Les grandes idées du pragmatisme dans l’histoire et dans l’actualité

Les grandes idées du pragmatisme dans l’histoire et dans l’actualité

En 1872, le courant pragmatiste débute comme révolte de jeunes intellectuels contre la philosophie cartésienne : pour eux, l’action raisonnable n’est pas exécution de modèles rationnels conçus par un “pur” esprit, mais engagement des leçons de l’expérience dans l’invention de nouvelles pratiques sociales. En 1924, des manageurs, inspirés par les idées pragmatistes, rejettent la séparation conception / exécution du Taylorisme et promeuvent des processus d’amélioration continue, participatifs, exploratoires et fondés sur l’expérience de terrain. Dans notre période caractérisée par des défis sociaux, politiques, migratoires, environnementaux et technologiques considérables, les illusions du contrôle omnipotent par « ceux qui savent », loin du terrain, se brisent sur la complexité et l’incertitude des situations, qui exigent des enquêtes exploratoires, l’expérimentation, la participation, le dialogue : précisément, les thèmes majeurs de la pensée pragmatiste.

 

Vous trouverez une présentation du pragmatisme pour l’étude en pratique des organisations,  plus détaillée, sous forme de quatre conférences de Philippe LORINO,  sur le site: https://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id_col=625.
Ces conférences ont été enregistrées après le colloque annuel de l’AGECSO 2018.

À propos de l'auteur

Nom(s) LORINO Philippe;
Institution(s) ESSEC Business School ; AUNEGE;
Fonction(s) Professeur Émérite
Tags
  • Enquête
  • Pragmatisme
  • Activité
  • Habitude
  • Pluralisme
  • Management participatif
  • Gouvernance pluraliste
  • Médiation sémiotique
  • Trans-action
  • Valuation