Rémunération du Travail : enjeux de gestion et débats de société

951 vues

Partager

Prix FNEGE 2018 du meilleur ouvrage de management – Catégorie : Ouvrage de recherche collectif
La rémunération du travail est un enjeu central pour de multiples acteurs de la vie économique, notamment les salariés, les dirigeants d’entreprises et les Directeurs des Ressources Humaines. Cet ouvrage, rédigé par une vingtaine d’universitaires français, canadiens, britanniques et japonais, vise à faire un état des connaissances sur la rémunération du travail, et ce autour de trois axes :
• les pratiques et enjeux de GRH en lien avec la rémunération : motivation des salariés, égalité femmes-hommes, rôles des syndicats, etc.
• les liens qu’entretient la rémunération avec les autres domaines de la gestion et fonctions de l’entreprise : la finance, la gouvernance, le contrôle de gestion, le marketing, etc.
• un éclairage des pratiques et des enjeux à travers les exemples de plusieurs pays de différents continents.

Mots clés

Vidéos de la même institution

03:05
Le monde du travail se structure autour de deux façons de penser le travail et son organisation : le travail moderne, qui renvoie à l’organisation classique du travail, telle que définie durant l’ère industrielle et le travail expressif, qui est traditionnellement celui des artistes, des écrivains et des scientifiques. Le travail moderne est encore aujourd’hui le paradigme dominant, notamment avec le prédominance du salariat dans le monde du travail. Cependant, le travail expressif s’est développé depuis la fin des années 1990, notamment avec l’émergence d’une classe de travailleurs créatifs. C’est celle qui peuple aujourd’hui les startups, les espaces de coworking et encore les réseaux sociaux.
HUSSENOT Anthony - FNEGE |
03:48
Dans le champ de la consommation, la sobriété se définit comme « un changement volontaire vers un style de vie qui a moins d’impact environnemental . Aussi désirable soit-elle sur le long terme, elle peut provoquer à court terme une contraction des ventes et une baisse de revenu des entreprises. Aussi, est-il concevable qu’une entreprise porte dans la durée un discours visant à encourager la sobriété des consommateurs ? Si la plupart des entreprises communiquent activement sur leurs actions RSE, peu franchissent ce cap. S’appuyant sur des modes de gouvernance protégeant leur indépendance, elles sont fondées par des militants qui utilisent leur entreprise pour porter un discours alternatif sur la déconsommation.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
04:23
Le CEFAG, c’est un programme d’accompagnement doctoral en sciences de gestion. Il a été créé par la FNEGE il y a maintenant 35 ans et, depuis, il sert toujours les deux mêmes missions principales, celle d’aider des doctorants, qui sont sélectionnés à l’échelle nationale, à développer leur projet. Celle aussi de favoriser l’émergence de nouvelles générations d’enseignants-chercheurs ouverts à l’international qui dynamiseront demain la discipline.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
SCHMIDT Géraldine - IAE Paris-Sorbonne |
03:06
L’observatoire des thèses en sciences de gestion et du management analyse depuis 2010 les thèses de doctorat soutenues en France dans les écoles doctorales. Quelques faits majeurs sont mis en avant comme la baisse tendancielle du nombre de soutenances, la féminisation des docteurs et des directions de recherche mais également le poids de la discipline stratégie dans les recherches doctorales. Deux universités se dégagent dans le nombre de soutenances en 2022, Montpellier Université et Aix-Marseille Université, même si 54 universités différentes ont vu au moins une soutenance de thèse en sciences de gestion et du management. Le format des thèses montre également l’augmentation des thèses sur essais et des thèses rédigées en anglais tout particulièrement en finance.
DES GARETS Véronique - FNEGE |

Vidéos de la même thématique

Le script de carrière constitue une sorte de guide que les individus mobilisent pour faire sens de leur situation professionnelle et construire leur parcours. Ce guide est constitué de trois composantes : des schémas interprétatifs qui donnent un sens commun aux actions individuelles en matière de carrière, des ressources qui délimitent et permettent les actions individuelles en matière de carrière et des normes qui légitiment ou sanctionnent les actions individuelles en matière de carrière. Le script de carrière est un cadre conceptuel permettant de penser la carrière dans sa dualité. Les scripts de carrière sont ainsi façonnés par la structure sociale et transformés par les individus qui les mobilisent dans le cadre d’un processus d’influence conjointe et concomitante.
GARBE Emmanuelle - IAE Paris-Sorbonne |
La carrière est la succession des postes occupés au cours d’une vie professionnelle. Elle est le résultat de choix individuels motivés par des besoins de développement professionnel et personnel. La carrière est aussi le reflet de pratiques de gestion organisationnelle et constitue, via les mobilités internes et externes qu’elle permet, un levier important de la gestion des emplois et des compétences. Enfin la carrière est l’expression de règles sociales et normatives qui forgent les représentations, orientent les comportements et encadrent les pratiques de gestion. En ce sens, la carrière est un objet multiniveau. C’est ce qui en fait toute sa richesse et toute sa complexité.
GARBE Emmanuelle - IAE Paris-Sorbonne |
Le leadership bienveillant a émergé dans l’objectif de rétablir les relations entre salariés et dirigeants. D’après Farhi Karakas et Emine Sarigollu, il repose sur quatre paradigmes du bien commun dans la recherche organisationnelle, à savoir, la moralité, la spiritualité, la vitalité et la communauté. Décrit comme un processus de création d'un cycle vertueux d'encouragement et d'initiation de changements positifs, il s’incarne par la prise de décisions éthiques, la création d'un sens, l'inspiration de l’espoir ainsi que la promotion du courage pour une action positive, et l'impact positif sur la communauté au sens large. Les leaders bienveillants sont ceux qui crées des avantages, des changements positifs et des résultats observables pour le bien commun de l’organisation.
ARNAUD Yann - IAE Bordeaux |
S'appuyant sur les foucaldiennes techniques du soi, cette étude explore comment les individus réenvisagent les pratiques de bien-être en dehors des contextes organisationnels traditionnels lors d'événements extrêmes. Basée sur une analyse thématique de 7 234 commentaires publiés sur la chaîne YouTube Yoga with Adriene en 2020, cette étude dévoile une pratique de soins personnels médiatisée par la technologie, que nous conceptualisons comme somametamnemata. Nos résultats illustrent trois aspects des somametamnemata liés au yoga, une forme de travail corporel : prendre soin de soi en pratiquant le yoga en ligne ; se soucier de soi et des autres en partageant le yoga dans des commentaires écrits ; et se soucier de soi et des autres en répondant aux verbalisations partagées du yoga. En situant le potentiel du bien-être individuel au sein du mal-être, nous déplaçons le « bien-être en entreprise » au-delà des frontières organisationnelles.
NAVAZHYLAVA Kseniya - EMLV |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS