Ni marché, ni hiérarchie: l’approvisionnement concurrentiel

342 vues

Les grandes théories de la firme, la théorie des coûts de transaction et la théorie des ressources par exemple, utilisent généralement une dichotomie pour caractériser le mode de production des entreprises. Celles-ci peuvent en effet soit produire elle-même un bien, c’est la hiérarchie, ou externaliser la production du bien, c’est le marché. Pourtant beaucoup d’organisations utilisent les deux modes de gouvernance à la fois, une pratique que j’appelle l’approvisionnement concurrentiel. Cette vidéo a pour objectif d’expliquer cette pratique dans le cadre du secteur de l’eau en France.

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:18
Prix du Meilleur Ouvrage de Management 2022 - Catégorie Essai Ce livre propose une façon radicalement nouvelle d’aborder la gestion. Pour les auteurs, elle ne saurait être réduite à une ingénierie conjuguant bonnes pratiques et outils standards, rangés dans une superposition de fonctions cloisonnées. Au contraire, la gestion, inscrite dans les sciences humaines et sociales, a pour objet la régulation instrumentée d’activités collectives finalisées que nous qualifions de « nouvelle sociotechnique ». Cette régulation s’appuie sur des dispositifs de gestion, médiateurs essentiels entre les acteurs et leur environnement économique et social, pour satisfaire cet objet.
GILBERT Patrick - IAE Paris |
RAULET-CROSET Nathalie - IAE Paris |
02:56
La solvabilité de l’entreprise est la capacité de celle-ci à faire face à ses engagements, ses obligations, c’est-à-dire payer ses salariés, ses fournisseurs, ses impôts, rembourser ses emprunts et assurer le service de la dette et plus généralement rembourser toutes ses dettes. On distingue deux types de solvabilité, la solvabilité à court terme, désignée sous le terme de liquidité, c’est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements au jour le jour et la solvabilité à long terme, c’est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements de façon structurelle. L’analyse financière propose de nombreux outils pour en faire le diagnostic, mettre en œuvre des décisions de remédiation et éviter la faillite.
CABY Jérôme - IAE Paris |
02:59
La rentabilité de l’entreprise est à la fois un concept, l’aptitude de l’entreprise à dégager des excédents qui procèdent de moyens matériels et financiers qui ont été investis dans l’entreprise et une mesure qui prend la forme de ratios qui permettent de la qualifier. Elle est indispensable à la pérennité de l’entreprise en assurant le maintien du capital de production, le remboursement des emprunts et une rémunération suffisante du capital investi par les actionnaires.
CABY Jérôme - IAE Paris |
03:20
La soft law, que l’on traduit par « droit souple », « droit mou », ou encore par « petites sources du droit », désigne l’ensemble des règles de droit non-officiellement contraignantes qui visent à recommander, à inciter, à encadrer, à définir ou encore à servir de modèle. Mais on comprend mieux ce qu’est la soft law par ce qui est censé être son opposé, la « hard law ». Celle-ci est constituée par les règles de droit « classiques », qui émanent d’une autorité normative (dotée d’un pouvoir législatif ou réglementaire) et qui sont obligatoires, caractère qui se traduit par l’existence d’une sanction.
DOURNAUX Marianne - IAE Paris |

Vidéos de la même Thématique

La Gendarmerie Nationale mets en œuvre de nombreuses formations en présentiel à destination de ses officiers. La crise de la Covid-19 a été le déclencheur d’une transformation et de la digitalisation des parcours de formation. Aujourd’hui, ce sont des milliers d’officiers qui vont être formés simultanément dans le cadre d’un parcours innovant dans un format complétement en ligne, réunissant les plus grands experts francophones en Intelligence Economique.
DUGOIN Christine - IAE Paris |
MONIN Manuel - FNEGE |
RICHET Jean-Loup - FNEGE |
Cet article propose un aménagement de la Service Dominant Logic (SDL) dans le cas des relations de service avec les publics vulnérables sur la base d’une étude qualitative menée dans un service gériatrique. Cette étude révèle d’une part, des pratiques de soins régies par des représentations du patient âgé « déficient », et d’autre part, des pratiques de soins irriguées par des représentations du patient âgé « en capacité ».
AMINE Abdelmajid - IAE Gustave Eiffel |
BONNEMAIZON Audrey - Université Paris Est IUTSF Sénart |
JOSION-PORTAIL Margaret - IAE Gustave Eiffel |
Cet article analyse les effets des dispositifs de gestion publique de la crise de la Covid-19 sur les associations du spectacle vivant. Comment les acteurs perçoivent-ils la gestion de la crise sanitaire ? Nous basons notre recherche sur l’analyse d’entretiens et les témoignages recueillis dans l’enquête Auvergne-Rhône-Alpes Spectacle Vivant.
DEMEYERE Caroline - iaelyon School of Management |
HAVET-LAURENT Stéphanie - iaelyon School of Management |
Dans les établissements publics, l’impératif de modernisation se traduit souvent par l’introduction d’indicateurs de performance. Dans une recherche exploratoire, fondée sur une analyse documentaire et une série d’entretiens individuels et collectifs, nous nous sommes intéressés aux perceptions des agents quant aux effets sur le travail d’un modèle de pilotage de la performance chez Pôle Emploi.
GURTNER Emmanuelle - FNEGE |
VOISIN SOULEROT Marion - IAE Paris |

S'abonner aux vidéos