Vidéos et podcasts
en Gestion et Management

Marchés financiers et erreurs de mesure : une correction avec des algorithms génétiques compacts.

57 vues

Cette étude apporte une réponse au problème des erreurs dans les variables (errors in variables ou EIV) dans l’estimation des modèles d’évaluation des actifs. Nous mettons en lumière l’importance de la méthode d’estimation dans les régressions en séries chronologiques des rentabilités des actions. Nous comparons la méthode largement utilisée des moindres carrées ordinaires à un estimateur alternatif basé sur un algorithme génétique compact (compact genetic algorithms ou CGA) dans le cas du modèle d’équilibre des actifs financiers ou MEDAF et des modèles de trois et cinq facteurs de Fama et French (1993 et 2015).

Mots clés

Vidéos de la même institution

03:20
Cette étude apporte une réponse au problème des erreurs dans les variables (errors in variables ou EIV) dans l’estimation des modèles d’évaluation des actifs. Nous mettons en lumière l’importance de la méthode d’estimation dans les régressions en séries chronologiques des rentabilités des actions. Nous comparons la méthode largement utilisée des moindres carrées ordinaires à un estimateur alternatif basé sur un algorithme génétique compact (compact genetic algorithms ou CGA) dans le cas du modèle d’équilibre des actifs financiers ou MEDAF et des modèles de trois et cinq facteurs de Fama et French (1993 et 2015).
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
DIYARBAKIRLIOGLU Erkin - IAE Gustave Eiffel |
DESBAN Marc - IAE Gustave Eiffel |
03:03
Les banques coopératives partagent un principe simple : il s’agit d’associer des personnes physiques ou morales volontairement au sein d’une entreprise pour mobiliser collectivement l’épargne et accorder des prêts à ses clients qui en sont les propriétaires, appelés sociétaires. La naissance des banques coopératives est issue d’un mouvement coopératif européen. Si chaque banque coopérative a sa propre histoire, elles opèrent aujourd’hui au sein de groupes bancaires généralistes et internationaux qui représentent près de 63% des parts de marché en France. Les banques coopératives se distinguent des banques dites capitalistes par leur statut juridique, leur mode d’organisation et leur engagement envers la société.
PALLAS Valérie - IAE Gustave Eiffel |
03:02
Les cryptomonnaies atteignent des records en termes de prix et sont la source de nombreuses innovations. La première cryptomonnaie est Bitcoin (2008) dont l’objectif est la création d’un système de paiement international sans tiers de confiance grâce à la technologie de la blockchain. Aujourd’hui, 17 000 cryptomonnaies sont comptabilisées proposant soit des améliorations techniques soit des buts très spécifiques (altcoins, tokens, NFTs…). Aucun consensus n’a été trouvé quant à la définition des cryptomonnaies, elles sont définies à la fois comme étant des « monnaies », des « matières premières » ou encore comme des actifs similaires aux « actions ». Un consensus est clair sur leur pouvoir de diversification qui attirent de nombreux investisseurs.
ALFIERI Elise - IAE Gustave Eiffel |
02:43
La chaîne globale de valeur, cela veut dire « l’organisation transfrontalière des activités nécessaires pour produire des biens ou des services et les amener aux consommateurs par le biais d’intrants et de diverses phases de développement, de production et de livraison ». Si l’émergence des chaînes globale de valeur a dessiné de nouvelles opportunités économiques pour les pays en voie de développement, leur absence de régulation a également conduit à des violations des droits des travailleurs. Pour répondre aux enjeux de régulation des chaînes globales de valeur, une diversité d’instruments a été développée au cours des dernières décennies. Chacun de ces mécanismes est à lui seul trop faible pour assurer une protection suffisante des droits des travailleurs.
OKA Chikako - IAE Gustave Eiffel |

Vidéos de la même Thématique

Un marché efficient est un marché dans lequel le prix des titres financiers reflète à tout moment toute l’information pertinente disponible. Il y a trois degrés d’efficience selon (1) la capacité à prévoir les cours futurs, (2) la réponse des marchés à des évènements ponctuels et (3) l’influence des informations privilégiées sur le marché. L’efficience informationnelle est l’hypothèse la plus testée en finance.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
Une obligation verte (Green bond) est un instrument de dette émis sur les marchés pour financer uniquement des projets qui contribuent positivement à l’environnement. Deux normes internationales font référence sur le marché des obligations vertes : les Green Bond Principles de l’International Capital Market Association et le Climate Bond Standard de la Climate Bond Initiative.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
La notation extra-financière consiste à évaluer les politiques Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG) des entreprises, des États ou d’autres types d’émetteurs de titres.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |
Un marché efficient est un marché dans lequel le prix des titres financiers reflète à tout moment toute l’information pertinente disponible. Il y a trois degrés d’efficience selon (1) la capacité à prévoir les cours futurs, (2) la réponse des marchés à des évènements ponctuels et (3) l’influence des informations privilégiées sur le marché.
LAJILI JARJIR Souad - IAE Gustave Eiffel |

S'abonner aux vidéos