L’identité de l’entrepreneur et sa perception de la société aux fondamentaux de l’innovation

926 vues

Partager

Depuis quelques années, l’identité des fondateurs est devenue un sujet d’intérêt pour des chercheurs en entrepreneuriat qui souhaitent comprendre les facteurs qui mènent à une diversité de formes, de buts, et de stratégies parmi des entreprises naissantes. Le point de départ de cette étude était la question – comment la culture influence-t-elle l’identité des entrepreneurs ? Ce qui émerge de cette étude qualitative, c’est la question de l’alignement identitaire‒sociétal. Cela détermine si l’entrepreneur va viser une logique simplement économique, cependant reproduisant les structures sociales existantes, ou bien s’il va viser à défier et à changer les structures et les normes sociales avec son produit ou sa façon de gérer son entreprise.

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:48
Le concept d'un "écosystème entrepreneurial" est devenu un moyen majeur à la fois pour théoriser et prendre des décisions politiques concernant l'entrepreneuriat, l'innovation et le développement économique. L'idée d'un écosystème entrepreneurial capture la manière dont l'entrepreneuriat est de plus en plus réalisé et entrepris grâce aux interdépendances innées existant entre les éléments et composants de ce qui sont essentiellement des communautés biotiques (consistant en des interactions complexes entre les agents humains et une gamme de composants tangibles et intangibles). Ce livre adopte une perspective à multiples facettes sur l'émergence de l'entrepreneuriat au sein des écosystèmes dans les villes et les régions, la manière dont ces écosystèmes évoluent et opèrent, ainsi que leur développement futur. Ce chapitre d'introduction fournit un contexte théorique initial sur la nature des écosystèmes dans le contexte de l'entrepreneuriat et du développement urbain et régional, avant de donner un résumé des trois parties du livre : (1) L'émergence des écosystèmes entrepreneuriaux ; (2) L'évolution des écosystèmes entrepreneuriaux ; et (3) Le futur des écosystèmes entrepreneuriaux.
THEODORAKI Christina - TBS Education |
03:36
L’égalité salariale femmes hommes est amplement documentée au long de la carrière. Il est intéressant d’étudier ce qui se passe dans l’étape qui précède immédiatement le premier emploi, à savoir lors du stage de fin d’études. La présente proposition vise à analyser l’impact du genre sur la rémunération de stage des étudiants en gestion à partir de l’analyse d’un échantillon d’étudiant.e.s, élèves dans une Grande Ecole de Gestion française. Nous mettons en évidence l’existence d’un écart de rémunération entre femmes et hommes lors du stage de fin d’études, fournissons un modèle explicatif de la rémunération des stagiaires, et décomposons l’écart de rémunération femmes-hommes selon la méthode de Oaxaca-Blinder. Nous discutons nos résultats et les avenues de recherche en dernière partie.
KLARSFELD Alain - TBS Education |
03:48
Dans le champ de la consommation, la sobriété se définit comme « un changement volontaire vers un style de vie qui a moins d’impact environnemental . Aussi désirable soit-elle sur le long terme, elle peut provoquer à court terme une contraction des ventes et une baisse de revenu des entreprises. Aussi, est-il concevable qu’une entreprise porte dans la durée un discours visant à encourager la sobriété des consommateurs ? Si la plupart des entreprises communiquent activement sur leurs actions RSE, peu franchissent ce cap. S’appuyant sur des modes de gouvernance protégeant leur indépendance, elles sont fondées par des militants qui utilisent leur entreprise pour porter un discours alternatif sur la déconsommation.
BERTRANDIAS Laurent - TBS Education |
03:38
Cette étude menée dans un hôpital propose une méthode pragmatique pour résoudre le problème d'inadéquation (misfit) entre les progiciels de gestion intégrés (PGI) et les processus d'affaire dans les organisations pluralistes. En se concentrant sur le processus de dépistage d'une déficience auditive à la naissance, les chercheurs ont impliqué les acteurs concernés par ce processus pour diagnostiquer le misfit et définir une solution. Grâce à cette approche participative, une meilleure gestion du processus a été obtenue, avec des données de dépistage plus précises et complètes. Cette méthode, bien qu'exigeante en termes de temps et de modélisation, est considérée comme la voie indispensable pour améliorer l'utilisation des PGI dans la réalisation des processus d'affaire.
OLOGEANU-TADDEI Roxana - TBS Education |

Vidéos de la même thématique

Le concept d'un "écosystème entrepreneurial" est devenu un moyen majeur à la fois pour théoriser et prendre des décisions politiques concernant l'entrepreneuriat, l'innovation et le développement économique. L'idée d'un écosystème entrepreneurial capture la manière dont l'entrepreneuriat est de plus en plus réalisé et entrepris grâce aux interdépendances innées existant entre les éléments et composants de ce qui sont essentiellement des communautés biotiques (consistant en des interactions complexes entre les agents humains et une gamme de composants tangibles et intangibles). Ce livre adopte une perspective à multiples facettes sur l'émergence de l'entrepreneuriat au sein des écosystèmes dans les villes et les régions, la manière dont ces écosystèmes évoluent et opèrent, ainsi que leur développement futur. Ce chapitre d'introduction fournit un contexte théorique initial sur la nature des écosystèmes dans le contexte de l'entrepreneuriat et du développement urbain et régional, avant de donner un résumé des trois parties du livre : (1) L'émergence des écosystèmes entrepreneuriaux ; (2) L'évolution des écosystèmes entrepreneuriaux ; et (3) Le futur des écosystèmes entrepreneuriaux.
THEODORAKI Christina - TBS Education |
Au sein des écosystèmes entrepreneuriaux (EE), les structures d’accompagnement entrepreneurial (SAE) font face à un renforcement de la concurrence avec l’entrée de nouveaux acteurs. Pour préserver leur attractivité vis-à-vis des porteurs de projets, ces structures doivent renforcer leur légitimité. Pour autant, la question de la légitimité des SAE au sein des EE est absente de la littérature.
MESSEGHEM Karim - Montpellier Management |
La notion d’écosystème entrepreneurial connaît un fort intérêt dans la littérature mais sa dimension dynamique n’est pas suffisamment prise en considération. Cet article d’inspiration évolutionniste propose de s’appuyer sur le triptyque contexte, structure et dynamique pour comparer les sentiers de dépendance écosystémiques.
MESSEGHEM Karim - Montpellier Management |
L’accompagnement entrepreneurial est une pratique qui fait référence à une diversité de méthodes, comme le mentorat, ou de structures, comme les accélérateurs. Il peut être défini comme un processus organisé par une tierce partie, s’inscrivant dans la durée et permettant à un porteur de projet ou un entrepreneur de bénéficier d’une dynamique d’apprentissage, d’un accès à des ressources, d’une mise en réseau, de services et d’une aide à la décision. Caractérisé par une diversité d’acteurs, il peut être vu comme un écosystème. En tant que processus, sa modélisation peut se réaliser à l’aide du modèle LORA (Légitimité Opportunité Réseau Apprentissage).
MESSEGHEM Karim - Montpellier Management |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS