Roland Pérez : un pionnier engagé des sciences de gestion en France

207 vues

Le Professeur Roland Pérez a été l’un des pionniers des sciences de gestion en tant que discipline universitaire en France. Sa trajectoire est celle d’un universitaire accompli et très actif dans la société. Il a été le témoin et l’acteur engagé de la naissance et de l’autonomisation des sciences de gestion et de leur développement à l’université française, et cela dans différents champs : la comptabilité et la finance, la stratégie et la gouvernance. Cet intérêt intellectuel qui déborde des frontières étroites des disciplines académiques, avec un intérêt particulier pour la responsabilité sociale, est dû à ses valeurs humanistes fortes. Il y a donc à la fois un certain eclectisme au niveau des sujets abordés, et une posture très cohérente, solidement ancrée dans l’humanisme et résolument tournée vers l’action (institutionnelle).

Labex Entreprendre et Montpellier Recherche en Management (MRM)

Interview réalisée par Peter WIRTZ.

Mots clés

Médias de la même institution

03:20
Le propos de notre contribution est de clarifier la compréhension du lien entre bien-être au travail et performance. Cinquante-cinq entretiens ont été réalisés auprès de salariés d’une structure spécialisée dans le service social du travail, et proposant à ce titre des actions d’accompagnement social pour les salariés d’entreprises privées et d’organismes publics. Il ressort de l’analyse des représentations sociales que les deux concepts « bien-être au travail » et « performance » présentent une dualité complémentaire combinée à une imbrication ou une interdépendance des deux concepts. Il a également pu être mis en avant que la satisfaction était une dimension commune au bien-être au travail et à la performance.
BERNARD Nathalie - iaelyon School of Management |
02:58
Etabli en fin d’exercice, pour la période suivante, un budget est un outil de contrôle prévisionnel qui sert à organiser l’activité d’une organisation et d’en mesurer l’impact financier, sur un an maximum. Il s’agit de l’expression quantitative et financière du programme d’actions à court terme de la direction. En fin de période, l’atterrissage budgétaire permet de mettre à jour les prévisions en fonction des résultats de l’année écoulée et des objectifs à venir. Certaines entreprises choisissent de réaliser des budgets « glissants » ou « rolling forecast ». Les budgets font l’objet de nombreuses critiques. Face à cela, de nouvelles approches émergent.
TAHAR Caroline - iaelyon School of Management |
03:22
Comment réduire les coûts sans dégrader la valeur du produit pour le client ? Cette question est à l’origine de l’approche dite des coûts cibles ou target costing. Il ne s’agit pas d’une technique de calcul de coûts, mais d’un mode de gestion des coûts. Il a pour objectif d’obtenir un produit dont la valeur perçue satisfait les attentes des consommateurs tout en ne dépassant un coût plafond, le coût cible, qui permet de répondre aux exigences des actionnaires en matière de marge. Cette méthode repose sur deux principes : un principe d’additivité et un principe de symétrie. Cette démarche cherche à maîtriser les coûts tout en préservant la valeur pour le client. Toutefois, elle peut s’avérer très complexe.
TAHAR Caroline - iaelyon School of Management |
03:24
Cet article vise à examiner les actions, en termes de conditions de travail, que les entreprises pourraient mettre en œuvre pour influencer à la fois le bien-être au travail et la performance de l'entreprise. L'objectif de cette recherche est de permettre de comprendre les facteurs susceptibles de résoudre le paradoxe entre bien-être au travail et performance. Par une approche basée sur le paradoxe, cette question est étudiée à partir d'une base de données nationale représentative développée par la DARES au Ministère du Travail français, en croisant les réponses aux questionnaires des salariés et des employeurs français. Les résultats présentent les facteurs qui conduisent à un cycle vertueux, améliorant à la fois le bien-être au travail et la performance de l'entreprise.
BERNARD Nathalie - iaelyon School of Management |
LOUP Pierre - FNEGE |

Médias de la même thématique

La comptabilité d’engagement qui s’applique aux entreprises commerciales implique de comptabiliser, au titre d’un exercice, tous les engagements pris et donnés au cours de cette année sans tenir compte de la date de paiement. Ainsi ce n’est pas le paiement ou l’encaissement qui fait le rattachement aux charges et produits de l’année, ce qui explique les différences entre trésorerie et résultat.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
Les mécanismes de gouvernance ont potentiellement différentes fonctions et exercent, à travers ces fonctions, une influence sur la performance de l’organisation et la satisfaction de ses différentes parties prenantes. La fonction qui a historiquement retenu le plus d’attention dans les analyses de la gouvernance est la fonction dite disciplinaire.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
L’audit légal consiste à faire certifier les comptes d’une entité par un cabinet indépendant et extérieur. L’équipe d’audit va mener des contrôles, adaptés en fonction de l’entité auditée, pour déceler d’éventuelles anomalies significatives dans les comptes. A l’issue de la mission d’audit, soit l’équipe d’audit va certifier que les comptes sont réguliers et sincères, soit au contraire refuser de les certifier si des anomalies significatives ont été décelées.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
Les capitaux propres sont une notion clef en comptabilité. Ils incluent le capital social, c’est-à-dire les apports des associés, et les réserves, qui sont les résultats passés non distribués aux associés. Des capitaux propres élevés indiquent que la société a réalisé des bénéfices et n’a pas distribué l’intégralité de ces bénéfices. C’est donc un indicateur de bonne santé et de prudence.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |

S'abonner aux vidéos