Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Stratégie de marché et facteur humain : top management versus middle management

931 vues

S’appuyant sur la théorie de l’orientation marché, cette recherche se concentre sur la stratégie offensive du marché (market-driving) et les attributs clés que les top et middle managers devraient avoir pour faciliter et élaborer une telle stratégie. Les résultats d’une étude exploratoire à base d’entretiens approfondis auprès de 27 experts─ sept académiciens et 20 praticiens expérimentés travaillant dans des sociétés orientées marché dans divers secteurs d’activités─ montrent qu’il existe un certain nombre d’attributs communs et uniques que chacun de ces deux groupes de managers (Top et middle) devraient avoir pour élaborer une stratégie offensive du marché. Étant donné qu’il s’agit de la première recherche à explorer les attributs du personnel comme antécédent clé de l’application d’une stratégie offensive du marché , la présente recherche débouche sur un grand nombre de propositions académiques de recherche ainsi que sur des implications managériales pertinentes pour les entreprises.

Mots clés

Auteur(s)

Institution(s)

Vidéos de la même institution

03:09
Descriptif du mot "Brand content" Le brand content désigne alors tout contenu (éditorial) de marque tels que des magazines, jeux vidéos, courts métrages, vidéos pédagogiques, etc.
AUBRUN Frédéric - INSEEC U |
03:58
Il semble que les vertus de l’éducation entrepreneuriale fassent l’unanimité... Mais qu’en est-il réellement ? Autrement dit quelles sont les représentations imaginaires collectives associées à l’éducation entrepreneuriale (EE) en France par ses différentes parties prenantes (enseignants, étudiants, chercheurs, entrepreneurs, accompagnateurs, responsables d’école ou d’UFR) ? Notre recherche en deux phases, l’une qualitative, l’autre quantitative, a permis de découvrir que cet imaginaire s’organise effectivement autour d’un noyau représentationnel de nature utopique.
BORNARD Fabienne - INSEEC U |
VERZAT Caroline - ESCP Business School |
05:02
L’objectif principal d’une introduction en bourse est d’effectuer une levée de capital pour permettre à l’entreprise de se développer. Toutefois, lors de cette opération, la gouvernance de l’entreprise doit se transformer, les fonctions support doivent se professionnaliser et la communication financière doit être transparente. Nos résultats sont utiles à la fois pour les actionnaires et pour les dirigeants des entreprises désireuses d’ouvrir leur capital à des investisseurs (plus frileux) et s’orienter vers la bourse.
MILOUD Tarek - INSEEC U |
03:47
Centré sur la crise économique grecque, l'une des plus dures et des plus prolongées à l'échelle mondiale, la présente recherche se concentre sur les facteurs à la fois anthropocentriques et commerciaux qui ont aidé les PME à survivre, fournissant ainsi un précieux manuel de survie. Fondé sur une recherche quantitative, l'article comprend deux études.
THEODORAKIS Ioannis - INSEEC U |

Vidéos de la même Thématique

La créativité est une compétence de plus en plus recherchée par les recruteurs.
SADIK-ROZSNYAI Orsolya - ESSCA |
Composé du mot « marketing » et du préfixe « dé » qui donne à un mot le sens opposé, le terme démarketing a été utilisé pour la première fois en 1971 par Kotler et Levy. Il désigne la stratégie, adoptée par une organisation publique ou privée, qui consiste à décourager l’achat auprès de certains segments ou de tous les consommateurs, de manière temporaire ou durable.
BERTRANDIAS Laurent - Toulouse Business School |
ELGAAIED-GAMBIER Leila - Toulouse Business School |
Nous avons conduit une enquête auprès de 1574 personnes, salariées, en France, entre le 1er avril et le 10 mai, soit en plein confinement, en collaboration avec Gaelle Cachat Rosset et Tania Saba, de l’Université de Montréal, et Josianne Marsan, de l’Université Laval. Nous avons cherché à comprendre les facteurs les plus à même d’influencer l’ajustement au télétravail.
CARILLO Kévin - Toulouse Business School |
KLARSFELD Alain - Toulouse Business School |
Au cours des 15 dernières années, le concept des écosystèmes suscite un intérêt croissant avec une accélération d’initiatives pour créer des écosystèmes entrepreneuriaux efficaces et durables. Cependant, le succès de l’écosystème a incité la multiplication d’acteurs et des interrogations sur leur efficacité et contribution.
THEODORAKI Christina - Toulouse Business School |

S'abonner aux vidéos