Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Les femmes entrepreneurs en France

209 vues

Une nécessaire redéfinition des concepts classiques de l’entrepreneuriat.
Tandis que l’on observe une quasi-parité en termes de participation sur le marché du travail et que les institutions françaises sont supposées supporter et encourager l’entrepreneuriat féminin, seuls 30% des entrepreneurs sont des femmes. Comment peut-on expliquer cet écart homme-femme ?
Virginie Vial et Katia Richomme-Huet, professeures à KEDGE, ont mené une étude pour identifier les raisons de cette disparité en utilisant la théorie des 5 M : Marché, Management, Monnaie, environnements Macro/Meso, et Maternité … Des résultats qui appellent à une redéfinition des concepts classiques de l’entrepreneuriat.

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:45
En trois mots les Achats sont les gestionnaires des ressources externes de leur organisation. Les achats sont d’abord les plus gros postes de dépenses dans la plupart des entreprises. Ils représentent entre 30 et 90% du compte de résultats. En moyenne au-delà de 50% des charges sont affectées à l’acquisition de biens et/ou de services auprès d’entreprises externes, les fournisseurs, afin d’être transformées et combinées avec les ressources propres à l’entreprise acheteuse pour pouvoir délivrer les produits et services qu’elle propose à ses clients.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |
03:03
La notion de confiance est au cœur des travaux académiques sur les relations inter-entreprises. Elle est considérée comme un composant essentiel de la réussite de tout projet impliquant plus d’une organisation – que ce soit pour une relation marchande classique ou pour innover. La confiance entre deux organisations existe quand au moins l’une des deux est certaine de la fiabilité et de l’intégrité de l’autre.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |
02:58
Descriptif de la notion d'Open Innovation. L’open innovation désigne un processus d'innovation déconfiné où l’innovation dépasse les frontières organisationnelles et où les flux d’innovation, de connaissances, de brevets, d’idées nouvelles entre l’externe et l’interne sont gérés de manière volontaire.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |
05:16
Les soft skills que nous pouvons définir comme des compétences comportementales et/ou émotionnelles sont aujourd’hui un élément d’employabilité mis en avant par les entreprises. On les oppose généralement aux Hard Skills qui sont plutôt du domaine du savoir-faire ou des compétences techniques.
GHETTY Cédric - KEDGE |

Vidéos de la même Thématique

L’écosystème entrepreneurial est défini comme un ensemble d’acteurs interconnectés, d’institutions et de processus qui interagissent pour renforcer l’entrepreneuriat au sein de l’environnement local. Cette notion représente les différents groupements d’acteurs (publics ou privés, institutions et entreprises, universités) et de facteurs qui définissent le milieu dans lequel les acteurs évoluent en constante interaction.
THEODORAKI Christina - Toulouse Business School |
Au cours des 15 dernières années, le concept des écosystèmes suscite un intérêt croissant avec une accélération d’initiatives pour créer des écosystèmes entrepreneuriaux efficaces et durables. Cependant, le succès de l’écosystème a incité la multiplication d’acteurs et des interrogations sur leur efficacité et contribution.
THEODORAKI Christina - Toulouse Business School |
La France compte, chaque année, entre 50.000 et 60.000 défaillances d’entreprises et des centaines de milliers d’entrepreneurs en difficultés. L’un des principaux enjeux à résoudre repose sur la nécessaire modification du logiciel culturel des Français face à l’échec entrepreneurial, qui est souvent vécu comme une marque d’infâmie dans notre pays. Or, au lieu d’être stigmatisés, les patrons de TPE ont besoin d’accompagnement financier, juridique, stratégique et humain.
CUSIN Julien - IAE Bordeaux |
Il semble que les vertus de l’éducation entrepreneuriale fassent l’unanimité… Mais qu’en est-il réellement ? Autrement dit quelles sont les représentations imaginaires collectives associées à l’éducation entrepreneuriale (EE) en France par ses différentes parties prenantes (enseignants, étudiants, chercheurs, entrepreneurs, accompagnateurs, responsables d’école ou d’UFR) ?
BORNARD Fabienne - INSEEC U |
VERZAT Caroline - ESCP Business School |

S'abonner aux vidéos