Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Gérer les tensions paradoxales

242 vues

Le paradoxe qui unit la coopération et la compétition peut être à l’origine de plusieurs tensions. La multiplication des partenaires accroît à la fois la complexité de la coopétition et les tensions liées à cette multiplication. Par conséquent, la gestion des tensions est essentielle pour que la coopétition évolue dans le temps. Notre étude exploratoire examine un cas de coopétition horizontale multi-entreprises pour comprendre l’évolution des tensions et leur gestion. Dans cet article, nous identifions les tensions paradoxales de la coopétition au fil du temps et les risques associés. Les coopétiteurs multiplient leurs stratégies de coopétition pour surmonter les tensions.

Mots clés

Vidéos de la même institution

03:42
Le paradoxe qui unit la coopération et la compétition peut être à l’origine de plusieurs tensions. La multiplication des partenaires accroît à la fois la complexité de la coopétition et les tensions liées à cette multiplication. Par conséquent, la gestion des tensions est essentielle pour que la coopétition évolue dans le temps. Notre étude exploratoire examine un cas de coopétition horizontale multi-entreprises pour comprendre l’évolution des tensions et leur gestion. Dans cet article, nous identifions les tensions paradoxales de la coopétition au fil du temps et les risques associés. Les coopétiteurs multiplient leurs stratégies de coopétition pour surmonter les tensions.
MARQUES Pierre - Université Paris Est IUTSF Sénart |
04:18
On entend par culture d’entreprise, l’ensemble des manières de penser, de sentir et d’agir qui sont communes aux membres d’une même organisation. La culture d’entreprise correspond à un cadre de pensée, à un système de valeurs et de règles relativement organisé qui sont partagées par l’ensemble des acteurs de l’entreprise. Elle englobe les valeurs, les croyances, les postulats, les attitudes et les normes communes à ceux qui travaillent dans une même organisation.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
05:08
Cette vidéo présente les trois modes de raisonnements scientifiques, à savoir l'induction, la déduction et l'abduction. Repérer le type de raisonnement utilisé dans un article ou un rapport de recherche permet de mieux comprendre les présupposés du chercheur et sa stratégie argumentative.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
02:26
Il y a un siècle, en 1921, Franck Knight développait le concept d’incertitude radicale en opposition au risque. Le risque est mesurable par le calcul des probabilités alors que l’incertitude radicale ne l’est pas. La plupart des outils de gestion - par exemple en finance - ont été développés pour gérer le risque.
DUBOCAGE Emmanuelle - IAE Gustave Eiffel |

Vidéos de la même Thématique

Nous avons conduit une enquête auprès de 1574 personnes, salariées, en France, entre le 1er avril et le 10 mai, soit en plein confinement, en collaboration avec Gaelle Cachat Rosset et Tania Saba, de l’Université de Montréal, et Josianne Marsan, de l’Université Laval. Nous avons cherché à comprendre les facteurs les plus à même d’influencer l’ajustement au télétravail.
CARILLO Kévin - Toulouse Business School |
KLARSFELD Alain - Toulouse Business School |
Au cours des 15 dernières années, le concept des écosystèmes suscite un intérêt croissant avec une accélération d’initiatives pour créer des écosystèmes entrepreneuriaux efficaces et durables. Cependant, le succès de l’écosystème a incité la multiplication d’acteurs et des interrogations sur leur efficacité et contribution.
THEODORAKI Christina - Toulouse Business School |
Instagram est devenu le réseau social privilégié des marques de luxe qui y développent leur évènementiel de façon active. Parmi les multiples stratégies de présence sur ce réseau, figure la mise en avant des contenus et des comptes des directeurs artistiques (DA). Or, certains développent des stratégies propres qui rendent floue l’expression des positionnements des marques de luxe pour lesquels ils travaillent.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris |
La notion de confiance est au cœur des travaux académiques sur les relations inter-entreprises. Elle est considérée comme un composant essentiel de la réussite de tout projet impliquant plus d’une organisation – que ce soit pour une relation marchande classique ou pour innover.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |

S'abonner aux vidéos