Qu’est-ce que le Code de gouvernance ?

1787 vues

Partager

Un code de gouvernance est un ensemble de recommandations permettant, selon ses auteurs, de garantir la mise en œuvre de bonnes pratiques en matière d’organisation et de fonctionnement du conseil d’administration. On compte aujourd’hui plusieurs centaines de tels codes par le monde, parfois plusieurs par pays. C’est le cas de la France aujourd’hui, où le régulateur des marchés financiers admet deux codes : le code AFEP-MEDEF et le code Middlenext. Ces codes de gouvernance relèvent de ce qu’on appelle en droit la soft law ou droit souple. En effet, le terme code peut paraître trompeur, dans la mesure où il ne s’agit pas d’une loi issue d’un processus législatif, mais d’un texte d’auto-régulation du patronat.

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:48
La valorisation de la recherche doctorale est selon nous une pratique importante mais sous-estimée. Nous considérons la valorisation comme étant liée étroitement à la question de l'impact ou plus précisément des différentes formes d'impact. Nous proposons de voir la valorisation comme un ensemble d'écosystèmes qu'il est nécessaire de saisir dès le début du parcours doctoral, avec une logique de progression prudente et progressive dans les différents espaces (académique, médiatique, voire politique). Nous donnons quelques conseils pour les doctorants qui souhaitent valoriser leur recherche doctorale pour clore notre propos.
CLOAREC Julien - iaelyon School of Management |
GAILLARD Hugo - FNEGE |
03:36
Nous considérons la thèse de doctorat comme un outil pour développer les compétences et élargir le champ d'expertise des doctorants. Nous identifions deux rôles fondamentaux liés à la thèse, à savoir celui d’émancipateur et celui d'utilitariste, qui sont perçus comme étant en tension et en concurrence. L'analyse textuelle des chapitres a également révélé l'importance de l'environnement de réalisation de la thèse pour favoriser le développement des compétences et les capacités d'action des doctorants. Les choix effectués par les doctorants auront également une influence déterminante sur leur capacité à atteindre leurs objectifs.
CLOAREC Julien - iaelyon School of Management |
GAILLARD Hugo - FNEGE |
03:21
Le propos de notre contribution est de clarifier la compréhension du lien entre bien-être au travail et performance. Cinquante-cinq entretiens ont été réalisés auprès de salariés d’une structure spécialisée dans le service social du travail, et proposant à ce titre des actions d’accompagnement social pour les salariés d’entreprises privées et d’organismes publics. Il ressort de l’analyse des représentations sociales que les deux concepts « bien-être au travail » et « performance » présentent une dualité complémentaire combinée à une imbrication ou une interdépendance des deux concepts. Il a également pu être mis en avant que la satisfaction était une dimension commune au bien-être au travail et à la performance.
BERNARD Nathalie - iaelyon School of Management |
02:59
Etabli en fin d’exercice, pour la période suivante, un budget est un outil de contrôle prévisionnel qui sert à organiser l’activité d’une organisation et d’en mesurer l’impact financier, sur un an maximum. Il s’agit de l’expression quantitative et financière du programme d’actions à court terme de la direction. En fin de période, l’atterrissage budgétaire permet de mettre à jour les prévisions en fonction des résultats de l’année écoulée et des objectifs à venir. Certaines entreprises choisissent de réaliser des budgets « glissants » ou « rolling forecast ». Les budgets font l’objet de nombreuses critiques. Face à cela, de nouvelles approches émergent.
TAHAR Caroline - iaelyon School of Management |

Vidéos de la même thématique

Conceptualized by John Dewey in the 1930s, valuation can be defined as a social practice whereby actors reflexively reframe the inherited unsatisfactory values. Values are not considered as abstract properties, predetermined benefits, private preferences or undebatable statements, but as observable facts, practices and judgements, that everyone can see in our attitudes, relations and gestures. Valuation is thus a process where ends and means always interact, and where “ends-in-themselves”, transform into provisional “ends-in-view”. Finally, valuation implies an ethical and political dimension as the pragmatists only embrace values that enable emancipation, and help democratic processes flourish.
PANJETA Alvin - IAE Paris-Est |
The paper explores how sanctions affect international business (IB) and how firms respond to sanctions. We propose that firms’ reactions to sanctions can be analyzed through the lenses of leading IB theories, including institutions-based view and resource-based view. We argue that IB scholars can go beyond existing approaches to explain how firms act when facing sanctions. Moreover, we suggest that studies of firms facing sanctions help to reassess some of the assumptions underlying the prevailing theoretical explanations. We contribute with systematic view on strategy options that international and domestic firms may implement when faced with sanctions.
PANIBRATOV Andrei - EMLV |
Le conseil d’administration est une structure de gouvernance collégiale chargée de superviser les activités d’une organisation. Composé de membres choisis pour leurs compétences, il agit en tant que représentant des actionnaires et veille à l’efficacité, à l’éthique et à la conformité de l’organisation. Ses responsabilités comprennent la définition de la stratégie et des objectifs, la surveillance des risques ainsi que la nomination et la supervision de la direction. Ses réunions permettent d’examiner les rapports et de prendre des décisions stratégiques. Cette structure est cruciale pour le succès à long terme de l’organisation, favorisant la transparence et la confiance.
BESANGER Serge - OMNES Education |
La responsabilité numérique implique un ensemble d'obligations éthiques, sociales et légales pour les individus, les entreprises et les gouvernements. Cela englobe la gestion des données, la transparence, la lutte contre la désinformation, et la promotion de l'accès équitable aux technologies. Les implications touchent tous les acteurs de l'écosystème numérique, appelés à adopter des pratiques respectueuses de la vie privée et à élaborer des politiques protectrices. En intégrant la responsabilité numérique dans leurs actions et politiques, ils peuvent créer un environnement numérique plus sûr et éthique pour tous.
BESANGER Serge - OMNES Education |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS