Développement Durable et RSE
Développement Durable et RSE
Les marchés financiers souffrent-ils aussi de la chaleur ?
Loading
/

14 écoutes

Partager

Les marchés financiers souffrent-ils aussi de la chaleur ?

Une manifestation visible du changement climatique est l’augmentation croissante du nombre de pics de chaleur. Les effets néfastes des pics de chaleur sur la santé des personnes fragiles et la productivité des salariés en extérieur sont bien identifiés. En revanche, nous en savions encore peu sur leurs éventuelles conséquences sur l’activité des investisseurs.
Les marchés financiers souffrent-ils aussi de la chaleur ? Dans le cadre d’un travail de recherche publié dans la revue « Ecological Economics », nous répondons à cette question en analysant les volumes de transactions sur le marché boursier français pendant les jours de fortes températures.

Mots clés

Médias de la même institution

Bien que la pratique du coaching ait fait l’objet d’une attention soutenue dans la littérature, aucun cadre théorique n’existe pour guider le langage des conversations visant à améliorer la performance des dirigeants. Cet article répond à cette omission. À la suite de Richard Weaver, il ressuscite une ancienne distinction entre langage noble et ignoble et combine cette distinction avec une hiérarchie linguistique. Le langage noble culmine et donne voix à une performance exécutive optimale ; en tant que tel, c’est le langage idéal du coaching.
JOULLIÉ Jean-Étienne - EMLV |
Peu connue en France, la distinction analytique-synthétique est un des piliers de l’empirisme en général et de la méthode scientifique en particulier. En effet, elle traduit, dans la langue de tous les jours, le fait que la connaissance scientifique provient soit de l’expérience (c’est-à-dire de l’observation), soit de la logique appliquée à l’expérience. Les origines de la distinction remontent au quatorzième siècle et à Guillaume d’Ockham, mais c’est David Hume puis Immanuel Kant qui lui donnèrent son expression définitive.
JOULLIÉ Jean-Étienne - EMLV |
Plusieurs blogs et sites Web axés sur le marketing des réseaux sociaux suggèrent que, pour les marques possédant un compte Instagram, il peut s’avérer profitable de cultiver l’anxiété de ratage, c’est-à-dire la peur de rater quelque chose (« fear of missing out », « FoMO » en anglais), de leurs followers en publiant du contenu éphémère. En s’appuyant sur une enquête en ligne réalisée auprès de 550 followers de comptes Instagram de différentes marques et sur une expérience basée sur des scénarios impliquant 535 participants, le présent article montre que le caractère éphémère du contenu déclenche le FoMO chez les followers, ce qui influe positivement sur l’engagement et la fatigue envers le compte de la marque. L’engagement (resp. la fatigue) envers le compte de la marque, à son tour, est lié(e) positivement (resp. négativement) à l’attitude envers la marque et à l’attachement à celle-ci. Des analyses plus approfondies révèlent que l’effet total du FoMO chez les followers sur l’attachement à la marque est positif et significatif, tandis que l’effet total du FoMO sur l’attitude envers la marque n’est pas significatif. De plus, le caractère éphémère du contenu a un effet total négatif et significatif sur l’attitude envers la marque. Ces résultats indiquent donc notamment qu’il n’est pas avantageux pour les marques de favoriser le FoMO chez leurs followers Instagram en publiant du contenu éphémère.
KEFI Hajer - EMLV |
Avec une prise de conscience croissante de l’environnement et une demande croissante en ressources précieuses, le recyclage des déchets est devenu une préoccupation majeure. Cette étude examine le profit des recycleurs et des plateformes en tenant compte du niveau de confiance dans le système de logistique inverse, en considérant les scénarios suivants : une plateforme de recyclage en ligne établit ou non la confiance, dans des modèles centralisés et décentralisés. Les résultats montrent que la construction de la confiance peut efficacement générer davantage de revenus pour le système de la plateforme de recyclage en ligne avec une demande accrue si le coût de la construction de la confiance est relativement bas. Le contrat de partage des revenus est plus rentable que le contrat de partage des coûts mais échoue à atteindre l’optimisation dans le cadre intégré. Nous proposons un nouvel outil de prise de décision pour des stratégies optimales sous différents modèles de prise de décision.
YUAN Zhe - EMLV |

Médias de la même thématique

L’EBITDA, ou excédent brut d’exploitation (EBE), est un indicateur financier évaluant la performance opérationnelle d’une entreprise en excluant certains éléments comme l’amortissement, la dépréciation, les intérêts et les impôts. Il permet des comparaisons de rentabilité entre entreprises, produits ou business units, et est utilisé dans les fusions et acquisitions pour évaluer la rentabilité opérationnelle. Les multiples d’EBITDA, des ratios financiers, comparent la valeur d’une entreprise à son EBITDA, facilitant l’évaluation des entreprises dans un même secteur ou lors de transactions. Bien qu’utile, l’EBITDA présente des limites, ne tenant pas compte des investissements en capital et pouvant être manipulé pour donner une fausse impression de rentabilité.
BESANGER Serge - OMNES Education |
La responsabilité numérique implique un ensemble d'obligations éthiques, sociales et légales pour les individus, les entreprises et les gouvernements. Cela englobe la gestion des données, la transparence, la lutte contre la désinformation, et la promotion de l'accès équitable aux technologies. Les implications touchent tous les acteurs de l'écosystème numérique, appelés à adopter des pratiques respectueuses de la vie privée et à élaborer des politiques protectrices. En intégrant la responsabilité numérique dans leurs actions et politiques, ils peuvent créer un environnement numérique plus sûr et éthique pour tous.
BESANGER Serge - OMNES Education |
L’égalité salariale femmes hommes est amplement documentée au long de la carrière. Il est intéressant d’étudier ce qui se passe dans l’étape qui précède immédiatement le premier emploi, à savoir lors du stage de fin d’études. La présente proposition vise à analyser l’impact du genre sur la rémunération de stage des étudiants en gestion à partir de l’analyse d’un échantillon d’étudiant.e.s, élèves dans une Grande Ecole de Gestion française. Nous mettons en évidence l’existence d’un écart de rémunération entre femmes et hommes lors du stage de fin d’études, fournissons un modèle explicatif de la rémunération des stagiaires, et décomposons l’écart de rémunération femmes-hommes selon la méthode de Oaxaca-Blinder. Nous discutons nos résultats et les avenues de recherche en dernière partie.
KLARSFELD Alain - TBS Education |
Cette vidéo propose une définition du concept de matérialité dans le contexte du reporting-extra financier.
NACCACHE Philippe - OMNES Education |

Découvrez nos podcasts