Gestion des Ressources Humaines
Gestion des Ressources Humaines
De la fuite des cerveaux au gain de cerveaux : l'agenda de la gestion des talents pour surmonter la migration des talents
Loading
/

17 écoutes

Partager

De la fuite des cerveaux au gain de cerveaux : l’agenda de la gestion des talents pour surmonter la migration des talents

La recherche étudie les facteurs qui déterminent les intentions de migration des talents et examine le rôle des pratiques de gestion des talents au niveau de l’entreprise dans la prise en compte de ces facteurs, l’inversion de la fuite des cerveaux et la gestion des flux de talents. Nous avons constaté que l’influence des facteurs sectoriels et individuels, qui déterminent les intentions de départ à l’étranger, peut être atténuée par les pratiques d’attraction, de développement et de fidélisation des talents. Les résultats impliquent le rôle modérateur de la gestion des talents dans la gestion de la migration des talents au niveau national.

Mots clés

Auteur.e(s)

Institution(s)

Médias de la même institution

This article explores the contribution of psychological entrepreneurial support, based on same-gender group mentoring, to the strengthening of female entrepreneurial intention in the specific context of a women-only incubator. According to the literature on female entrepreneurship, women entrepreneurs are faced with specific challenges that influence their entrepreneurial intention such as a lack of self-confidence, caused by gender stereotypes, and conflict between family life and entrepreneurial career. More precisely, our research aims to determine how psychological entrepreneurial support is implemented in the incubation process to overcome these specific challenges, and the mechanisms for strengthening female entrepreneurial intention analyzed at both intrapersonal and interpersonal levels. We discuss the implications of our findings on related research into business incubators and the design of mentoring programs adapted to the needs of women entrepreneurs.
DUCHEMIN Marie-Hélène - EM Normandie |
BUENO MERINO Pascale - EMLV |
Curious about the intricate dance top-tier firms perform as they navigate between exploring new horizons and exploiting existing strengths? This delicate balance isn't just vital—it's the secret ingredient driving sustainable success in today's fast-paced business world.
SHUWAIKH Fatima - EMLV |
Cet article étudie le rôle joué par les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), et spécifiquement les médias sociaux, dans la reconfiguration des processus de médiation (« Kulturvermittlung ») mis en œuvre par les musées dans le cadre de leur transformation numérique. Nous y adoptons une méthodologie de recherche mixte, comprenant une étude qualitative menée au sein d'une sélection de musées en France, une enquête sortie de musée au Louvre (Paris, France) et enfin une enquête quantitative en ligne. Nos résultats mettent en avant le concept de médiation sociale et illustrent l’évolution des processus de médiation muséale. Ces derniers sont davantage axés sur la transformation de l'expérience du visiteur d'un format réceptif (consommation de contenu informatif et divertissant) à un format interactif et collaboratif, afin de mieux répondre aux besoins des visiteurs et construire des expériences du type multi-canal que nous appelons ‘omni-visite’. Les implications théoriques et managériales de cette approche sont discutées.
KEFI Hajer - EMLV |
The Triple Bottom Line (TBL) concept emphasizes that business success should not be measured solely by financial performance. It includes social and environmental impacts alongside profit. Additionally, dynamic capabilities help firms adapt to rapid environmental changes and enhance sustainability performance. Previous studies have shown that TBL initiatives can also improve sustainability performance. However, no research has investigated how dynamic abilities and TBL initiatives jointly impact B2B firms’ sustainability performance in the post-COVID-19 period. This study aims to examine the implications of dynamic capabilities on TBL performance, particularly from a B2B marketing perspective. By developing and validating a conceptual research model, it contributes to the literature related to dynamic capability view, TBL, and sustainability.
CHAUDHURI Ranjan - EMLV |

