Perception des principes coopératifs et attractivité RH des coopératives : approche internationale

Perception des principes coopératifs et attractivité RH des coopératives : approche internationale

Cet article compare l’influence de la gouvernance coopérative d’un employeur sur son attractivité RH selon les aires culturelles. Notre recherche menée auprès de 1014 individus sur quatre continents montre que si la perception de la finalité et des principes coopératifs tels que définis par l’Alliance Coopérative Internationale influence positivement l’attractivité des coopératives en tant qu’employeurs, le poids de chacune de ces facettes dépend du contexte soulignant l’absence d’universalisme. Dans les régions développées, la valorisation des employeurs coopératifs se fait selon une logique de redistribution de la richesse créée. Dans les économies émergentes, cette valorisation suit une logique d’accès à la démocratie et, en particulier, d’accès aux marchés sur le continent africain.

This article compares the influence of an employer’s cooperative governance on its HR attractiveness across cultural areas. Our research with 1014 individuals on four continents shows that while the perception of the cooperative purpose and principlesdefined by the International Cooperative Alliance positively influences the attractiveness of cooperatives as employers, the weight of each of these aspects depends on the context highlighting the lack of universalism. In developed regions, cooperative employers are valued according to a logic of redistribution of the wealth created. In emerging economies, this valuation follows a logic of access to democracy and, in particular, access to markets on the African continent.

À propos de l'auteur

Nom(s) GUILLOT-SOULEZ Chloé;
Institution(s) iaelyon School of Management; iaelyon / laboratoire Magellan;
Fonction(s) Maître de Conférences HDR
Tags
  • Coopératives
  • Ressources Humaines
  • Aires culturelles
  • Attractivité organisationnelle