Partenariats ONG–entreprise et business models

1120 vues

Partager

Les grandes entreprises sont soumises à des enjeux sociétaux qui menacent leur développement. Pour assurer leur pérennité, certaines décident de développer des partenariats diversifiés avec des organisations non-gouvernementales (ONG). A partir d’une étude de cas approfondie, nous identifions différents types de contributions des partenariats ONG-entreprise à la stratégie d’une multinationale. Au niveau corporatif, ils participent au pilotage des activités stratégiques de l’entreprise, et au niveau business, ils contribuent de façon complémentaire au déploiement des différents modèles d’affaires. Ces résultats permettent de repenser la contribution des ONG à la stratégie de l’entreprise à travers le concept de porte¬feuille de partenariats ONG-entreprise.

Mots clés

Vidéos de la même institution

03:16
“Deep” Electronic Word of Mouth involves in-depth online consumer discussions about products and services. It goes beyond surface-level comments, offering thoroughness, authenticity, and influence. Examples include detailed reviews on platforms like Amazon, TripAdvisor and discussions in specialized forums impacting businesses and consumers.
ZAMAN Mustafeed - EM Normandie |
02:35
La MDBC e-hryvnia : une monnaie banque centrale en projet Dans un contexte international marqué par un attrait croissant pour la technologie blockchain, de nombreux projets de monnaies digitales de banques centrales (MDBC) ont vu le jour. Le projet de MDBC e-hryvnia engagé par la banque centrale d’Ukraine (NBU) est l’un des plus avancés d’Europe. Après avoir défini la notion de MDBC, cet article fait le point sur les attentes de la NBU, les conclusions du projet pilote de MDBC e-hryvnia lancé en 2018 et les obstacles qui restent à lever pour lancer définitivement cette monnaie banque centrale de nouvelle génération.
SLIM Assen - ESSCA |
02:19
Fintech, a contraction of "finance" and "technology," refers to companies that use technology to offer innovative financial services that are often more accessible or less expensive than traditional banks. Decentralized finance (DeFi) is a suite of financial services that are not controlled by a central authority. It uses blockchain technology to create financial applications that operate without intermediaries such as banks, financial institutions, or governments.
SALLOUM Charbel - EM Normandie |
03:36
La théorie de la structuration de Giddens cherche à expliquer comment les structures sociales sont créées et maintenues par les actions, les pratiques et les interactions des individus. Selon Giddens, les structures sociales ne sont pas simplement externes et influencent les comportements humains, mais sont constamment reproduites et modifiées par les actions des individus.
GHAMGUI Nizar - EM Normandie |

Vidéos de la même thématique

La notion de notoriété de marque indique si les consommateurs ont entendu parler de votre marque et s’ils sont capables de la reconnaître. Il existe 2 types de mesure de la notoriété : notoriété spontanée et notoriété assistée que l’on peut organiser en « échelle de la notoriété » La notoriété spontanée se compose de 2 parties : le « Top of mind » qui est la notoriété spontanée de premier rang, la marque ou le produit que le consommateur citera en premier. Le questionnaire de notoriété permet de mesurer le nombre de fois où la marque sera citée spontanément et à quelle place elle se trouve par rapport aux concurrents.
BOUCHER Ronald - ISTEC Business School |
La notion de notoriété de marque indique si les consommateurs ont entendu parler de votre marque et s’ils sont capables de la reconnaître. Il existe 2 types de mesure de la notoriété : notoriété spontanée et notoriété assistée. Lorsqu’une personne interrogée ne cite pas spontanément une marque, l’enquêteur proposera alors au consommateur une liste dans laquelle se trouvera la marque qui souhaite mesurer sa notoriété. Si la marque est reconnue, elle sera considérée comme reconnue en notoriété assistée. La question pour mesurer la notoriété assistée peut-être : Dans cette liste de marques lesquelles connaissez-vous ?
BOUCHER Ronald - ISTEC Business School |
Les Organismes de Gestion de Destination (OGD) interviennent au sein des destinations touristiques qui sont le lieu de la rencontre entre un projet d’expérience porté par les visiteurs et un projet de développement territorial porté les résidents, leurs élus et, bien entendu, des entreprises. Les OGD ont la responsabilité d’atteindre les objectifs de la politique publique tout en épousant la complexité de leur territoire qui se concrétise dans l’hétérogénéité de ses parties prenantes. En France, le concept d’OGD désigne essentiellement les offices de tourisme. Les travaux de recherche récents montrent par quels processus les OGD pilotent l’action collective territoriale. Au-delà de leurs missions légales, ils jouent le rôle central dans l’adaptation de leur destination aux mutations du secteur.
BOTTI Laurent - IAE Perpignan |
Based on institutional theory and the dynamic capability view, this study delves into the relationship between a firm’s climate change adaptation (CCA) capability and its performance, with a focus on the mediating influence of business-to-business (B2B) marketing capability. The study poses two main research questions: RQ1: What role do institutional pressures play in fostering CCA capability among B2B firms in both developed and developing countries? RQ2: How does the CCA capability of B2B firms impact their performance? To validate the theoretical model developed, data is collected through surveys conducted in a developed country (Australia) and a developing country (South Africa). The study holds significance on two fronts: (a) being among the first to examine the influence of institutional pressures on CCA capability development, and (b) uncovering the mediating role of marketing capability in enhancing B2B firm performance through CCA capability. The study’s novel contribution lies in identifying pivotal elements for driving exceptional B2B firm performance amidst climate change, while employing institutional theory and the dynamic capability view to elucidate underlying mechanisms.
BAG Surajit - EMLV |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS