Contestation politique et rigidité des contrats publics

567 vues

Partager

Les contrats publics sont-ils moins adaptables que les contrats privés ? À l’aide d’un échantillon de plus de 280 contrats concernant la gestion de parkings en France, nous comparons les contrats dans lesquels l’acheteur est une administration publique avec ceux dont l’acheteur est une société privée. Nous constatons que les contrats public-privé sont plus rigides que les contrats privés et que la rigidité des contrats publics augmente lorsque les risques politiques sont plus saillants. Nous soutenons qu’une partie importante de la rigidité accrue des contrats publics constitue une adaptation à l’opportunisme potentiel des tiers aux contrats, notamment des opposants politiques.

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:59
Les dirigeantes de PME-ETI sont les grandes oubliées de l’entrepreneuriat féminin et pourtant l’analyse de leur différents profils permet une nouvelle grille de lecture dans l’écosystème entrepreneurial. Aujourd’hui, peu de femmes (12% des dirigeants de PME-ETI sont des femmes) ont réussi à briser le plafond de verre pour diriger une PME et une ETI, mais les évolutions socioéconomiques vont, de plus en plus, pousser les femmes à la tête de ce type d’entreprises.
CHABAUD Didier - IAE Paris-Sorbonne Business School |
EL QAOUMI Kenza - BPI France Le Lab |
01:51
Pour faciliter l’intégration ou encore la mobilité de leurs collaborateurs, les organisations déploient des tactiques de socialisation.Les tactiques de socialisation caractérisent la façon dont les organisations structurent l’expérience de socialisation de leurs salariés en vue de les aider à s’approprier leur rôle au travail.
ARRAS DJABI Mélia - IAE Paris-Sorbonne Business School |
01:32
La survie des organisations dépend de leur capacité à intégrer des collaborateurs et à les faire évoluer. Cette intégration est désignée sous le terme de socialisation organisationnelle dans les recherches en GRH. Au travail, une socialisation organisationnelle réussie suppose que le salarié parvienne à apprendre et à s’approprier son rôle afin de devenir un membre efficace.
ARRAS DJABI Mélia - IAE Paris-Sorbonne Business School |
02:55
Les écoles ont passé un cap en se dotant de la capacité à assurer des cours en distanciel et à diffuser des contenus sur des plates formes, mais elles restent en général en retrait sur la conception et la production de contenus pensés expressément pour des pédagogies digitales et pour répondre aux besoins de sur-mesure exprimés par les entreprises. La façon dont on se représente l’importance de la délivrance de diplômes, le regard plus ou moins dubitatif que l’on porte sur le potentiel pédagogique des avancées technologiques et la capacité à réaliser les investissements nécessaires expliquent les positionnements plus ou moins conservateurs ou avant-gardistes des écoles.de management dans leur façon d’aborder le marché de la formation continue non-diplômante.
NOEL Florent - IAE Paris-Sorbonne Business School |

Vidéos de la même thématique

Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en 180 secondes Damien DE CARVALHO - Prix AGRH « L'évolution des processus de régulation sociale dans le télétravail. Analyse de leurs dynamiques de reconstruction après la crise de mars 2020» Directeur de thèse : Stéphane BELLINI
DE CARVALHO Damien - FNEGE |
Face à la crise du Covid-19, la vaccination fut l'outil sanitaire tandis que les associations ont tenté de réduire son impact social. Néanmoins, elles sont majoritairement constituées de bénévoles âgés, qui ont choisi de suspendre leur engagement. En France, dans le cadre d’une recherche engageant la communauté, une proposition des praticiens a été d'adapter la stratégie sanitaire en incluant les volontaires dans la stratégie vaccinale.
PLAISANCE Guillaume - IAE Bordeaux |
La crise de Covid-19 a placé les organisations à but non lucratif dans une situation opérationnelle, humaine, financière et économique nouvelle. En France, les associations ont connu trois confinements et de nombreuses mesures restrictives. L'étude de leur résilience est donc nécessaire et contribue à la connaissance du concept. Une vaste enquête menée auprès de 10 926 dirigeants d'associations a montré que les associations françaises souffrent encore un an après le début de la crise.
PLAISANCE Guillaume - IAE Bordeaux |
La pertinence des théories des parties prenantes et de la dépendance aux ressources est étudiée par l’analyse du fonctionnement des associations françaises face à la crise de la Covid-19. Grâce à une large enquête et une opérationnalisation des théories au filtre de l’orientation sociétale, sont mis en avant les effets positifs du maintien des dispositifs de gouvernance sur la performance de court terme...
PLAISANCE Guillaume - IAE Bordeaux |

S'abonner aux vidéos

Abonnez-vous à nos newsletters !

(*) Champs obligatoires