Pragmatisme et instruments de gestion

Pragmatisme et instruments de gestion

L’approche pragmatiste prévilégie une vision des techniques et instruments de gestion (comptabilité, finance, indicateurs, budgets et plans, outils ressources humaines…) comme médiations sémiotiques. Elle rejette les visions rationalistes des instruments comme représentations exactes (taylorisme) ou suffisamment exactes (cognitivisme) de l’action et de la pensée, procédures de traitement de l’information reproduisant des réalités et spécifiant l’action, selon une vision hétéronome de l’action collective (action encadrée par des règles et procédés qui lui sont externes). Elle promeut une vision autonome de l’action (action inséparable de la réflexion et produisant ses propres cadres), pour laquelle les instruments et modèles jouent un rôle de médiation sémiotique, c. à d. instancient des relations sociales (l’ailleurs de la situation) et une histoire (l’avant et l’après) dans les situations particulières.

Vous trouverez une présentation du pragmatisme pour l’étude en pratique des organisations,  plus détaillée, sous forme de quatre conférences de Philippe LORINO, sur le site: https://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id_col=625. Ces conférences ont été enregistrées après le colloque annuel de l’AGECSO 2018.

À propos de l'auteur

Nom(s) LORINO Philippe;
Institution(s) ESSEC Business School ; AUNEGE;
Fonction(s) Professeur Émérite
Tags
  • Enquête
  • Pragmatisme
  • Activité
  • Habitude
  • Pluralisme
  • Management participatif
  • Gouvernance pluraliste
  • Médiation sémiotique
  • Trans-action
  • Valuation