences humaines et sociales, a pour objet la régulation instrumentée d’activités collectives finalisées que nous qualifions de « nouvelle sociotechnique ». Cette régulation s’appuie sur des dispositifs de gestion, médiateurs essentiels entre les acteurs et leur environnement économique et social, pour satisfaire cet objet.
GILBERT Patrick - IAE Paris |
RAULET-CROSET Nathalie - IAE Paris |
02:56
La solvabilité de l’entreprise est la capacité de celle-ci à faire face à ses engagements, ses obligations, c’est-à-dire payer ses salariés, ses fournisseurs, ses impôts, rembourser ses emprunts et assurer le service de la dette et plus généralement rembourser toutes ses dettes. On distingue deux types de solvabilité, la solvabilité à court terme, désignée sous le terme de liquidité, c’est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements au jour le jour et la solvabilité à long terme, c’est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements de façon structurelle. L’analyse financière propose de nombreux outils pour en faire le diagnostic, mettre en œuvre des décisions de remédiation et éviter la faillite.
CABY Jérôme - IAE Paris |
02:59
La rentabilité de l’entreprise est à la fois un concept, l’aptitude de l’entreprise à dégager des excédents qui procèdent de moyens matériels et financiers qui ont été investis dans l’entreprise et une mesure qui prend la forme de ratios qui permettent de la qualifier. Elle est indispensable à la pérennité de l’entreprise en assurant le maintien du capital de production, le remboursement des emprunts et une rémunération suffisante du capital investi par les actionnaires.
CABY Jérôme - IAE Paris |
03:20
La soft law, que l’on traduit par « droit souple », « droit mou », ou encore par « petites sources du droit », désigne l’ensemble des règles de droit non-officiellement contraignantes qui visent à recommander, à inciter, à encadrer, à définir ou encore à servir de modèle. Mais on comprend mieux ce qu’est la soft law par ce qui est censé être son opposé, la « hard law ». Celle-ci est constituée par les règles de droit « classiques », qui émanent d’une autorité normative (dotée d’un pouvoir législatif ou réglementaire) et qui sont obligatoires, caractère qui se traduit par l’existence d’une sanction.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |

Vidéos de la même Thématique

Un marché efficient est un marché dans lequel le prix des titres financiers reflète à tout moment toute l’information pertinente disponible. Il y a trois degrés d’efficience selon (1) la capacité à prévoir les cours futurs, (2) la réponse des marchés à des évènements ponctuels et (3) l’influence des informations privilégiées sur le marché. L’efficience informationnelle est l’hypothèse la plus testée en finance.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
En plus d’être une obligation d’ordre légale, la tenue d’une comptabilité est impérative pour la bonne gestion de toute entreprise. Qu’est-ce qu’un compte de résultat et quelle différence avec le bilan ? Découvrez-le en 3 minutes chrono !
AUTHIER Jérôme - PEPITE France |
Une obligation verte (Green bond) est un instrument de dette émis sur les marchés pour financer uniquement des projets qui contribuent positivement à l’environnement. Deux normes internationales font référence sur le marché des obligations vertes : les Green Bond Principles de l’International Capital Market Association et le Climate Bond Standard de la Climate Bond Initiative.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
La notation extra-financière consiste à évaluer les politiques Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG) des entreprises, des États ou d’autres types d’émetteurs de titres.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |

S'abonner aux vidéos