How is power justified and sustained in modern business-society relations?

338 vues

La complexité des grands défis mondiaux, tels que les objectifs de développement durable des Nations Unies, exige la coopération d’acteurs multinationaux : ONG, multinationales, États, l’ONU, la Banque mondiale et autres institutions transnationales. Ces derniers rassemblent les parties prenantes concernées, et de plus en plus d’acteurs privés possédant une expertise sur le sujet en question, pour ensuite proposer des solutions efficaces, principalement sous la forme de normes et de codes de conduite. A travers une perspective parentale, cette recherche théorise différentes stratégies que les entreprises utilisent dans le contexte de la gouvernance privée pour légitimer leur pouvoir sur leurs parties-prenantes.

En savoir plus

https://www.linkedin.com/in/helenetchanchu/
https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs10551-018-3928-9

Mots clés

Vidéos de la même institution

02:00
Peut-être avez-vous déjà entendu parler des trois piliers du développement durable qui intègrent: l’économique, le social et l’environnemental. Cette vision a été promue depuis les années 90 par le Conseil mondial des affaires pour le développement durable. Ces trois axes sont supposés être d’égale importance, mais, dans les faits, le volet économique prenait généralement le dessus.
ETCHANCHU Helen - MONTPELLIER Business School |
03:29
Descriptif de la notion de RSE. La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est née de réflexions visant à questionner le rôle et la mission de l’entreprise dans la société mais aussi les responsabilités incombant à cette dernière. Cette notion est apparue lors de la seconde révolution industrielle, aux Etats-Unis, pour interroger les pratiques des grandes entreprises concentrant capitaux, outils et moyens humains.
MARAIS Magalie - MONTPELLIER Business School |
05:17
Episode 6 – Dr. Maryline MEYER – « Placez l'humain au cœur de votre management.. »
MEYER Maryline - MONTPELLIER Business School |
04:47
Episode 5 – Dr. Magalie MARAIS – « Construisez de nouvelles formes de solidarité et de gouvernance partagée. »
MARAIS Magalie - MONTPELLIER Business School |

Vidéos de la même Thématique

00:00
La notion de confiance est au cœur des travaux académiques sur les relations inter-entreprises. Elle est considérée comme un composant essentiel de la réussite de tout projet impliquant plus d’une organisation – que ce soit pour une relation marchande classique ou pour innover.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |
00:00
En trois mots les Achats sont les gestionnaires des ressources externes de leur organisation. Les achats sont d’abord les plus gros postes de dépenses dans la plupart des entreprises. Ils représentent entre 30 et 90% du compte de résultats.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |
00:00
Descriptif de la notion d’Open Innovation.
SERVAJEAN-HILST Romaric - KEDGE |
00:00
Afin de comprendre comment les entreprises parviennent à favoriser des approches innovantes dans le cas de fusions acquisitions, nous proposons une lecture des dynamiques intergroupes et de l’influence des minorités actives dans le cadre de ce processus, telles que les définit Serge Moscovici en psychologie sociale.
MEIER Olivier - IUT Sénart UPEC |

S'abonner aux vidéos