Supply Chain : surmonter les perturbations avec brio grâce à la résilience

600 vues

Partager

Cette vidéo expose le concept fondamental de la résilience au sein de la supply chain. La résilience est définie comme la capacité de la supply chain à absorber les chocs, à s’adapter promptement, et à retrouver un état fonctionnel optimal post-perturbation. Illustrant la supply chain comme un écosystème global interconnecté, la vidéo souligne la vulnérabilité face aux perturbations naturelles ou humaines, nécessitant une résilience. À travers des exemples concrets tels que les catastrophes naturelles ou les bouleversements politiques, la vidéo met en lumière la nécessité d’anticipation et de diversification des approvisionnements. Les trois piliers de la résilience – visibilité, flexibilité, et collaboration – sont présentés comme des éléments clés pour la construction de cette capacité. L’utilisation des outils de l’industrie 4.0 est soulignée pour renforcer la visibilité. En conclusion, Salomée Ruel insiste sur le caractère impératif de la résilience au sein de la supply chain, soulignant son rôle dans la continuité opérationnelle, la satisfaction client, et la durabilité organisationnelle. Cette vidéo offre ainsi une exploration du concept de résilience dans le contexte complexe des supply chains mondiales.

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:04
Cette vidéo présente un nouveau concept dans la littérature sur la supply chain durable : la "true sustainability" (la véritable durabilité). Au-delà de l'inspiration, pour que la supply chain soit réellement durable, la logique de "true sustainability" doit devenir une réalité. Pour cela, la vidéo commence par dresser un rapide état des lieux des pratiques actuelles centrées autour de la primauté économique et des décisions à court terme. Ensuite, Liliane Carmagnac se concentre sur neuf propositions pour aider les entreprises à passer d'une logique instrumentale à une logique de véritable durabilité dans leur supply chain. Cette vidéo résume un article récemment publié par Liliane Carmagnac et Minelle Silva dans la revue « Logistique & Management », dans le numéro spécial « Repense la Supply Chain et son management pour faire face aux enjeux futurs : le développement durable source d’innovations ».
CARMAGNAC Liliane - Excelia Business School |
04:00
Cette vidéo explique que la féminisation dans le domaine du Supply Chain Management est essentielle pour favoriser la diversité et l’inclusion. Bien que souvent négligée, elle enrichit les équipes en apportant une variété de perspectives et d’idées, favorisant ainsi l’innovation et la compétitivité dans un monde en évolution constante. Malgré des progrès, les femmes demeurent sous-représentées dans des postes clés, confrontées à divers obstacles tels que l'homophilie, les stéréotypes de genre et les défis d'équilibre travail-vie personnelle. Les entreprises et les établissements d'enseignement doivent s'engager fermement pour sensibiliser et promouvoir l’avancement des femmes dans ce domaine. La diversité de genre a également démontré des avantages économiques et sociaux, comme une meilleure performance financière et une amélioration des normes de sécurité. Ainsi, la féminisation n'est pas seulement une question d’égalité, mais aussi un impératif pour le succès et la durabilité du Supply Chain Management. Les professionnels et les chercheurs sont appelés à travailler ensemble pour créer un avenir plus juste, prospère et innovant pour tous.
RUEL Salomée - Excelia Business School |
03:07
L'effet de désirabilité sociale, révélant la propension des individus à présenter une image socialement favorable, est un biais fréquent dans les auto-évaluations, compromettant la validité des mesures. Particulièrement manifeste pour des sujets sensibles, il peut fausser les données. Des échelles ont été élaborées pour mesurer cet effet, mais ne garantissent pas son absence. Pour atténuer ce biais, des stratégies incluant l'assurance de l'anonymat, la création d'un environnement de confiance, et l'évitement de la suggestion de réponses attendues par la formulation des questions, doivent être mises en place.
DESTOUMIEUX Ludivine - Excelia Business School |
02:59
L'effet de simple exposition, un biais cognitif, se manifeste par une amélioration des sentiments envers une personne ou un objet grâce à une exposition répétée. Par exemple, la répétition d'une musique peut initialement susciter une indifférence, mais avec le temps, à force d’écoutes répétées, nous nous mettons à l’apprécier. Le simple fait d’avoir déjà été exposé à un stimulus rendrait nos jugements plus favorables Ce phénomène s'applique à des domaines variés, incluant les interactions sociales. Ce biais relève d’une importance considérable pour les sciences de gestion, notamment pour le marketing.
DESTOUMIEUX Ludivine - Excelia Business School |

Vidéos de la même thématique

Ce podcast présente un nouveau concept dans la littérature sur la supply chain durable : la "true sustainability" (la véritable durabilité). Au-delà de l'inspiration, pour que la supply chain soit réellement durable, la logique de "true sustainability" doit devenir une réalité. Pour cela, la vidéo commence par dresser un rapide état des lieux des pratiques actuelles centrées autour de la primauté économique et des décisions à court terme. Ensuite, Liliane Carmagnac se concentre sur neuf propositions pour aider les entreprises à passer d'une logique instrumentale à une logique de véritable durabilité dans leur supply chain. Cette vidéo résume un article récemment publié par Liliane Carmagnac et Minelle Silva dans la revue « Logistique & Management », dans le numéro spécial « Repense la Supply Chain et son management pour faire face aux enjeux futurs : le développement durable source d’innovations ».
CARMAGNAC Liliane - Excelia Business School |
Based on institutional theory and the dynamic capability view, this study delves into the relationship between a firm’s climate change adaptation (CCA) capability and its performance, with a focus on the mediating influence of business-to-business (B2B) marketing capability. The study poses two main research questions: RQ1: What role do institutional pressures play in fostering CCA capability among B2B firms in both developed and developing countries? RQ2: How does the CCA capability of B2B firms impact their performance? To validate the theoretical model developed, data is collected through surveys conducted in a developed country (Australia) and a developing country (South Africa). The study holds significance on two fronts: (a) being among the first to examine the influence of institutional pressures on CCA capability development, and (b) uncovering the mediating role of marketing capability in enhancing B2B firm performance through CCA capability. The study’s novel contribution lies in identifying pivotal elements for driving exceptional B2B firm performance amidst climate change, while employing institutional theory and the dynamic capability view to elucidate underlying mechanisms.
BAG Surajit - EMLV |
Cette vidéo explique que la féminisation dans le domaine du Supply Chain Management est essentielle pour favoriser la diversité et l’inclusion. Bien que souvent négligée, elle enrichit les équipes en apportant une variété de perspectives et d’idées, favorisant ainsi l’innovation et la compétitivité dans un monde en évolution constante. Malgré des progrès, les femmes demeurent sous-représentées dans des postes clés, confrontées à divers obstacles tels que l’homophilie, les stéréotypes de genre et les défis d’équilibre travail-vie personnelle. Les entreprises et les établissements d’enseignement doivent s’engager fermement pour sensibiliser et promouvoir l’avancement des femmes dans ce domaine. La diversité de genre a également démontré des avantages économiques et sociaux, comme une meilleure performance financière et une amélioration des normes de sécurité. Ainsi, la féminisation n’est pas seulement une question d’égalité, mais aussi un impératif pour le succès et la durabilité du Supply Chain Management. Les professionnels et les chercheurs sont appelés à travailler ensemble pour créer un avenir plus juste, prospère et innovant pour tous.
RUEL Salomée - Excelia Business School |
Avec une prise de conscience croissante de l’environnement et une demande croissante en ressources précieuses, le recyclage des déchets est devenu une préoccupation majeure. Cette étude examine le profit des recycleurs et des plateformes en tenant compte du niveau de confiance dans le système de logistique inverse, en considérant les scénarios suivants : une plateforme de recyclage en ligne établit ou non la confiance, dans des modèles centralisés et décentralisés. Les résultats montrent que la construction de la confiance peut efficacement générer davantage de revenus pour le système de la plateforme de recyclage en ligne avec une demande accrue si le coût de la construction de la confiance est relativement bas. Le contrat de partage des revenus est plus rentable que le contrat de partage des coûts mais échoue à atteindre l’optimisation dans le cadre intégré. Nous proposons un nouvel outil de prise de décision pour des stratégies optimales sous différents modèles de prise de décision.
YUAN Zhe - EMLV |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS