L’effet Janus du contrôle interne

L’effet Janus du contrôle interne

L’objectif de cette vidéo/recherche est de montrer, à travers une revue exhaustive de la littérature sur le sujet, que maîtriser une organisation ne peut se limiter aux aspects formels du contrôle (hard controls) et que les aspects informels (soft controls) sont à la fois délicats à définir et complémentaires pour couvrir au mieux les risques. La première partie de cet article est consacrée à la définition et à la mise en place, parfois inflationniste, de strates de contrôles formels, ainsi qu’aux problèmes liés à l’ajout successif de ces réglementations. La seconde partie tente de définir ou, du moins, d’approcher, les aspects des contrôles informels, afin d’aboutir, dans une dernière partie, à la question de la nature de l’interaction entre les deux aspects du contrôle interne.

With the recent economic and financial crisis and other excesses working as catalysts, corporate governance, regulation and internal control have become inescapable topics in our present day society. Despite the introduction of new rules and the strengthening of the existing control bodies, new events could shake the global economy and call into question the effectiveness of the current control mechanisms. Between the obsession with formal control, which systematically leads to more regulation, and the search for other control systems, which would enable one to master the informal mechanisms, we have completed our analysis in this article with a review of the possible interactions between informal and formal control.

En savoir plus

www.casablanca.em-lyon.com

À propos de l'auteur

Nom(s) CHTIOUI Tawhid;
Institution(s) emlyon Africa; emlyon business school;
Fonction(s) Professeur et Dean
Tags
  • performance
  • organisation
  • contrôle+interne
  • fraude
  • risque
  • contrôle+formel
  • contrôle+informel
  • réglementation
  • gouvernance