Jusqu’à quel point peut-on détester une marque ?

59 vues

Partager

La haine envers la marque englobe diverses émotions négatives à l’égard d’une marque, telles que la colère, le dégoût, le mépris et la déception. Elle trouve souvent son origine dans une incompatibilité idéologique, qui désigne un conflit entre les valeurs d’une marque et celles du consommateur, ainsi que dans des expériences négatives et une mauvaise conduite de la part de l’entreprise. En outre, l’incongruité symbolique ou d’image peut contribuer à la haine de la marque, en particulier lorsqu’il y a un décalage entre l’image typique d’une marque et l’image que le consommateur a de lui-même. En réponse à cette haine envers une marque, les consommateurs adoptent généralement l’une des deux stratégies suivantes : l’évitement, qui s’apparente à une réaction de fuite, ou la vengeance, qui s’apparente à une réaction de confrontation. 

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:19
Fintech, a contraction of "finance" and "technology," refers to companies that use technology to offer innovative financial services that are often more accessible or less expensive than traditional banks. Decentralized finance (DeFi) is a suite of financial services that are not controlled by a central authority. It uses blockchain technology to create financial applications that operate without intermediaries such as banks, financial institutions, or governments.
SALLOUM Charbel - EM Normandie |
03:36
La théorie de la structuration de Giddens cherche à expliquer comment les structures sociales sont créées et maintenues par les actions, les pratiques et les interactions des individus. Selon Giddens, les structures sociales ne sont pas simplement externes et influencent les comportements humains, mais sont constamment reproduites et modifiées par les actions des individus.
GHAMGUI Nizar - EM Normandie |
02:32
La finance décentralisée (DeFi) est un ensemble d’activités financières sur cryptoactifs qui ne sont pas contrôlées par une autorité centrale. La Defi repose sur la technologie blockchain via des protocoles décentralisés, désintermédiés et automatisés pour créer des applications financières qui fonctionnent sans intermédiaires tels que les banques, les institutions financières ou les gouvernements.
AJILI BEN YOUSSEF Wissem - EM Normandie |
02:07
La fintech fait référence à l'utilisation de technologies innovantes dans les services financiers, améliorant leur accessibilité et leur efficacité. Elle comprend l'automatisation de la banque, de l'investissement et de la gestion des risques, en utilisant l'IA, la blockchain et les grandes données.
AJILI BEN YOUSSEF Wissem - EM Normandie |

Vidéos de la même thématique

Le Buyer Persona est une représentation fictive et détaillée des acheteurs cible d’un produit ou d’un service. Il est défini et piloté par les équipes marketing, et, est utilisé à la fois par les équipes marketing, commerciales et service client afin de mieux connaître leurs interlocuteurs. La création du Buyer Persona repose sur la collecte de nombreuses données issues d’études de marché, d’analyses des fichiers clients, de sondages en ligne et d’entretiens menés généralement auprès de clients. Il est composé principalement de critères socio-démographiques, comportementaux et psychographiques applicables à chacun. Enfin, il n’existe pas une représentation unique de Buyer Persona mais différents modèles disponibles par exemple sur Internet.
GIFFARD Pierre-Olivier - OMNES Education |
La méthode SONCASE est un moyen mnémotechnique à destination des professionnels de la vente. Elle permet d’identifier, dans la phase de découverte, les principales motivations d’achat d’un prospect : Sécurité – Orgueil – Nouveauté – Confort – Argent – Sympathie et Environnement Les commerciaux peuvent ainsi mieux comprendre les attentes de leurs clients et adapter leurs argumentaires et leurs stratégies de vente en conséquence.
GIFFARD Pierre-Olivier - OMNES Education |
Qu’est-ce que le bien vieillir ? Le Bien Vieillir constitue depuis quelques années un défi majeur pour notre société, tant sur le plan économique, social et éthique. Il s’agit d’un enjeu sociétal, inscrit dans un contexte de vieillissement de la population au niveau mondial. Pour cela, les compagnies d’assurance s’y intéressent et notamment leur fonction marketing car elles peuvent apporter des réponses en proposant de nouveaux produits ou services adaptés. Dans mon mémoire, j’ai cherché à comprendre comment les assureurs innovent pour tenter de répondre aux besoins et attentes des seniors.
RANNOU Lucie - IAE Lille |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS