FNEGE MEDIAS
FNEGE MEDIAS
Quelles clés pour transformer les entreprises digitalisées en entreprises numériques ?
/

1 écoutes

Quelles clés pour transformer les entreprises digitalisées en entreprises numériques ?

L’enquête menée par l’observatoire de la transformation numérique de la région Normandie montre que l’adoption généralisée du digital masque une grande hétérogénéité. Plutôt que d’une véritable transformation numérique, il vaudrait mieux parler d’une dématérialisation des documents et des échanges, car l’utilisation des outils digitaux reste limitée et insuffisante pour permettre une véritable amélioration du fonctionnement de l’entreprise et de ses performances. Les entreprises remplacent les échanges physiques par du numérique, ce qui est une première étape, nécessaire mais insuffisante.

Mots clés

Médias de la même institution

La défense de la liberté d’expression des salariés recouvre une importance tant cette liberté fait partie des droits fondamentaux, y compris sur Internet. Toutefois, de nouvelles problématiques sont posées lorsqu’on envisage la liberté d’expression des salariés à travers les réseaux sociaux numériques au sein et en dehors de l’entreprise. En effet, la liberté d’expression des salariés peut comprendre des propos conduisant à des dommages pour l’entreprise en termes d’image et de réputation.
PEREIRA Brigitte - EM Normandie |
Cet article présente une discussion riche sur le phénomène de l’imagerie mentale dans sa globalité et sur l’imagerie mentale olfactive en particulier. Les résultats confirment le phénomène de l’imagerie olfactive. Nous apportons les preuves théoriques et expérinmentales de la présence d’un lien cognitif multimodal entre les sens qui peut conduire à des réactions sembables aux réactions produites suite à l’exposition à des stimulatons réelles sur ces mêms sens.
KOUBAA Yamen - EM Normandie |
Nous étudions les microfondations individuelles des managers de filiales dans les marchés émergents comme antécédents de l’agilité stratégique des entreprises multinationales, et l’intégration des filiales en tant que modérateur au niveau organisationnel de ces relations.
CASTELLANO Sylvaine - EM Normandie |
Pour choisir un candidat, les recruteurs se penchent sur son parcours. Les expériences passées sont interprétées comme des moments où des compétences ont acquises. Mais certaines expériences significatives ne peuvent pas être communiquées, par exemple, lorsqu’elles posent un problème moral ou éthique. Or certaines compétences acquises dans l’économie illégale pourraient parfaitement être transférées dans l’économie légale ce sont des compétences grises.
PRALONG Jean - EM Normandie |
SORREDA Thomas - EM Normandie |

Médias de la même thématique

Deux grandes approches de la décision peuvent être trouvées. D’une part, l’approche optimisatrice vise à trouver, grâce à des algorithmes, la meilleure des solutions dans l’ensemble du champ des possibles. Dans cette approche, la décision est donc le meilleur choix dans l’absolu. Le décideur ne joue pas de rôle. D’autre part, l’approche cognitive initiée par H. Simon stipule qu’en raison de limites exogènes et endogène, la rationalité est limitée.
LEBRATY Jean-Fabrice - iaelyon School of Management |
On peut définir un système d’information : ensemble de ressources visant à traiter les données et les informations et les connaissances d’une organisation dans le but d’aider à prendre des décisions. Parmi ses ressources l’humain joue un rôle central. Les technologies numériques contribuent à l’évolution profonde des systèmes d’information et renforcent l’avantage compétitif des organisations sachant en tirer profit.
LEBRATY Jean-Fabrice - iaelyon School of Management |
La théorie de l’acteur réseau s’inscrit dans les travaux en sociologie de la traduction. Elle met au cœur de l’analyse les relations entre sciences, technique et société. L’idée de réseau consiste ici rassembler des humains (direction, utilisateurs, prestataires…) et des « non-humains » (objets, technologies, outils, lieux, dispositifs) lesquels vont agir soit comme médiateurs ou intermédiaires les uns avec les autres au service de l’innovation et de la société.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
La littérature existante a mis en lumière la pertinence de l’intelligence collective pour faire émerger une collaboration réussie entre outils d’Intelligence Artificielle (IA) et employés, et pour en faire ressortir des résultats valorisés par l’organisation.
SOUMYADEB Chowdhury - TBS Education |

S'abonner aux podcasts