Présentation de l’Étude 2019 – Devenir du travail du manager : (Des)illusions du collaboratif, espoirs de solidarité

1033 vues

Partager

Dans cette enquête, nous avons voulu porter un regard sur l’évolution du travail dans le monde de la formation supérieure au management, en parallèle avec l’évolution du travail dans le monde des entreprises. L’objectif de cette étude était de mieux comprendre comment les institutions de formation supérieure au management s’adaptent aux transformations actuelles et attendues du travail et de contribuer à éclairer leurs stratégies selon la manière d’aborder cette question.

L’opposition des mondes du travail (académique et professionnel, « ancien » et « nouveau ») n’est  pas tranchée car le monde des entreprises évolue
en même temps que celui des institutions qui  forment… au management dans les entreprises. Les universités et les écoles qui produisent les  futurs managers sont aussi parties prenantes  du discours sur les transformations du travail dans les entreprises. Elles les soutiennent et parfois elles les anticipent par des recherches, des cours ou des conférences. En conséquence, pour savoir comment les universités et les écoles de management appréhendent les transformations actuelles ou attendues du travail dans les entreprises, il a fallu comprendre simultanément :

1) l’ampleur réelle de ces transformations,
2) les différentes stratégies permettant aux établissements de formation d’être (ou non) parties prenantes de ces transformations.

Pour évaluer l’ampleur réelle des transformations du travail dans les entreprises, nous avons interrogé des managers en activité sur la manière dont ils la vivent ou l’anticipent. Une grande enquête quantitative nous a permis de recueillir les avis de 653 managers en distinguant trois populations selon leur ancienneté dans la vie professionnelle : 1 à 5 ans, 5 à 15 ans et plus de 15 ans. Nos questions ont porté sur leur formation, sur leur carrière, sur l’adéquation entre la formation et le déroulement de la carrière et donc sur les transformations de leur travail telles qu’ils les ont vécues.
Pour savoir comment les institutions supérieures de formation au management ont été ou non parties prenantes des mutations du travail, nous avons conduit une démarche qualitative en nous appuyant sur un groupe d’experts du monde de l’enseignement du management et en recueillant ses avis durant des séances qui se sont étalées sur plus de 6 mois.

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:59
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse AFM Cette recherche examine l'influence des rapports à la nature sur les pratiques de consommation.
MARCHAIS Dorian - FNEGE |
03:52
L’équipe pédagogique du Challenge Knowledge Management a conçu un dispositif mixant serious game multi-joueurs de quatre jours en présentiel et en ligne, avec du coaching en présentiel. Ce serious game collaboratif d’une dizaine d’heures repose sur un cas dans un univers connu de tous, la cuisine. L'originalité du projet réside dans la mise en place d'un dispositif complet de pédagogie inductive incluant une préparation en amont, des debriefings, des auto-évaluations ante et post séminaires, ainsi qu’une évaluation par les pairs, offrant aux étudiants l'opportunité, non seulement de se familiariser avec les concepts de gestion des connaissances, mais aussi de les expérimenter concrètement et de se projeter dans la vie associative et plus tard professionnelle.
TOUSTOU Béatrice - SKEMA Business School |
OTMANINE Irina - SKEMA Business School |
ABELIN Jean-Luc - FNEGE |
03:05
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse ATLAS AGRH Depuis la crise de la Covid-19, le télétravail et le travail hybride se sont installés dans les organisations et ont engendré des transformations accrues.
MBEY SENDEGUE Adeline - FNEGE |
02:53
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse AEI Cette vidéo présente les travaux de la thèse de Pierre-Louis Meuric intitulée « Comprendre les déterminants de la forte croissance des Entreprises à Internationalisation Rapide et Précoce : une approche par les microfondations des capacités dynamiques ».
MEURIC Pierre-Louis - |

Vidéos de la même thématique

Les flux touristiques sont à l’origine de concentrations de plus en plus fortes de touristes notamment dans les lieux considérés comme particulièrement attractifs, ces pépites incontournables dont les destinations se vantent, voire des lieux uniques dont la médiatisation peut être mondiale. Le Magazine Forbes établit un classement de ces endroits les plus « instagrammables ».
RIMAUD Marie-Noëlle - Excelia Business School |
La performance sociale en Supply Chain Management est un concept crucial mais souvent méconnu. Contrairement aux performances opérationnelles et financières, elle se concentre sur les impacts sociaux des opérations d’une entreprise, y compris dans sa supply chain ou chaîne d’approvisionnement. Cela inclut les conditions de travail, les droits des travailleurs, la diversité, l’inclusion et les initiatives communautaires. Cette performance est cruciale pour plusieurs raisons : elle renforce la réputation de l’entreprise, attire les talents, réduit les risques de réputation et de conflits sociaux, et contribue à la fidélisation des employés. Pour améliorer cette performance sociale, les entreprises doivent évaluer régulièrement leurs pratiques sociales, collaborer avec leurs partenaires dans la supply chain et s’engager avec des parties prenantes externes. En conclusion, la performance sociale est un élément clé de la durabilité des entreprises, soulignant l’importance de leur impact social au-delà des frontières organisationnelles.
RUEL Salomée - Excelia Business School |
Cette vidéo vient présenter l’étude de cas lauréate du prix CCMP/FNEGE 2024 de la Meilleure étude de cas liée à une recherche en RSE. Notre cas pédagogique s’intéresse à l’épreuve pionnière française du trail running, le Festival des Templiers, qui a vu le jour en 1995 dans un territoire Millau Grands Causses, fortement impliqué dans le développement des sports de nature. Nous interrogeons le développement soutenable de cet évènement sportif patrimonial, dans ses dimensions économiques, sociales et environnementales
RIMAUD Marie-Noëlle - Excelia Business School |
Entreprise libérée, démocratie au travail, management participatif, ... Le dilemme autonomie-contrôle continue aujourd’hui d’obnubiler chercheur·e·s comme praticien·ne·s. Ma thèse tente d’ouvrir une « troisième voie » pour gérer ce « vieux couple » en théorie des organisations, qui ne chercherait ni à l’évacuer « simplement » (contrairement aux initiatives centrées sur le design organisationnel, comme l’holacratie, pouvant aller jusqu’à préconiser l’abolition de la ligne managériale) ni à le « diaboliser » (en écho à une littérature critique foisonnante qui pointe du doigt le risque de manipulation derrière le recours à des leviers d’identification pour « libérer » les salarié·e·s) mais bien à le (ré)concilier. En croisant les champs de la philosophie et de la gestion, elle propose un modèle empirico-normatif de l’autonomie au travail, par l’articulation de deux niveaux d’analyse : le plancher moral à respecter en matière de justice relationnelle (les garde-fous institutionnels de l’autonomie) et les fins bonnes au-delà de la justice relationnelle (l’horizon d’une organisation auto-déterminante ou SDO pour self-determining organisation en anglais). Elle débouche sur une lecture plus collective de l’autonomie, autour du triptyque suivant : l’autonomie pour les autres, par les autres, avec les autres.
DUBEY Anne-Sophie - |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS