IAE Lille

L’excellence universitaire, un très large éventail de spécialités en Licence, Master et Doctorat, une professionnalisation intensive appuyée par de nombreux partenaires ainsi que des équipes de recherche de renommée internationale caractérisent l’IAE Lille University School of Management. Quelques chiffres : plus de 4000 étudiants, près de 100 enseignants-chercheurs permanents et plus de 500 intervenants professionnels chaque année. L’IAE Lille est aussi leader de la formation en alternance et en formation continue au sein de l’Université de Lille.

Vidéos de cette institution

05:04
Urban crowdsourcing is a new form of open innovation that aims to develop smart cities. Using a qualitative approach with experts involved in the Casablanca Smart City project, this research contributes by investigating complex multi-stakeholder ecosystems. More specifically, this study identifies and examines the role of external stakeholders at each stage of the innovation process, and the resulting dynamic knowledge flows that help improve the process of urban crowdsourcing in the development of smart city solutions. Depending on the complexity of the innovation project, findings identify three primary stakeholders (citizens, public authorities, and private and public firms) and three secondary stakeholders (NGOs, universities, consulting companies). Results show at which of the four steps of urban crowdsourcing they intervene. Furthermore, the findings reveal a dynamic learning environment composed of two knowledge flows (“learning with” and “learning from” stakeholders).
STEILS Nadia - IAE Lille |
04:10
BERRICHE Amira - IAE Lille |
MARTIN-SALERNO Annabel - IAE Lille |
03:09
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en 180 secondes Prix de thèse AGRH IAE de Lille  Directeurs de thèse : Julienne BRABET
MASSON Léna - IAE Lille |
07:00
Question de recherche – Cette étude a pour objectif d’examiner le rôle de deux facteurs structurels - le niveau de menace de l’avertissement sanitaire disposé sur le paquet de cigarette et la taille de l’avertissement - ainsi que deux facteurs contextuels - l’exposition répétée et le paquet neutre - sur les réponses émotionnelles et comportementales de fumeurs. Méthodologie – Un design expérimental 2 (niveau de menace: modérée vs élevée) x 2 (couverture: 40 vs 75%) x 2 (type de conditionnement: paquet neutre vs paquet classique) a été développé. Les sujets ont été exposés à trois reprises à 8 paquets de cigarettes comprenant ces avertissements. Des mesures psychophysiologiques des émotions ont été effectuées, ainsi que des mesures déclaratives à l’aide d’un questionnaire. Résultats – Les résultats indiquent que le niveau de menace de l’avertissement est le facteur structurel le plus efficace pour influencer les réactions des fumeurs, alors que la taille de l’avertissement a un impact très faible. En outre, les émotions négatives, ainsi que l'attitude envers la marque de tabac, diminuent après la deuxième exposition, mais restent stables lors de la troisième exposition. Toutefois, la répétition n'a aucun effet sur la valence émotionnelle, l’activation subjective, sur l'intention de cesser de fumer ou de réduire la consommation de cigarettes. Enfin, le paquet neutre a un effet négatif sur l’attitude à l’égard des marques de tabac et ce même après trois expositions. Implications sociales – Les résultats de cette étude sont susceptibles d'aider les décideurs gouvernementaux en santé publique à faire évoluer le contenu et le contexte de présentation des avertissements destinés à lutter contre le tabagisme. Originalité - Pour la première fois dans ce contexte, les mesures psychophysiologiques et déclaratives ont été combinées afin de mesurer les réactions des fumeurs face aux avertissements dans le contexte d’une exposition répétée. Purpose – This study aims to investigate the role of two structural factors – threat level depicted on fear messages and warning size – as well as two contextual factors – repeated exposure and type of packs – on pictorial and threatening tobacco warnings’ effectiveness. Design/methodology/approach – A two (warning threat level: moderate vs high) x two (coverage: 40 vs 75 per cent) x two (packaging type: plain vs branded) within-subjects experiment was carried out. Subjects were exposed three times to pictorial and threatening tobacco warnings. Both self-report and psychophysiological measurements of emotion were used. Findings – Results indicate that threat level is the most effective structural factor to influence smokers’ reactions, while warning size has very low impact. Furthermore, emotional arousal, fear and disgust, as well as attitude toward tobacco brand, decrease after the second exposure to pictorial and threatening tobacco warnings, but stay stable at the third exposure. However, there is no effect of repetition on the emotional valence component, arousal-subjective component, on intention of quitting or of reducing cigarette consumption. Finally, there is a negative effect of plain packs on attitude toward tobacco brand over repeated exposures, but there is no effect of the type of packs on smokers’ emotions and intentions. Social implications – Useful marketing social guidance, which might help government decision-makers increase the effectiveness of smoking reduction measures, is offered. Originality/value – For the first time in this context, psychophysiological and self-report measurements were combined to measure smokers’ reactions toward pictorial and threatening tobacco warnings in a repeated exposure study.
LACOSTE BADIE Sophie - IAE Lille |

Podcasts de cette institution

Question de recherche – Cette étude a pour objectif d’examiner le rôle de deux facteurs structurels – le niveau de menace de l’avertissement sanitaire disposé sur le paquet de cigarette et la taille de l’avertissement – ainsi que deux facteurs contextuels – l’exposition répétée et le paquet neutre – sur les réponses émotionnelles et comportementales de fumeurs.
LACOSTE BADIE Sophie - IAE Lille |
Dans cette recherche exploratoire, nous analysons comment des ressources négativement perçues et délaissées par le marché peuvent progressivement prendre de la valeur pour les organisations. La cas étudié est celui d’une ressource humaine que la plupart des entreprises jugent négative en termes de performance et peu adaptée au mode du travail: l’autiste Asperger.
WARNIER Vanessa - IAE Lille |
Vidéo sur les tensions vécues par le manager dans les organisations entre ancien et nouveau mondes – Conférence FNEGE-PWC de novembre 2017 « Les organisations demain : transformation du monde ancien ou irruption du monde nouveau ? »
BASTINANUTTI Julie - IAE Lille |
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en 180 secondes Prix de thèse AGRH IAE de Lille Directeurs de thèse : Julienne BRABET
MASSON Léna - IAE Lille |