Médias de la même thématique

La performance sociale en Supply Chain Management est un concept crucial mais souvent méconnu. Contrairement aux performances opérationnelles et financières, elle se concentre sur les impacts sociaux des opérations d’une entreprise, y compris dans sa supply chain ou chaîne d’approvisionnement. Cela inclut les conditions de travail, les droits des travailleurs, la diversité, l’inclusion et les initiatives communautaires. Cette performance est cruciale pour plusieurs raisons : elle renforce la réputation de l’entreprise, attire les talents, réduit les risques de réputation et de conflits sociaux, et contribue à la fidélisation des employés. Pour améliorer cette performance sociale, les entreprises doivent évaluer régulièrement leurs pratiques sociales, collaborer avec leurs partenaires dans la supply chain et s’engager avec des parties prenantes externes. En conclusion, la performance sociale est un élément clé de la durabilité des entreprises, soulignant l’importance de leur impact social au-delà des frontières organisationnelles.
RUEL Salomée - Excelia Business School |
Entreprise libérée, démocratie au travail, management participatif, ... Le dilemme autonomie-contrôle continue aujourd’hui d’obnubiler chercheur·e·s comme praticien·ne·s. Ma thèse tente d’ouvrir une « troisième voie » pour gérer ce « vieux couple » en théorie des organisations, qui ne chercherait ni à l’évacuer « simplement » (contrairement aux initiatives centrées sur le design organisationnel, comme l’holacratie, pouvant aller jusqu’à préconiser l’abolition de la ligne managériale) ni à le « diaboliser » (en écho à une littérature critique foisonnante qui pointe du doigt le risque de manipulation derrière le recours à des leviers d’identification pour « libérer » les salarié·e·s) mais bien à le (ré)concilier. En croisant les champs de la philosophie et de la gestion, elle propose un modèle empirico-normatif de l’autonomie au travail, par l’articulation de deux niveaux d’analyse : le plancher moral à respecter en matière de justice relationnelle (les garde-fous institutionnels de l’autonomie) et les fins bonnes au-delà de la justice relationnelle (l’horizon d’une organisation auto-déterminante ou SDO pour self-determining organisation en anglais). Elle débouche sur une lecture plus collective de l’autonomie, autour du triptyque suivant : l’autonomie pour les autres, par les autres, avec les autres.
DUBEY Anne-Sophie - |
Ce livre étudie les liens entre stéréotypes de genre et inégalités professionnelles entre femmes et hommes en Europe. Plus précisément, il se fonde sur des données européennes pour étudier la prévalence des stéréotypes de genre, en France comme dans d’autres pays européens, et la manière dont ces stéréotypes de genre contribuent aux inégalités entre femmes et hommes dans la sphère professionnelle. Il s’intéresse aussi aux pratiques de gestion des ressources humaines et aux fonctionnements organisationnels qui favorisent ou au contraire portent atteinte à l’égalité. Cet ouvrage cherche ainsi à préciser le rôle des entreprises dans l’atteinte de l’égalité femmes-hommes, dans un contexte où les stéréotypes de genre constituent des facteurs explicatifs des inégalités professionnelles.
CORON Clotilde - FNEGE |
Cette recherche s’appuie sur la théorie de l’identité sociale et le concept de sale boulot pour étudier les stratégies de défense identitaire des soignants en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Face à un travail dévalorisé, nous analysons les stratégies mobilisées par les soignants pour trouver ou redonner du sens à leur travail. Six stratégies de défense identitaire sont identifiées : 1) défendre et recommander le métier, 2) souligner l’utilité et le sens du métier, 3) accepter l’image négative, 4) valoriser le métier en parlant des EHPAD comme de lieux de vie, 5) faire connaitre la richesse relationnelle du métier, 6) mettre en avant la difficulté à la fois physique et psychologique du métier. Ces résultats permettent de mieux comprendre comment les soignants en EHPAD remédient à une perte de sens au travail et d’identifier des leviers d’action pour une véritable revalorisation de ce métier à un niveau organisationnel mais aussi sociétal.
GUILLOT-SOULEZ Chloé - iaelyon School of Management |

Découvrez nos podcasts