Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Expériences de consommation syncrétiques et productivité des consommateurs

133 vues

Dans une économie de l’expérience, les consommateurs sont devenus des collectionneurs d’expériences, cherchant à accumuler un maximum d’expériences en un minimum de temps. Dans ce contexte, nous nous intéressons aux expériences syncrétiques, c’est-à-dire à des expériences qui mélangent des influences radicalement opposées. Notre ethnographie menée au sein du Hellfest, un festival de musique rock français, met en évidence que l’expérience offerte est basée sur un syncrétisme cognitif, sensoriel et praxéologique qui vise à désorienter les consommateurs. Puisque les expériences syncrétiques sont perçues comme plusieurs sous-expériences en une, nous montrons que ce nouveau type d’expériences donne au consommateur la sensation d’utiliser son temps libre de façon productive.

Mots clés

Auteur(s)

Institution(s)

Vidéos de la même institution

03:10
Cette étude a examiné le trait de gratitude en tant que prédicteur pertinent de l'employabilité perçue, une ressource personnelle importante pour la recherche d'emploi chez les étudiants des écoles de commerce au Canada. Les résultats soutiennent l'idée que la gratitude des traits influence indirectement le comportement de recherche d'emploi préparatoire, mais pas le comportement de recherche d'emploi active, à travers l'employabilité perçue. Les implications de la gratitude des traits semblent être importantes pour la recherche et la pratique plus larges en développement de carrière, en particulier avec les étudiants à la recherche d'un emploi.
HARRISON Jennifer - EM Normandie |
02:59
Pendant la pandémie COVID-19, le traçage des contacts numérique complet, précis et opportun constitue une mesure décisive pour freiner la transmission virale. Une telle stratégie intègre l'innovation des entreprises, la prise de décision gouvernementale, la participation des citoyens et la coordination communautaire avec l'analyse des mégadonnées. Cet article explore comment les parties prenantes d'un écosystème d'innovation ouverte interagissent dans le contexte numérique pour surmonter les défis de santé publique et de bien-être socio-économique imposés par la pandémie. Pour améliorer l'efficacité du traçage des contacts numérique, les communautés sont déployées pour modérer les interactions entre le gouvernement, les entreprises et les citoyens.
WANG Yihan - EM Normandie |
03:18
Dans une économie de l’expérience, les consommateurs sont devenus des collectionneurs d’expériences, cherchant à accumuler un maximum d’expériences en un minimum de temps. Dans ce contexte, nous nous intéressons aux expériences syncrétiques, c’est-à-dire à des expériences qui mélangent des influences radicalement opposées. Notre ethnographie menée au sein du Hellfest, un festival de musique rock français, met en évidence que l’expérience offerte est basée sur un syncrétisme cognitif, sensoriel et praxéologique qui vise à désorienter les consommateurs. Puisque les expériences syncrétiques sont perçues comme plusieurs sous-expériences en une, nous montrons que ce nouveau type d’expériences donne au consommateur la sensation d’utiliser son temps libre de façon productive.
CHANEY Damien - EM Normandie |
03:39
Cet article à la croisée des neuro sciences et des sciences de gestion s’attache à étudier l’importance de la mémoire dans l’accompagnement entrepreneurial de la créatrice. L’implication des femmes et leur engagement dans l’entrepreneuriat est un enjeu majeur pour la croissance économique. Etudier alors les dispositifs d’accompagnement au féminin est crucial. Ce papier avait donc pour ambition dans une volonté transdisciplinaire, d’introduire la neuropsychologie dans le champ de l’entrepreneuriat. Pour y parvenir, une triangulation de méthodes a été réalisée de manière à assurer la validité des conclusions avancées.
DUCHEMIN Marie-Hélène - EM Normandie |

Vidéos de la même Thématique

La créativité est une compétence de plus en plus recherchée par les recruteurs.
SADIK-ROZSNYAI Orsolya - ESSCA |
Composé du mot « marketing » et du préfixe « dé » qui donne à un mot le sens opposé, le terme démarketing a été utilisé pour la première fois en 1971 par Kotler et Levy. Il désigne la stratégie, adoptée par une organisation publique ou privée, qui consiste à décourager l’achat auprès de certains segments ou de tous les consommateurs, de manière temporaire ou durable.
BERTRANDIAS Laurent - Toulouse Business School |
ELGAAIED-GAMBIER Leila - Toulouse Business School |
Instagram est devenu le réseau social privilégié des marques de luxe qui y développent leur évènementiel de façon active. Parmi les multiples stratégies de présence sur ce réseau, figure la mise en avant des contenus et des comptes des directeurs artistiques (DA). Or, certains développent des stratégies propres qui rendent floue l’expression des positionnements des marques de luxe pour lesquels ils travaillent.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris |
Cet article propose un aménagement de la Service Dominant Logic (SDL) dans le cas des relations de service avec les publics vulnérables sur la base d’une étude qualitative menée dans un service gériatrique. Cette étude révèle d’une part, des pratiques de soins régies par des représentations du patient âgé « déficient », et d’autre part, des pratiques de soins irriguées par des représentations du patient âgé « en capacité ».
AMINE Abdelmajid - IAE Gustave Eiffel |
BONNEMAIZON Audrey - IAE Gustave Eiffel |
JOSION-PORTAL Margaret - IAE Gustave Eiffel |

S'abonner aux vidéos