Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Effets de la réponse de la marque aux avis clients négatifs sur Internet : Impact de la temporalité et de la personnalisation

1085 vues

Les avis clients représentent un enjeu central pour les marques et leur e-réputation. 88% des consommateurs les consultent et 67% leur font confiance. Mais seulement 20% des marques y répondent régulièrement. On sait pourtant que sur 68% de consommateurs ayant reçu une réponse à un avis client négatif, 33% en ont publié un positif et 18% sont devenus fidèles. Répondre semble donc avantageux pour la marque.

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:58
Le but de l'étude était d'explorer le processus d'appropriation des TPG au sein des organisations - et comment le processus est façonné par de multiples facteurs liés au macro-environnement, au micro-environnement et aux individus de l'entreprise. Les GPT ont des caractéristiques spécifiques, d'où la nécessité d'aller au-delà des théories et modèles traditionnels d'adoption et d'appropriation qui ont été largement développés dans la littérature.
TAHA Nour - IAE Lille |
03:10
Le cas d’une PME en fort développement à l’épreuve d’un métier en tension Les défis de l’intégration des salariés au sein des PME ont été renforcés par la crise sanitaire et un marché du travail en tension. La pénurie de main d’œuvre sur des métiers en tension dans ce type d’entreprise implique que les gestionnaires de ressources humaines mettent en œuvre une démarche d’amélioration continue de leurs processus d’intégration, voire qu’ils en créent de nouveaux. Le processus de recrutement mérite une attention toute particulière : c’est la clef de voûte pour attirer et fidéliser les talents dont ces PME ont besoin. Dans ce mémoire, l'étudiante s'est intéressée plus précisément à l’intégration des nouveaux arrivants qui peut améliorer la rétention des compétences.
DHEILLY Sophie - IAE Lille |
03:04
Cette étude permet de compléter la littérature existante sur la diversité des organes de gouvernance des entreprises d’une part en mesurant la diversité au sein des comités exécutifs et d’autre part en précisant les caractéristiques des dirigeants ayant un impact sur les performances de leur entreprise.
BALLANGER Rémy - IAE Lille |
MERTZ Edouard - IAE Lille |
03:29
Innover, c’est introduire un nouveau produit, service ou une nouvelle organisation dans nos vies pour résoudre des problèmes que nous pouvons rencontrer au quotidien : au travail, dans la rue, à la maison... Pour une entreprise, innover est aujourd’hui nécessaire pour croître et se démarquer. Il faut donc considérer l’expérience utilisateur de notre produit, prendre en compte les besoins d'un utilisateur particulier, comme vous et moi, dans un contexte donné.
ROYER Charles-Eliott - IAE Lille |

Vidéos de la même Thématique

La créativité est une compétence de plus en plus recherchée par les recruteurs.
SADIK-ROZSNYAI Orsolya - ESSCA |
Composé du mot « marketing » et du préfixe « dé » qui donne à un mot le sens opposé, le terme démarketing a été utilisé pour la première fois en 1971 par Kotler et Levy. Il désigne la stratégie, adoptée par une organisation publique ou privée, qui consiste à décourager l’achat auprès de certains segments ou de tous les consommateurs, de manière temporaire ou durable.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
ELGAAIED-GAMBIER Leila - TBS Education |
Instagram est devenu le réseau social privilégié des marques de luxe qui y développent leur évènementiel de façon active. Parmi les multiples stratégies de présence sur ce réseau, figure la mise en avant des contenus et des comptes des directeurs artistiques (DA). Or, certains développent des stratégies propres qui rendent floue l’expression des positionnements des marques de luxe pour lesquels ils travaillent.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris |
Cet article propose un aménagement de la Service Dominant Logic (SDL) dans le cas des relations de service avec les publics vulnérables sur la base d’une étude qualitative menée dans un service gériatrique. Cette étude révèle d’une part, des pratiques de soins régies par des représentations du patient âgé « déficient », et d’autre part, des pratiques de soins irriguées par des représentations du patient âgé « en capacité ».
AMINE Abdelmajid - IAE Gustave Eiffel |
BONNEMAIZON Audrey - Université Paris Est IUTSF Sénart |
JOSION-PORTAIL Margaret - IAE Gustave Eiffel |

S'abonner aux vidéos