La numérimorphose des courses ordinaires : une approche par les usages

312 vues

Partager

Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en 180 secondes / Prix AFM

Désormais partie intégrante de notre quotidien, le numérique figure au cœur d’un nombre croissant d’activités. Les pratiques de magasinage n’échappent pas à la règle. Si les recherches en marketing qui explorent ce phénomène sont nombreuses, notre examen de la littérature met en évidence deux écueils récurrents : d’un côté, une tendance à morceler le numérique en mettant l’emphase sur une technologie spécifique et, de l’autre, une mise en retrait de la façon dont les individus se saisissent de ces ressources et les intègrent à leurs habitudes d’achat. Dans ce contexte, nous nous appuyons sur la sociologie des usages et, plus particulièrement, sur le concept de numérimorphose, pour donner du corps à l’usage des ressources digitales et apprécier les transformations engendrées par leur intégration plus ou moins durable aux pratiques de magasinage. Compte tenu de la diversité des pratiques d’achat, nous prenons le parti de nous focaliser sur une entrée empirique relativement peu abordée en marketing : les courses. Afin de nous positionner au plus près des individus lorsqu’ils assurent l’approvisionnement de leur foyer et rendre compte de leurs comportements effectifs, nous optons pour une méthodologie qualitative. Notre analyse aboutit à la mise en évidence d’un cadre analytique pour apprécier la numérimorphose des courses qui se décline sur trois axes : (1) le cadre communautaire qui aborde les courses en tant que pratique collective ; (2) le cadre spatiotemporel qui aborde les courses en tant que pratique située ; (3) le cadre marchand qui aborde les courses à partir de la relation entre l’offre et la demande.

Mots clés

Auteur.e(s)

Institution(s)

Vidéos de la même institution

02:59
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse AFM Cette recherche examine l'influence des rapports à la nature sur les pratiques de consommation.
MARCHAIS Dorian - FNEGE |
03:52
L’équipe pédagogique du Challenge Knowledge Management a conçu un dispositif mixant serious game multi-joueurs de quatre jours en présentiel et en ligne, avec du coaching en présentiel. Ce serious game collaboratif d’une dizaine d’heures repose sur un cas dans un univers connu de tous, la cuisine. L'originalité du projet réside dans la mise en place d'un dispositif complet de pédagogie inductive incluant une préparation en amont, des debriefings, des auto-évaluations ante et post séminaires, ainsi qu’une évaluation par les pairs, offrant aux étudiants l'opportunité, non seulement de se familiariser avec les concepts de gestion des connaissances, mais aussi de les expérimenter concrètement et de se projeter dans la vie associative et plus tard professionnelle.
TOUSTOU Béatrice - SKEMA Business School |
OTMANINE Irina - SKEMA Business School |
ABELIN Jean-Luc - FNEGE |
03:05
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse ATLAS AGRH Depuis la crise de la Covid-19, le télétravail et le travail hybride se sont installés dans les organisations et ont engendré des transformations accrues.
MBEY SENDEGUE Adeline - FNEGE |
02:53
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en Management 2024 (thèse en 180 secondes) – Prix de thèse AEI Cette vidéo présente les travaux de la thèse de Pierre-Louis Meuric intitulée « Comprendre les déterminants de la forte croissance des Entreprises à Internationalisation Rapide et Précoce : une approche par les microfondations des capacités dynamiques ».
MEURIC Pierre-Louis - |

Vidéos de la même thématique

"Web Crash, le jour où le Web a fait faillite" analyse le modèle économique du Web, dépendant de la publicité, face aux défis imminents technologiques et éthiques nécessitant une réinvention. Le livre dépeint une dystopie où l'effondrement du Web provoque une anarchie sociale et une crise économique, avec une prise de pouvoir par des IA. Il critique les pratiques trompeuses du marketing numérique et l'opacité du traitement des données, soulignant les effets déstabilisateurs des modèles économiques dominés par les GAFAM sur l'économie et la société. L'ouvrage aborde l'impact des technologies persuasives sur le bien-être mental et plaide pour des législations strictes pour protéger les utilisateurs. Envisageant l'avenir, il explore les transformations potentielles du Web par les IA génératives, de l'automatisation complète à un Web favorisant les libertés individuelles.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Vous venez d'être engagé(e) comme brand content manager avec pour principale mission de créer un contenu éditorial pour la marque Voisin, chocolatier lyonnais, qui répond à la problématique suivante : comment réussir la transition digitale du chocolatier Voisin en capitalisant sur son héritage lyonnais ? Vous devrez répondre à cette problématique en trois temps, ces derniers correspondants aux trois stades de la communication de marque : construire un prisme d'identité, établir un diagnostic digital et proposer une stratégie éditoriale à l'aide des nombreux outils conceptuels et méthodologiques fournis dans le cas.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
BEN ARFI Wissal - |
HALLEM Yousra - OMNES Education |
La publicité est un lieu de métamorphoses : des métamorphoses de discours, des métamorphoses de canaux, de sujets et de publics. Elle se transforme en même temps que la société évolue, et semble en permanence opérer une révolution : le métavers, l’intelligence artificielle, plus globalement les ruptures technologiques qui ont un effet sur le contenu de la publicité, ses modes de diffusion, ses publics et même ses métiers. C’est ce dont l’ouvrage collectif « Les dessous de la publicité » essaie de rendre compte, en réunissant des experts issus de tous bords : universitaires, journalistes, professionnels praticiens, ils ont tous en commun une pensée de cet objet qui questionne le statut quo et tente de dépasser la simple fascination ou répulsion. Tout en proposant des pistes de réflexion et d’exploitation qui peuvent nous permettre de repenser les pratiques publicitaires. Ici, Marie-Nathalie Jauffret présente sa contribution « Les biodigitaux réinventent la pub » dans un entretien avec Frédéric Aubrun, co-directeur de cet ouvrage collectif aux éditions Ellipses.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
La notion de notoriété de marque indique si les consommateurs ont entendu parler de votre marque et s’ils sont capables de la reconnaître. Il existe 2 types de mesure de la notoriété : notoriété spontanée et notoriété assistée que l’on peut organiser en « échelle de la notoriété » La notoriété spontanée se compose de 2 parties : le « Top of mind » qui est la notoriété spontanée de premier rang, la marque ou le produit que le consommateur citera en premier. Le questionnaire de notoriété permet de mesurer le nombre de fois où la marque sera citée spontanément et à quelle place elle se trouve par rapport aux concurrents.
BOUCHER Ronald - ISTEC Business School |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS